14 septembre 2018

Journées Européennes du Patrimoine: la région Normandie met le PERCHE à l'honneur...

A la veille des journées européennes du Patrimoine, nous relayons bien volontiers cette annonce du Conseil régional de Normandie qui met à l'honneur le patrimoine bâti et architectural du Perche à l'occasion d'une belle exposition qui va être visible au manoir de Courboyer à Nocé dans l'Orne... L’architecture du Perche témoigne, depuis la période médiévale jusqu’à nos jours, de la diversité des manières d’habiter, des modes de construction et de l’évolution de la société. A l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2018,... [Lire la suite]

14 avril 2018

Deux belles vidéos à voir sur YOUTUBE pour expliquer le PROJET NORMAND

Florien HURARD l'un des fondateurs de la fête des Normands vient de réaliser cette belle vidéo de promotion de la Fête des Normands: Les Québecois ont la Saint Jean-Baptiste, les Irlandais la Saint Patrick, les Bretons la Saint Yves... Les Normands ont la Saint Michel... https://www.youtube.com/watch?v=e6YRPOvCcU4 On peut aussi revoir la vidéo qui suit et qui résume de façon très pédagogique l'utilité du projet d'unité normande et son originalité fondée sur un réseau géographique, notamment urbain et métropolitain et par des... [Lire la suite]
10 avril 2018

M. MACRON va causer dans le poste à BERD'HUIS où l'instrumentalisation d'une carpette médiatique normande...

... pour faire reluire une paire de pompes présidentielles! http://www.leparisien.fr/politique/comment-berd-huis-se-prepare-a-accueillir-emmanuel-macron-10-04-2018-7656027.php Le président de la République se rend, jeudi, dans ce bourg de 1118 âmes, invité du 13 heures de TF1, délocalisé pour l’occasion. « Emmanuel Macron se rendra dans le Perche jeudi ! » C’est une petite radio, installée dans un coin du bar, qui crache la nouvelle, dans une indifférence relative. Il n’est pas encore 11 heures mais ils sont trois, accoudés au... [Lire la suite]
19 mars 2018

DESERT MEDICAL NORMAND: Les médecins n'ont aucun remède et le jacobinisme de l'ARS aggrave la maladie...

Voici, proposé à votre lecture sagace, le constat lucide dressé par un médecin normand, Antoine LEVENEUR, président de l'Union Régionale des Médecins Libéraux de Normandie qui organise à Rouen, les 23 et 24 mars 2018 un colloque de prospective médicale. A l'entendre, le désert médical normand, faute d'avoir mis en place les politiques publiques nécessaires en terme de démographie médicale, sera une fatalité avec laquelle il va falloir vivre pendant dix au quinze ans, le temps de recruter et de fomer les médecins nécessaires dans le... [Lire la suite]
05 mars 2018

COURTEMER DANS LE PERCHE: La fin de la messe sonne le GLAS du commerce local

Poule d'Eau qui nous fait notre revue de presse normande quotidienne, nous a repéré l'article suivant tant il est édifiant d'un effondrement de civilisation qui laisse un vide qui sera, à n'en pas douter, comblé (car la civilisation comme la Nature a horreur du vide). Sauf qu'on ne sait pas encore vraiment par quoi: sont-ce les résidents parisiens adeptes du week-end prolongé dans la profondeur calme et verte du Perche normand qui pourraient remplacer une civilisation rurale séculaire rythmée par les rites individuels et collectifs du... [Lire la suite]
12 février 2018

MOBILISATION GENERALE POUR SAUVER L'ORNE DU DESERT

Moins de 300000 habitants dans l'Orne désormais qui abrite plus de ruminants (vaches et chevaux) que d'êtres humains selon les derniers chiffres de l'INSEE: Habiter dans une superbe carte postale c'est magnifique mais pouvoir y vivre vraiment c'est mieux... L'Orne est en train de devenir une belle réserve d'Indiens, bien verte, bien rurale comme il le faut pour des "people" parisiens fuyant le bruit et la fureur médiatique dans des manoirs et des anciens presbytères ornés de roses et de roses trémières... Le... [Lire la suite]

16 juillet 2017

CENTRE VILLE DE CAEN en 2019: démolitions, banalisation, minéralisation, manque d'imagination...

Nous avons eu, hélas, la curiosité d'aller découvrir les propositions du cabinet (parisien, forcément) mandaté par la ville de Caen pour redessiner le coeur  de notre bonne ville normande en 2019 à l'occasion de l'arrivée du tramway entre la tour Leroy, le chevet et l'église Saint Pierre ainsi que le Cours des Alliés: http://www.attica-urbanisme.fr/ Voilà la vue d'artiste si on ose dire: l'esthétique lisse, normalisée, minérale et aseptisée du centre commercial que l'on voit partout, triomphe une fois de plus, par... [Lire la suite]
30 juin 2017

La Normandie, un laboratoire régional idéal pour la géographie humaine et sociale: HOMMAGE à Antoine BAILLY

 Nous pensons que la Normandie, seule vraie région sur la carte de France puisqu'elle concilie la géo-histoire et l'action publique régionale, a tout ce qu'il lui faut pour être un laboratoire de l'innovation  territoriale dans un cadre régional pertinent, à taille humaine, pourrait-on dire. La géographie urbaine normande, une ville de 10000 habitants tous les 25 à 30 kilomètres, un gros bourg centre tous les 10 kilomètres, cinq départements, une vingtaine de pays, autant de bassins d'emplois, 29 hebdomadaires locaux, trois... [Lire la suite]
13 mai 2017

NORD COTENTIN: Il faut sauver le chateau de CARNEVILLE de la mérule !

Le patrimoine architectural et artistique normand est d'une richesse immense. Mais il est menacé. Après les destructions massives des bombes de 1944, il faut dorénavant compter avec des attaques mutiples liées aux changements profonds des cadres culturels, institutionnels et économiques de notre société: l'effondrement de la pratique religieuse fragilise le patrimoine architectural de l'église catholique et la déprise rurale, la mutation des pratiques agricoles vers le modèle agro-industriel productiviste ainsi que le mitage... [Lire la suite]
06 mai 2017

L'agriculture normande accélère sa mue vers la bio...

Nous avions vu passer cet article dans l'édition du 11 avril 2017 de la lettre Eco Normandie publiée chaque vendredi par le quotidien Paris-Normandie, mais nous n'avions pas encore eu l'occasion de le mettre en ligne ici: la tendance se confirme et c'est l'avenir ou, plutôt, le retour à une situation "normale" ou, dumoins, plus harmonieuse avec l'environnement car il s'agit de clore une période qui sera regardée par les historiens du futur comme une désastreuse anomalie dans la longue histoire de l'agriculture et de la ruralité.... [Lire la suite]