06 juin 2019

La Normandie, destination touristique préférée des ministres du gouvernement!

Ah la Normandie! Sa pluie, ses plages, son débarquement, ses abbayes, cathédrales, châteaux et monuments, ses vétérans, ses résistants et ses présidents... américains ou sa Duchesse toujours couronnée avec son bibi rose! Si près de Paris, la Normandie c'est la destination idéale, le court séjour parfait pour se remonter le moral ou se le plomber lorsque la Normandie, son histoire et la mémoire de son martyre pour la Libération de tous nous impose la gravité, la piété et le recueillement. En attendant, voici quelques nouvelles des... [Lire la suite]

31 mai 2019

Sébastien LECORNU prépare déjà les élections régionales de 2021...

"Gouverner c'est aussi prévoir" disait Colbert. Mais gardons surtout à l'esprit ce que nous en dit Jean de la Fontaine car la version "Perrette et le pot au lait" de l'anticipation politique existe et c'est même la version la plus courante... Prenons l'exemple d'un Sébastien LECORNU jeune homme aussi pressé qu'ambitieux qui court ces temps-ci la campagne normande depuis son perron parisien pour une séance de calinothérapie avec les cinq associations départementales des élus locaux normands reçues sous les lambris de son ministère:... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mai 2019

Elections européennes: tribune des élus normands soutenant la liste conduite par F.X. BELLAMY

La rédaction de l'Etoile de Normandie ayant publié précédemment une tribune accompagnée de la liste des élus normands soutenant la liste "Renaissance" présentée par la majorité gouvernementale macroniste aux prochaines élections européennes, nous publions, par souci d'équilibre une tribune et une liste d'élus normands (plutôt conséquente) soutenant la liste de Les Républicains pour les élections européennes du 26 mai 2019, liste emmenée par François-Xavier Bellamy et qui est soutenue par le centriste Hervé Morin, le président de la... [Lire la suite]
06 mars 2019

RAS-LE-BOL de voir les ministres du gouvernement confondre la Normandie avec le... salon de l'agriculture!

Billet de Florestan Mais qu'ont-ils tous ceux qui sont "en Marche" au gouvernement, en ce moment, à venir piétiner la Normandie de... Monsieur Morin, à commencer par le président de la République lui-même? Depuis le lancement du "grand débat" par les sept heures de spectacle en bras de chemise d'Emmanuel Macron dans un gymnase du Roumois, voire même avant cela, c'est un véritable défilé de ministres ou de sous-ministres en Normandie et plus particulièrement dans le département de l'Eure autrefois présidé par un certain Sébastien... [Lire la suite]
28 janvier 2019

ACTE XI des Gilets Jaunes: les forces de l'ordre se sont opposées à une manifestation d'unité normande

Enfin! Les gilets jaunes Normands ont tenté de s'emparer du symbole contemporain de l'unité retrouvée de notre Normandie en tentant de constituer une chaîne humaine sur le Pont de Normandie entre Honfleur et Le Havre... Mais la pluie, le froid, la grêle et les forces de l'ordre en ont décidé autrement. Lire le compte-rendu proposé sur le site de Normandie actu: https://actu.fr/normandie/honfleur_14333/pont-normandie-gilets-jaunes-empeches-faire-leur-grande-chaine-humaine_21093499.html Citations: "C’est une atteinte à la liberté... [Lire la suite]
17 janvier 2019

Gilets Jaunes: LE LABORATOIRE POLITIQUE NORMAND (suite...)

Voilà! C'est fait! Emmanuel Macron, le chef de l'Etat et ses gens (une tablée de 30 personnes à nourrir, le soir après coup, dans un petit restaurant de Vernon avant de regagner Paris) ont fait leur grand numéro: près de sept heures "à portée d'engueulades" devant quelques 600 maires Normands confinés dans un gymnase à Grand-Bourgtheroulde, commune nouvelle du Roumois transformée en camp retranché... A l'extérieur, assez loin, le peuple en gilets jaunes s'était massé sur les rond-points tandis que ceux de Bourgtheroulde étaient en... [Lire la suite]

15 janvier 2019

Emmanuel MACRON joue sa dernière carte politique devant une ASSEMBLEE PROVINCIALE NORMANDE

Mardi 15 janvier 2019: l'Histoire retiendra que le président de la République s'est enfermé pendant près de sept heures dans le gymnase d'une petite ville normande pour discuter et dialoguer sur l'avenir de la France et de son peuple avec 600 maires venus de toute la Normandie. A l'initiative de Sébastien Lecornu, ancien président du département de l'Eure et actuel sous-ministre à la cohésion des territoires, c'était à la Normandie d'inaugurer le fameux "grand débat" voulu par Emmanuel Macron pour tenter de se sortir de la crise... [Lire la suite]
07 janvier 2019

GILETS JAUNES: LE LABORATOIRE NORMAND... pour sauver Emmanuel Macron ou la République!

BILLET de FLORESTAN L'Emmanuel ou le ravi de la crèche... après l'Epiphanie. La situation de communication est à la base de tout, surtout lorsqu'on est un professionnel de la communication, notamment politique... C'est le b.a.-ba enseigné dans les écoles de commerce: savoir qui parle à qui, avec quel message et pour quel objectif. Les crânes d'oeuf de la com au palais de l'Elysée devraient d'urgence rouvrir leurs manuels scolaires car depuis plus de deux mois, la communication politique la plus élémentaire est interrompue... [Lire la suite]
31 octobre 2018

Sébastien LECORNU cause dans Paris-Normandie et voudrait nous faire croire qu'on n'est pas en 2021 mais seulement en 2018...

... A la veille du mois de novembre 2018 pour être précis, voire, pour être encore plus précis, à la veille du 17 novembre 2018 date à laquelle la colère des automobilistes Normands qui a lancé sur les réseaux sociaux cette journée nationale de grogne populiste, poujadiste et  fascistoïde de la France d'en bas dite "périphérique" contre la vie chère avec comme symbole la hausse aussi subite que subie de la gabelle sur les carburants au nom d'une transition écologique que les premiers grands et gros responsables du déréglement... [Lire la suite]
30 octobre 2018

TERRITOIRES: Emmanuel MACRON tente un "reset" / "risette" face à la colère des élus locaux.

Billet de Florestan Emmanuel MACRON semble avoir senti le vent du boulet passer derrière les oreilles: Jupiter ne saurait gouverner seul ou dumoins il est urgent de moins le montrer, question de corriger de toute urgence une image devenue désastreuse car en sous-mains la haute fonction publique d'Etat veut poursuivre une recentralisation conforme à sa nature... Depuis la veille, notre Sire promène sa triste figure dans les territoires des Marches de l'Est du pays: c'est la raison pour laquelle la météo s'est mise brutalement à... [Lire la suite]