09 juin 2019

LUTTE contre la pauvreté: les cinq départements normands s'engagent ensemble avec l'Etat... sans la Région!

On a envie de dire: quand le cat normand n'est pas là (Morin), les souris macronistes (Lecornu) dansent... Et la danse se fait sur le plancher d'une urgence normande essentielle. Un sondage récent faisait dire aux Normands interrogés que 53% d'entre eux avaient des difficultés financières pour finir le mois. Par ailleurs, les statistiques de l'Armée qui dispose d'un observatoire très efficace sur l'état de la jeunesse française avec la journée d'appel révèlent qu'un jeune français sur 20 est illettré. Enfin pour parfaire le... [Lire la suite]

04 avril 2019

FIN de la "trêve hivernale"... En ce 4 avril 2019 il fait 1°C dehors.

Après une quinzaine de jours de printemps qui nous a fait croire que l'été était arrivé en Normandie, voici que, depuis peu, l'hiver revient brutalement reprendre ses droits: On connait en Normandie comme ailleurs le proverbe "en avril ne te découvre pas d'un fil" et les gelées tardives d'avril (celles que l'on peut craindre jusqu'aux saints dit "de glace" du début du mois de mai), font des ravages dans les arbres fruitiers qui fleurissent plus précocément en raison du changement climatique. 2019 sera-t-elle une nouvelle année sans... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 02:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 décembre 2018

15 JOURS AVANT NOEL: 480000 PAUVRES en Normandie. Que fait-on?

L'Etoile de Normandie s'en était fait ironiquement l'écho... http://normandie.canalblog.com/archives/2018/11/30/36906574.html En pleine crise des Gilets Jaunes, dans les salons de la préfecture de région à Rouen était organisée, le 5 décembre dernier, une conférence de présentation de la "stratégie" nationale de lutte contre la pauvreté présentée par Olivier Noblecourt, le délégué interministériel ad hoc. Nous ironisions sur le fait que les Gribouilles du jacobinisme gouvernemental parisien se retrouvent à remettre au coeur du jeu... [Lire la suite]
30 novembre 2018

ROUEN 5 décembre 2018: on va officiellement causer de la... pauvreté à la préfecture de Région!

En pleine jacquerie anti-fiscale des Gilets Jaunes, ces Va-Nus-Pieds normands du XXIe siècle, on apprend que le gouvernement, via la préfecture régionale, organise de façon imperturbable un cycle de colloques pour présenter une "stratégie" (sic!) nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté: il est vrai que la pauvreté peut paraître un sujet plus riche sous les lustres du salon Dufy de la préfecture de région que sur le bitume du rond-points des vaches...    Commentaire de Florestan: En l'absence (à notre... [Lire la suite]
25 septembre 2018

Démographie, indicateurs sociaux, qualification, avenir de l'emploi industriel: la NORMANDIE est FRAGILE

Depuis sa réunification institutionnelle, tous les observateurs et acteurs régionaux constatent un réveil normand notamment économique. Il est vrai que le nouveau conseil régional de Normandie sous la mandature actuelle d'Hervé Morin déploie une grande activité pour augmenter et dynamiser ce réveil économique régional qui commence à attirer une attention positive sur la Normandie au niveau national: cela faisait longtemps que cela n'était pas arrivé au point que l'on voit des comportements normands qu'on n'avait jamais vu lorsque la... [Lire la suite]
14 septembre 2018

Le grand RABOT JACOBIN déteste tous ces corps intermédiaires qui dépassent!

Repéré dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie (n°549, 10 septembre 2018), cet article démontre que le jacobinisme comptable pratiqué à grands coups de rabot du côté de Bercy (Paris XIIème) fait quelques victimes collatérales inattendues: Les CCI sont à l'os à force de restrictions financières de la part de l'Etat. Mais aussi les chambres d'agriculture et l'ensemble des associations paritaires du dialogue social victimes du même coup de rabot recentralisateur. On pensera, bien entendu, à la question du financement... [Lire la suite]

22 juillet 2018

TERRIBLE PASSIF de la DIVISION NORMANDE: 35% des NORMANDS ADULTES n'ont aucun diplôme!

Nous avons déjà évoqué sur l'Etoile de Normandie ce consternant constat: le passif de la division normande n'a pas généré que des retards dans le désenclavement routier ou ferroviaire de notre région. L'absence de toute vision globale et stratégique à l'échelle régionale pertinente, l'absence d'une véritable dynamique métropolitaine régionale mais aussi un profil économique industriel et agro-industriel qui a longtemps donné l'illusion que la Normandie laborieuse était un pays de cocagne où l'emploi était facile, tous ces éléments se... [Lire la suite]
18 juillet 2018

La PAUVRETE, un mal lancinant en Normandie

La Normandie, région socialement pauvre? La question ne se pose pas, c'est la réalité. Notre région ayant un profil industriel et rural marqué subit précisément ce qui se passe dans l'industrie et la ruralité: une crise sociale, culturelle,  liée au fait que la mondialisation de déréglementation néo-libérale qui s'impose à nous depuis plus de trente ans, s'acharne sur l'industrie et sur le monde rural (en Normandie l'industrie est surtout à la campagne) parce que les forces sociales associées à l'industrie et à la ruralité (le... [Lire la suite]
30 mars 2018

DEPARTEMENT DE L'ORNE: les chevaux ont leur avoine et les pauvres humains une... avoinée!

Démonstration est désormais faite qu'il y a plus de chevaux que d'hommes dans le département de l'Orne qui se prépare aussi au "grand remplacement": celui des pauvres (humains) par des chevaux! Lire cet article paru dans l'édition datée du 29 mars 2018 du quotidien breton Ouest-France, édition caennaise, pages "Normandie":
08 décembre 2017

SANS-ABRIS: chassés comme des chiens à PARIS, traités comme des êtres humains en NORMANDIE?

Grand coup de gueule, en ce 8 décembre 2017 (jour de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, autrefois si chère aux Normands), de la Fondation Abbé Pierre (un grand spirituel normand au XXème siècle) au sujet de la généralisation  détestable de dispositifs inhumains dans le mobilier urbain de nos grandes villes, notamment à Paris pour empêcher le repos ou l'installation des personnes humaines qui survivent dans la rue... On connaissait déjà les bancs "anti SDF" ou les piques sur les margelles des fenêtres, à l'instar des... [Lire la suite]