21 juin 2018

PATRIMOINE VIVANT NORMAND EN PERIL: Il faut sauver les animaux de race normande

Derrière l'emblématique vache normande "à lunettes" caille ou bringée qui fait la réputation des produits laitiers normands surtout au delà de notre région (puisqu'il y a, désormais, plus de vaches normandes dans le Wisconsin, la Colombie, l'Azerbaïdjan qu'en Normandie où ces quarante dernières années fut privilégié le recours à la Prim'Holstein, pisseuse de lait), il y a un magnifique cheptel des races animales normandes qui témoigne de l'ampleur prise par l'agriculture normande entre la fin du XVIIIe siècle et le XIXe siècle, grande... [Lire la suite]

19 juin 2018

Quelques nouvelles de la langue normande dans le bocage du DOMFRONTAIS

Le Nord-Cotentin et le Pays de Caux sont les deux pays normands "môles de résistance" de la langue normande... Ailleurs qu'en est-il? Grâce à des Normands passionnés par la culture régionale de leur région, la langue, le parler, le patois survit encore avec sa richesse lexicale qui éclaire un français de plus en plus standard qui sombre dans le "chiaque" d'un globish généralisé... A Domfront, Bernard Desgrippes a écrit 1 000 histoires en patois Les lecteurs du Publicateur Libre connaissent bien la rubrique "C'est bin... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 juin 2018

Un jeune éditeur NORMAND réédite l'oeuvre d'Arcisse de CAUMONT

Coup de coeur Etoile de Normandie! Landry Lefort, un jeune éditeur de Caen  qui vient de créer sa propre affaire sous l'égide très inspirée de "l'Athènes normande", le surnom donné à la ville de Caen, aux XVIIe et XVIIIe siècles, en raison de la présence ancienne de l'université et de la notoriété de l'académie, alors l'une de toutes premières de province, a décidé de se lancer dans un pari fou: la réédition complète de la "Statistique monumentale du Calvados", encyclopédie fondatrice en France des études archéologiques et... [Lire la suite]
18 juin 2018

Comme chaque été, la cathédrale de Rouen revêt le bel habit de l'histoire normande

Autrefois, lors des offices les plus solennels, les prêtres d'une cathédrale (chanoines, évêque) revêtaient leurs plus beaux habits sacerdotaux, avec force couleurs et broderies sans oublier les dentelles au point qu'une tradition rouennaise consistait à remettre un "rochet" de dentelle à tout nouvel archevêque de Rouen, primat de Normandie, lors de son intronisation dans sa cathédrale, église métropolitaine de Normandie. Je ne sais pas si Mgr Lebrun, l'actuel archevêque a bien reçu son "rochet" mais ce qui est certain et peut-être... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juin 2018

PATRIMOINE MUSICAL NORMAND EN PERIL: une rare vielle à roue du XVIIIe siècle qu'il nous faut sauver ensemble

L'intérêt pour le patrimoine artistique, culturel ou architectural régional et national ne faiblit pas dans la société civile française contrairement à nos élites publiques politiques et administratives qui, craignant on ne sait quel repli passéiste ou "identitaire", préfèrent s'en détourner pour livrer notre beau pays à la standardisation d'une banalisation mondialisée aussi laide que médiocre au nom de la nouvelle religion du progrès et de la modernité: On ne va pas, tout de même, s'encombrer éternellement de tous ces vieux... [Lire la suite]
08 juin 2018

Le GRAND COUP de maître du maire d'AVRANCHES: lier touristiquement le Mont Saint Michel à la métropole de ROUEN

Exceptionnellement, nous ferons un commentaire lapidaire de l'information suivante: BRAVO !!! Nous déplorions ici, il y a quelques jours, une nouvelle offensive médiatique et touristique bretonne visant à accaparer l'image du Mont Saint Michel dans le cadre d'un produit touristique quelque peu frelaté qui sera prochainement proposé au pékin moyen descendu d'un avion à Nantes ou d'un TGV à Rennes... http://normandie.canalblog.com/archives/2018/05/23/36427644.html David Nicolas, le maire d'Avranches et président de l'Agglomération... [Lire la suite]

03 juin 2018

CAEN 2 JUIN 2018: la place de la République est une place publique et entend bien le rester!

Samedi 2 juin 2018 à partir de 11heures, le collectif de défense de la place de la République de Caen organisait une journée de restitution de la place publique aux citoyens... Ce collectif se mobilise depuis des mois contre la privatisation d'une part essentielle et historique du domaine public de la ville de Caen dans le but de créer un centre commercial sur le 4ème côté de la place de la République amputée de son hôtel de ville depuis 1944 mais augmentée d'une plantation de tilleuls qui doivent être coupés pour y faire de... [Lire la suite]
02 juin 2018

MANUSCRITS du Mt St MICHEL: visite à Avranches de l'association des profs d'histoire-géo de l'académie de Caen.

Ce samedi 2 juin 2018, l'association des professeurs d'histoire-géographie de l'académie de Caen organisait un voyage d'études à Avranches, à la découverte des précieux manuscrits du Mont Saint Michel qui sont conservés depuis leur transfert lors de la Révolution à la bibliothèque municipale d'Avranches logée depuis 1850 au premier étage de l'Hôtel de ville dans une salle magnifique... Dans cette salle climatisée, 15000 volumes imprimés trouvent place sur les rayonnages, les plus imposants en bas et les plus petits dans les... [Lire la suite]
01 juin 2018

PATRIMOINE: quand MACRON nous... BERN

C'est le caractère même d'une escroquerie que de nous promettre la conciliation presque magique des inconciliables selon les mécanismes mystérieux d'une dialectique subtile réservée aux seuls initiés symbolisée, par exemple, par cette expression devenue fameuse depuis un an: "Et en même temps..." Dernier exemple en date et non des moindres, la protection, l'entretien et la valorisation du patrimoine historique architectural culturel ou artistique de notre beau pays qui serait la première destination touristique mondiale... Alors... [Lire la suite]
30 mai 2018

TONNEVILLE dans la HAGUE: les enfants de l'école apprennent encore la langue normande

On continue, ici ou là, à enseigner le patrimoine linguistique normand dans certaines classes de l'école primaire ou au collège en Normandie. Mais il faut bien les chercher... Ces classes bilingues sont "muchies" dans le bocage et il s'y fait un travail admirable de sauvetage pour éviter la disparition d'une diversité culturelle précieuse. Au moment où on apprend la quasi disparition de nos abeilles dans la Plaine de Caen ou la disparition de près de 30% des passereaux de nos campagnes, l'Etoile de Normandie salue le travail et... [Lire la suite]