02 décembre 2019

Les jeunes normands de plus en plus menacés par la précarité...

La tendance est nationale et la Normandie, hélas, ne fait pas exception à la règle: de plus en plus de jeunes, notamment des étudiants, fréquentent les dispositifs d'aide d'urgence tel que les "Restos du coeur" fondés par Coluche... Reportage proposé par Paris-Normandie dans l'agglomération rouennaise: https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/en-normandie-de-plus-en-plus-de-jeunes-font-appel-aux-dons-alimentaires-AE15996017 En Normandie, de plus en plus de jeunes font appel aux dons alimentaires Précarité. Ils ont... [Lire la suite]

23 octobre 2019

BELLÊME: un bel hommage à l'écriture manuelle... comme autrefois et une arme pour lutter contre la misère sociale.

C'était dans l'édition caennaise de Ouest-France datée du 8 octobre dernier... Pour une fois, la dernière page couleur du quotidien de l'Ouest ordinairement réservée aux Bretons heureux, laissait la place à un passionné de la carte postale originaire de Bellême, dans le Perche normand qui défend depuis des années la tradition (en perdition) d'écrire manuellement des cartes postales à ceux et celles qu'on aime. Compte tenu de certaines réalités plutôt inquiétantes qui nous démontrent que le progrès devrait faire, parfois et sur... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 octobre 2019

1772, Saint-Sever: première pollution industrielle en France ou quand le droit normand protégeait les riverains des risques

... Beaucoup mieux que ne le font le droit et la jurisprudence actuels pour la bonne et simple raison qu'après la Révolution et l'Empire de Napoléon 1er instaurant le nouveau régime que l'on sait après avoir abattu un "ancien régime" qui n'était pas si féodal que cela dans sa reconnaissance de "libertés locales", le droit de propriété d'un industriel passe, désormais, avant le droit de propriété des riverains inquiets qui peuvent se plaindre des nuisances et des risques générés par des activités industrielles, certes d'intérêt général... [Lire la suite]
26 juin 2019

Michel ONFRAY: l'idéal girondin des Gilets Jaunes broyé comme jamais par la machine jacobino-parisienne... n'est pas mort!

En exclusivité, l'Etoile de Normandie vous donne à lire le dernier texte proposé par le philosophe normand Michel Onfray qui revient, une fois encore, sur la question des Gilets Jaunes et qui restera dans l'histoire contemporaine comme le plus massif et le plus long mouvement social et politique que la France ait connu depuis plus de 60 ans... Un mouvement qui n'est pas fini comme d'aucuns voudraient le croire et qui a révélé ce que beaucoup auraient aimé ne pas avoir sous les yeux, à savoir: qu'une partie de la Nation ignore l'autre... [Lire la suite]
04 avril 2019

FIN de la "trêve hivernale"... En ce 4 avril 2019 il fait 1°C dehors.

Après une quinzaine de jours de printemps qui nous a fait croire que l'été était arrivé en Normandie, voici que, depuis peu, l'hiver revient brutalement reprendre ses droits: On connait en Normandie comme ailleurs le proverbe "en avril ne te découvre pas d'un fil" et les gelées tardives d'avril (celles que l'on peut craindre jusqu'aux saints dit "de glace" du début du mois de mai), font des ravages dans les arbres fruitiers qui fleurissent plus précocément en raison du changement climatique. 2019 sera-t-elle une nouvelle année sans... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 02:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 mars 2019

La région Normandie et l'administration pénitentiaire s'accordent pour améliorer la formation professionnelle des prisonniers.

Victor Hugo disait: "quand on ouvre une école, on ferme une prison". Le principe reste valable et c'est celui qui préside à la convention qui vient d'être signée entre la région Normandie et la direction "interrégionale" Grand Ouest des Services Pénitentiaires. Le 27 février 2019 Signature d’une convention de partenariat entre la Région et la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires du Grand Ouest David Margueritte, Vice-Président de la Région Normandie en charge de la formation professionnelle et de l’orientation,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 novembre 2018

Christophe GUILLUY : le géographe Cassandre...

Après l'avoir longtemps snobé ou maltraité en en faisant un idéologue du populisme, Christophe Guilluy apparaît soudain comme celui qui avait vu venir avant tout le monde le réel qu'ils ont refusé de voir par cécité idéologique. La France périphérie diagnostiquée par Guilluy ne résume pas à la question de la mobilité contrainte entre un domicile trop éloigné d'un service urbain ou d'un lieu de travail, c'est aussi une question sociale, culturelle voire identitaire... Ci-après, on vous donne à lire une petite compilation des... [Lire la suite]
11 octobre 2018

Avec HUMOUR ils disent NON à la fermeture de la maternité de BERNAY

Christine GARDEL la directrice de l'Agence Régionale de la Santé croquée en gendarme sévère interdisant l'accès de la commune de Bernay aux nourrissons... Brigitte MACRON en femme parturiante accouchée sur le capot d'une "deux chevaux" par un médecin de garde nommé "Manu": tout est dit avec humour sur la colère des territoires ruraux déménagés pour raisons comptables ou sur les réalités concrètes du désert médical lorsqu'on parle de "médecine ambulatoire" au sens propre de l'expression, c'est-à-dire, prendre le risque d'accoucher dans... [Lire la suite]
22 mai 2018

Un film à voir d'urgence: Stéphane Brizé et Vincent Lindon EN GUERRE contre l'absence de toute ambition industrielle...

Voilà l'un de ces rares films dont on pourra se souvenir longtemps après l'avoir vu dans une salle comble et un public très sensible réagissant aux situations et aux répliques et applaudissant à la fin de la séance (rare en Normandie où les gens, comme nous le savons, sont plutôt réservés et pudiques). EN GUERRE... Ce nouveau film coup de poing de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon dans le rôle principal (Laurent Amédéo, délégué syndical CGT de son entreprise) va beaucoup plus loin dans la réflexion et frappe beaucoup plus fort... [Lire la suite]