15 août 2019

HOULGATE, 14 août 2019: rencontre avec Claude LELOUCH

BILLET de Florestan: Presque par hasard, puisque le hasard est, paraît-il, le meilleur scénariste du monde, nous avions réservé des places pour une improbable séance de cinéma au casino de Houlgate... La salle affichait complet mais nous avions nos précieux sésames et pour cause... puisque le ciné-club local avait invité Claude Lelouch venu en voisin "j'aurais pu venir ici à pied" pour une présentation exceptionnelle de son dernier film, "les plus belles années de nos vies" qui réussit avec des moyens simples sinon frustres à... [Lire la suite]

24 avril 2018

TRIBUNES dans Le MONDE: Elus et acteurs culturels des REGIONS disent leur RAS-LE-BOL du néo-jacobinisme de Monsieur MACRON

Tir groupé ce 24 avril 2018 dans Le Monde contre la tendance au paternalisme autoritaire néo-jacobin d'Emmanuel MACRON avec deux tribunes qui dénoncent le plus grand recul de la décentralisation depuis les lois de 1982. La première tribune est presque gentille au regard de l'exaspération de ses auteurs, à savoir quinze présidents des régions de France emmenés par Hervé Morin, le président de l'association des régions de France et président de la Normandie: les grands élus régionaux réclament non pas le retrait de l'Etat mais le... [Lire la suite]
15 avril 2018

CINEMA: ENCORE UN FILM PARIS/PROVINCE... Et si on filmait l'histoire dans le sens inverse?

Il fallait oser transposer au cinéma, en noir et blanc qui plus est, le cliché le plus éculé du roman d'apprentissage français qui nous raconte comment la jeunesse provinciale se fait dégrossir à Paris à grand coups de pied dans le cul ou dans le coeur... C'est un genre littéraire qui eut déjà ses lettres de noblesse dès le XVIIIe siècle: que l'on se souvienne des aventures du "paysan perverti" de Restif de la Bretonne ou du "tableau de Paris" de Louis-Sébastien Mercier avec ce vieux thème moral en filigrane: La grande ville rend... [Lire la suite]
23 mars 2018

Françoise NYSSEN ne connaît pas la TELLE du CONQUEST: La Normandie n'a pas à faire tapisserie... ni pâtisserie!

IL EST URGENT DE REPRENDRE ES MAINS NORMANDES UN AGENDA ANGLO-NORMAND AMBITIEUX qui ne doit être confié ni à une bande de pubeux incompétents (cf. la retape de la Normandie post-Brexit retoquée par le métro de Londres) ni à une ministre parisiano-centrée qui bredouille son brouet au lait tiède sur la nécessité des coopérations culturelles internationales quitte à se prendre les pieds dans la "tapisserie" de Bayeux... La région Normandie doit reprendre le dossier et vite tout comme les autres dossiers anglo-normands: axe Manche,... [Lire la suite]
08 mars 2018

MARKETING TERRITORIAL: La Normandie ne doit pas être qu'un ornement du GRAND PARIS!

C'est une question fondamentale qui se tient en arrière plan de l'actualité qui va nous revenir dans la goule comme un boomerang lorsqu'il va être prochainement question des choix jupitériens en matière de Grand Paris: La Normandie va-t-elle pouvoir s'autoriser le luxe de conduire, par ses propres moyens, un projet régional d'intérêt national (par exemple, organiser et gouverner le premier potentiel d'économie maritime et logistique de la France) ou ne sera-t-elle qu'un ornement  dans le marketing territorial du Grand Paris? ... [Lire la suite]
05 janvier 2018

ASSASSINAT du Père HAMEL: Le lien PARIS-NORMANDIE ne fonctionne pas pendant l'été...

Juillet 2016. Deux petites frappes illuminées prêtes pour s'envoyer en l'air au "paradis" des djihadistes projettent d'égorger un prêtre. Un homme bon et sage au service d'une petite église de quartier dans la banlieue de la métropole normande et qui se consacre depuis des années au dialogue inter-religieux. Un agent de la préfecture de police de Paris qui fait la "cyber-patrouille" sur les messageries cryptées utilisées par les individus tentés par l'aventure idéologique de l'Islam radical, s'aperçoit qu'un mauvais coup est peut-être... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 14:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 novembre 2017

Guillaume PELTIER et Michel ONFRAY: Nos provinces, une chance pour la France

NOS PROVINCES, UNE CHANCE POUR LA FRANCE     La France des provinces devrait être la première bénéficiaire des politiques publiques, argumente Guillaume Peltier, député LR du Loir-et-Cher (texte de la tribune parue dans Le Figaro, jeudi 9 novembre 2017) La nouvelle petite noblesse d'Etat, forgée dans le moule comptable et technocratique, a pris l'habitude de nous regarder avec commisération. Notre tort? Nous, habitants de la province, nous refusons de lui ressembler. Singer des individus uniformes, aseptisés,... [Lire la suite]
04 octobre 2017

Entre le pire du centralisme et le pire du régionalisme, le moment GIRONDIN NORMAND est arrivé !

Alors que la situation en Catalogne devient critique obligeant le roi d'Espagne Felipe VI à faire, au soir de 3 octobre 2017, une alocution officielle solennelle, l'idée régionale est aussi dans l'actualité en France: les jacobins parisiano-centrés, sidérés par la crème brûlée catalane, découvrent enfin le sujet et c'est, bel et bien, un sujet sérieux qu'on aurait bien tort de rejeter avec mépris comme un romantisme infantile passéiste sinon réactionnaire: la mondialisation et la généralisation du standard culturel Nord-américain... [Lire la suite]
19 août 2017

JUILLET 2017: avec Michel ONFRAY, CAEN capitale de l'alternative GIRONDINE

Début juillet 2017, l'emblématique philosophe normand Michel ONFRAY a rassemblé sur une semaine l'ensemble de ses conférences publiques prévues pour la session 2017 de l'Université populaire de Caen au Zénith afin d'accueillir gratuitement le maximum d'auditeurs... Mais à l'occasion d'une séance de réponse aux questions posées par le public, Michel Onfray, non sans véhémence (mais c'était nécessaire), répond à une dame soutenant Jean-Luc Mélenchon et se disant "jacobine" sous prétexte que l'option girondine mettrait à mal le... [Lire la suite]
03 mai 2017

Le coup d'éclat des éditeurs normands au SALON du LIVRE de PARIS

Depuis la parution en  2008 de l'essai de Pascale Casanova, "La république mondiale des lettres", nous pouvons savoir que Paris n'est plus la capitale littéraire qu'elle fut car Paris s'est... comment dire? ... Provincialisée ! C'est là le comble du jacobinisme d'avoir concentré sur deux arrondissements parisiens de la rive gauche de la Seine toute l'intelligence et donc toute la bêtise du Monde sur une tête d'épingle. A lire Casanova, c'est que le parisianisme empêche de faire de Paris, la capitale globale de la francophonie... [Lire la suite]