18 juin 2018

Un jeune éditeur NORMAND réédite l'oeuvre d'Arcisse de CAUMONT

Coup de coeur Etoile de Normandie! Landry Lefort, un jeune éditeur de Caen  qui vient de créer sa propre affaire sous l'égide très inspirée de "l'Athènes normande", le surnom donné à la ville de Caen, aux XVIIe et XVIIIe siècles, en raison de la présence ancienne de l'université et de la notoriété de l'académie, alors l'une de toutes premières de province, a décidé de se lancer dans un pari fou: la réédition complète de la "Statistique monumentale du Calvados", encyclopédie fondatrice en France des études archéologiques et... [Lire la suite]

14 juin 2018

PATRIMOINE MUSICAL NORMAND EN PERIL: une rare vielle à roue du XVIIIe siècle qu'il nous faut sauver ensemble

L'intérêt pour le patrimoine artistique, culturel ou architectural régional et national ne faiblit pas dans la société civile française contrairement à nos élites publiques politiques et administratives qui, craignant on ne sait quel repli passéiste ou "identitaire", préfèrent s'en détourner pour livrer notre beau pays à la standardisation d'une banalisation mondialisée aussi laide que médiocre au nom de la nouvelle religion du progrès et de la modernité: On ne va pas, tout de même, s'encombrer éternellement de tous ces vieux... [Lire la suite]
20 juillet 2018

AVENIR du Mt St MICHEL: Edouard PHILIPPE tranche, enfin, en faveur de la NORMANDIE!

Le Mont Saint Michel va-t-il pouvoir être, enfin, autre chose que la Tour Eiffel du Moyen-âge? Sachant que la précédente "nationalisation" de notre Mont Saint Michel avait imposé la présence d'un "crapaud dans un reliquaire" (Victor Hugo), à savoir une prison centrale... Et de la prison centrale à l'actuelle usine à plumer les touristes venant du Monde entier, le crapaud de la nationalisation ne profite qu'aux profiteurs à commencer par les professionnels d'eux-mêmes que sont les Bretons d'à côté. Les élus Normands doivent se... [Lire la suite]
16 juillet 2018

TOURISME: le réveil de la destination normande

La Normandie, en dépit d'un mois de juillet 2018 qui s'annonce exceptionnel par sa chaleur et son ensoleillement, ne sera jamais un "bronze cul" pratiquant un tourisme littoral de masse standardisé, industriel. Cependant depuis plus de quarante ans, la Normandie est restée une destination de proximité plutôt modique, propice au tourisme familial sinon populaire cependant concurrencée sur ce créneau par les régions de la façade atlantique (par exemple: la Vendée). En terme d'image régionale touristique, n'insistons pas, la Normandie a... [Lire la suite]
15 juillet 2018

FESTIVALS d'été: quand la Normandie émerveille Le FIGARO...

Qui n'est pas Ouest-France puisque le Figaro met sur sa une la devise de Beaumarchais: "sans liberté de blâmer, point d'éloge flatteur." La Normandie propose sur le même plateau, la littérature, les vieilles pierres, la mer, le ciel et tous les paysages. A commencer par ceux que nous pouvons avoir en tête... Par exemple, dans le cadre secret d'un joli manoir du XVIIe siècle surplombant les hauteurs de Trouville... Karine Saporta, chorégraphe bien connue en Normandie, notamment à Caen, propose l'adaptation du conte de la Belle au... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 juillet 2018

Méfité! Méfité co! Métité toujou! Une dame bretonne lorgne sur l'abbaye blanche de MORTAIN

L'abbaye Blanche, l'ancien monastère cistercien féminin de Mortain qui possède toujours son abbatiale et une partie de son cloître du XIIe siècle est un joyau du patrimoine architectural et spirituel du "Sud Manche", donc de l'Avranchin, donc de la Normandie... Mais, "effet Mont Saint Michel" oblige, les vieilles pierres normandes aimantent la convoitise des Bretons qui faute de pouvoir remettre le château de Nantes en Bretagne ne cessent de lorgner avec avidité sur le potentiel touristique du patrimoine normand. Un patrimoine... [Lire la suite]

11 juillet 2018

SIGNER LA PETITION POUR ARRETER LES VANDALES QUI VONT MASSACRER LE PALAIS DES CONSULS DE ROUEN...

On va finir par le dire car la colère nous y oblige: "un bon promoteur est un promoteur mort". Ce que les bombes du général d'aviation Harris ou celles de l'US Air force n'avaient pas réussi à faire, la médiocrité esthétique morale et, osons-le dire, spirituelle, d'un promoteur immobilier bétonnant un maximum de mètres carrés pour jouir du rapport réalisé (au lieu de faire l'amour à celle qu'il aime officiellement) va l'achever définitivement. Rouen, sur ses bords de Seine, est devenue moche et seule la plantation d'arbres sur les... [Lire la suite]
28 juin 2018

CAEN, PLACE de la REPUBLIQUE: Joël BRUNEAU, le maire, a vendu son droit d'aînesse pour un plat de lentilles...

Voilà! c'est fait! Délibération n°37 du conseil municipal de Caen réuni le 25 juin 2018 et votée vers minuit qui autorise la vente de plus de 5000m² d'un ci-devant parking public planté de tilleuls et situé au bout de la place de la République, à l'emplacement de l'ancien hôtel de ville détruit en 1944 et jamais reconstruit sur place depuis... Le compromis de vente avec le contrat afférent assorti de "promesses synallagmatiques" qui engagent la ville de Caen jusqu'en 2027 a donc été adopté malgré les protestations vigoureuses de... [Lire la suite]
21 juin 2018

PATRIMOINE VIVANT NORMAND EN PERIL: Il faut sauver les animaux de race normande

Derrière l'emblématique vache normande "à lunettes" caille ou bringée qui fait la réputation des produits laitiers normands surtout au delà de notre région (puisqu'il y a, désormais, plus de vaches normandes dans le Wisconsin, la Colombie, l'Azerbaïdjan qu'en Normandie où ces quarante dernières années fut privilégié le recours à la Prim'Holstein, pisseuse de lait), il y a un magnifique cheptel des races animales normandes qui témoigne de l'ampleur prise par l'agriculture normande entre la fin du XVIIIe siècle et le XIXe siècle, grande... [Lire la suite]
19 juin 2018

Quelques nouvelles de la langue normande dans le bocage du DOMFRONTAIS

Le Nord-Cotentin et le Pays de Caux sont les deux pays normands "môles de résistance" de la langue normande... Ailleurs qu'en est-il? Grâce à des Normands passionnés par la culture régionale de leur région, la langue, le parler, le patois survit encore avec sa richesse lexicale qui éclaire un français de plus en plus standard qui sombre dans le "chiaque" d'un globish généralisé... A Domfront, Bernard Desgrippes a écrit 1 000 histoires en patois Les lecteurs du Publicateur Libre connaissent bien la rubrique "C'est bin... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,