12 décembre 2020

"Merde mon masque!" Des Normands donnent à l'Absurdistan son... hymne national!

L'Etoile de Normandie apprécie ça! https://www.paris-normandie.fr/insolite/merde-mon-masque-la-phrase-de-l-annee-transformee-en-chanson-par-des-normands-cartonne-sur-le-web-MC17514844 « Merde mon masque » : la phrase de l’année transformée en chanson par des Normands cartonne sur le web Ils sont trois, ils sont Normands et leur morceau fait un carton sur les réseaux sociaux. « Merde mon masque », le titre humoristique autoproduit par trois artistes rouennais a été composé à partir de la phrase la plus prononcée de l’année... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 14:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 octobre 2020

Il venait d'Evreux en Normandie... Non! De Tchétchénie!

Billet de Florestan "Mon âme est triste jusqu'à la mort "                                                    (Matthieu, 26/38)   Sera-ce la goutte de sang de trop qui va faire déborder le vase d'amertume? Le vase d'amertume et de colère que certains se verront contraints de boire... [Lire la suite]
10 octobre 2020

Revue de presse normande au 10 octobre 2020: avec ou sans Borne, désunion à Dieppe, plan de relance, liberté d'expression...

Voici une revue de presse normande particulièrement chargée! L'esnèque normand tangue dans la tempête et la pire des tempêtes est celle qui pourrait se dérouler à bord! En lisant la dernière édition disponible de la Lettre Eco Normandie diffusée par Nathalie Jourdan (9 octobre 2020 n°1682) on apprendra: 1) La confirmation (pas encore officielle) d'Elizabeth Borne, l'actuelle ministre du travail pour la candidature de La République En Marche aux prochaines élections régionales...  Et Hervé Morin de commenter, bravache: "Je... [Lire la suite]
02 octobre 2020

Progression inquiétante du politiquement correct en Normandie: A Caen une rue ou une place... Charlotte CORDAY?

Billet de Florestan: Nous pensions, à tort, que la Normandie, terre "violemment modérée", serait épargnée non pas par la tempête Alex mais par l'ouragan idéologique du politiquement correct progressiste qui nous vient d'outre-atlantique: on a vu que ce coup de vent avait fait quelques dégâts importants à Rouen avec une statue de Napoléon dont le sort futur a défrayé la chronique alors qu'il y aurait, peut-être, d'autres urgences à traiter du côté de la crise sanitaire et sociale quand on est un maire qui se dit de... gauche! Mais... [Lire la suite]
28 septembre 2020

Caen 1er et 2 octobre 2020: le forum mondial "Normandie pour la Paix" est maintenu... après la Saint-Michel, fête des Normands!

Billet de Florestan Il devait se tenir la veille du 6 juin 2020 avec pour objectif de prolonger, dans la réflexion et le partage d'expériences, l'émotion et la piété du pélerinage laïc qui, désormais, célèbre chaque année en juin la mémoire des morts de l'été de la Libération de la Normandie, de la France et de l'Europe en 1944... Un été tragique, notamment pour les populations civiles et les villes normandes qui furent écrasées sous des bombes parfois inutiles. En raison de la crise sanitaire, le forum mondial "Normandie pour la... [Lire la suite]
26 septembre 2020

J'ai un accent régional et je vous em.... !!!!

L'Etoile de Normandie vous fait part de la dernière chronique publiée par Michel Feltin-Palas au sujet de tous ces accents régionaux qui ne leur reviennent toujours pas: Le mépris de classe combiné au mépris géographique lié à l'hypercentralisation parisienne perdure en France même si le politiquement correct progressiste et médiatique dominant nous intime l'ordre de nous préocupper jusqu'à l'auto-flagelation d'autres mépris de classe ou géographiques plus lointains ou plus exotiques que celui qui continue d'affliger tous les ploucs... [Lire la suite]

11 septembre 2020

Obsèques d'Antoine Rufenacht au Havre: une belle leçon normande d'oecuménisme chrétien face à toute idéologie extrêmiste!

Sur la scène de l'Opéra régional de Rouen, le metteur en scène David Bobée qui "décolonise" les arts et "déracialise" notre patrimoine commun, transforme le Tannhäuser de Richard Wagner en catéchisme politique consistant à démontrer que la religion est source de tout asservissement... https://www.relikto.com/tannhauser-de-wagner-au-milieu-dune-lutte-de-religions/ A Rouen, toujours, le nouveau maire, Nicolas Mayer Rossignol propose d'organiser un débat public pour décider de déboulonner définitivement la statue de Napoléon 1er qui a... [Lire la suite]
29 août 2020

Le drakkar furibard: mise à l'eau d'un nouveau blogue de libre expression normande

L'Etoile de Normandie est heureuse de saluer la mise à l'eau d'un nouveau navire dans notre armada d'expression normande que nous espérons la plus libre possible: c'est précisément le cap qui sera poursuivi par l'équipage du "drakkar furibard" au moment où se lève sur l'océan numérique le mauvais temps du politiquement correct et ses lignes de grains qui s'abattent de plus en plus régulièrement sur la liberté de penser et de publier, une liberté très chère aux Normands mais aussi aux Anglais qui furent les premiers à penser, à partir... [Lire la suite]
02 juin 2020

Barbey d'Aurévilly: un féministe authentique... Donc politiquement incorrect!

Et c'est pour cette raison que nous aimons ici cette grande plume de la littérature française et normande lucide et fière... L'Etoile de Normandie vous donne à lire l'article suivant proposé par Aymeric Saint-séverin pour l'Incorrect, justement: la lucidité normande de Barbey d'Aurévilly est plus que jamais d'actualité face aux dérives d'un certain politiquement correct progressiste sociétal avec la question féminine au coeur de toutes les attentions. https://lincorrect.org/petit-precis-de-barbey-daurevilly/ Barbey d’Aurevilly... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 novembre 2019

UN SCANDALE EN COURS: L'université de CAEN assaillie par la violence totalitaire ultra-gauchiste!

Billet de Florestan: Il y a un an de cela, dans le froid et la nuit au bord du rond-point de Lazzaro à Colombelles, je prenais langue avec un jeune inconnu en gilet jaune, apprenti plombier-chauffagiste qui, avec son bac-pro en poche peinait à boucler ses fins de mois. Nous eûmes, ensemble, une conversation à bâtons rompus sur l'état politique de notre pays, la virulence de la question sociale et l'avenir du travail et de l'industrie dans notre région. Ravi d'avoir ainsi discuté, il me demanda ma profession et il fut très surpris... [Lire la suite]