28 septembre 2018

DELIT D'OPINION: La chasse au ONFRAY est ouverte. L'université populaire de CAEN est menacée!

Nous venons de l'apprendre: INFO LE POINT. Michel Onfray quitte l'Université populaire de Caen Après avoir créé l'Université populaire en 2002, le philosophe Michel Onfray a pris la décision de tout arrêter. Par Le Point.fr Modifié le 28/09/2018 à 06:37 - Publié le 27/09/2018 à 20:43 | Le Point.fr Entre Michel Onfray et l'Université populaire, c'est une longue histoire de seize ans qui vient de prendre fin. Selon nos informations, le philosophe a pris la décision de quitter cet organisme d'éducation populaire. Dans la... [Lire la suite]

25 septembre 2018

L'EUROPE ou le dernier espoir des régions françaises...

Le rabot du jacobinisme comptable ne cesse de passer: dans tous les ministères de l'Etat central on annonce le passage de charrettes de licenciements à commencer à Bercy, siège du ministère du Rabot Public. Pendant ce temps, l'Etat "en régions" recentralise tout en diminuant ses moyens financiers et humains pour la mise en oeuvre concrète de ses belles paroles et de ses belles promesses sur les territoires non sans jamais cesser de faire les poches des collectivités territoriales sommées de faire le boulot que l'Etat ne veut ou ne... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 septembre 2018

La Normandie est réunifiée! L'ETAT doit en cesser le déménagement à... PARIS, RENNES ou NANTES !

    C'est à croire qu'il n'y a que quelques Normands, notamment du côté du conseil régional de ... Normandie (qui existe officiellement depuis le 1er janvier 2016) à savoir que la Normandie est RE-U-NI-FIEE ! Qu'elle est, à nouveau, unie et qu'elle dispose d'une institution régionale disposant des compétences, moyens et finances nécessaires pour assurer le développement du territoire régional normand du Couesnon à la Bresle avec, qui plus est, des outils innovants et avancés en matière de stratégie, d'attractivité et... [Lire la suite]
20 septembre 2018

Gérard-François DUMONT: PETITE HISTOIRE DU NEO-JACOBINISME, des années 1980 à nos jours...

L'Etoile de Normandie vous signale un texte important sur un sujet essentiel pour comprendre les enjeux de l'idée régionale en France. Sur le site "Diploweb" on lira, en effet, avec grand intérêt cette histoire du néo-jacobinisme français brillamment brossée par Gérard-François DUMONT, professeur à l'université de Paris-Sorbonne. A le lire, on apprend que l'Etat central jacobino-parisien tente une recentralisation rampante depuis la fin des années 1990 en rognant sur les acquis des grandes lois de décentralisation des années 1980.... [Lire la suite]
14 septembre 2018

Le grand RABOT JACOBIN déteste tous ces corps intermédiaires qui dépassent!

Repéré dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie (n°549, 10 septembre 2018), cet article démontre que le jacobinisme comptable pratiqué à grands coups de rabot du côté de Bercy (Paris XIIème) fait quelques victimes collatérales inattendues: Les CCI sont à l'os à force de restrictions financières de la part de l'Etat. Mais aussi les chambres d'agriculture et l'ensemble des associations paritaires du dialogue social victimes du même coup de rabot recentralisateur. On pensera, bien entendu, à la question du financement... [Lire la suite]
30 août 2018

DARMANIN vs MORIN: La politique de la Normandie ne se décide pas dans le bureau d'un petit marquis de Bercy!

Dans son édition papier datée du 30 août 2018, l'hebdomadaire "La Manche Libre" qui fait état d'une rencontre dans un bureau de Bercy à Paris entre les journalistes de la radio normande Tendance Ouest et le ministre du budget Gérald Darmanin,  qui déroule en ce moment un plan com pour rassurer les contribuables français à quelques mois de la mise en oeuvre du prélévement fiscal à la source, publiait aussi des propos du ministre du Budget totalement polémiques sinon hors-sujet contre Hervé Morin président de la Normandie et... [Lire la suite]

10 juillet 2018

Réforme constitutionnelle: MACRON GIRONDIN avec les textes... Mais MACRON JACOBIN avec la... caisse!

Attention, une fois de plus, à l'entourloupe! (Attention à la marche! Monsieur le président...) La réforme constitutionnelle voulue par "Macronaparte 1er" dont les grandes lignes ont été présentées le 9 juillet 2017 à l'occasion d'un nouveau "congrès de Versailles" en partie boudée par l'opposition parlementaire, prévoit une réforme profonde de l'article 72 de la Constitution par l'ouverture inédite d'un droit à la différenciation territoriale pour les collectivités assorti d'une reconnaissance officielle du cas particulier corse... [Lire la suite]
19 juin 2018

L'ETAT CENTRAL EN REGION: il nous faut refuser une relation... sado-masochiste!

L'Etat central "en régions" fait actuellement disparaître l'idée de décentralisation sur le mode: "passe moi ta montre et je te dirai l'heure". A moins de faire plus cynique sur le mode:" faites ce que je vous dis mais pas ce que je fais". Voire plus pervers, sur le mode du maître chanteur: "si vous ne vous serrez pas davantage la ceinture, vous serez punis." Doit-on parler de relation sado-masochiste? Certaines collectivités et non des moindres ont, à nouveau, protesté contre cette maltraitance institutionnelle d'un Etat central... [Lire la suite]
29 mai 2018

REFORME UBUESQUE des Lycées Professionnels: "Passe-moi ta montre et je te dirai l'heure..."

Le fameux " et en même temps" cher à Emmanuel Macron confine désormais à l'absurde et il est à craindre que les Marchistes se prennent sérieusement les godillots dans le tapis de la dialectique présidentielle... On apprend, ces temps-ci que le feu roulant des réformes va aussi concerner les lycées professionnels qui ne sont pas assez attractifs dans la jeunesse française alors que l'économie industrielle de notre pays a cruellement besoin de techniciens, d'ingénieurs ou de professionnels bien formés pour continuer à être compétitive... [Lire la suite]
19 mai 2018

Edouard PHILIPPE rappelle qu'il aime LE HAVRE depuis Matignon

Et l'hôtel parisien de Matignon n'est pas connu pour être un havre de paix: c'était même l'enfer si l'on en croit ce que disait Michel Rocard. Dans l'entretien à lire ci-dessous et paru la veille dans Paris-Normandie on notera les deux grands absents: Hervé Morin ET la Normandie! ... [Lire la suite]