16 juillet 2019

EPRON 15 JUILLET 2019: Hommage de la Normandie à ses 498 communes martyres de la Seconde Guerre Mondiale

Ce lundi 15 juillet 2019, Hervé Morin, le président de la Normandie présidait à Epron au Nord de Caen, au centre d'un village entière reconstruit après la Libération de 1944 grâce au soutien financier des auditeurs de la radiodiffusion nationale, une émouvante cérémonie d'hommage et de mémoire aux 498 villes et villages bombardés ou totalement détruits par les terribles événements de la Seconde Guerre Mondiale: au moins 21000 victimes civiles normandes furent à déplorer. La normande Annie Girardot n'aimait pas qu'on lui parle du... [Lire la suite]

12 juillet 2019

SAINT-LÔ: La moitié du HARAS NATIONAL de la CAPITALE DES RUINES part en fumée!!!

    BILLET de FLORESTAN Nos "élites" dirigeantes ont un problème avec le "patrimoine": le XXe siècle pourtant si destructeur ne l'a pas été assez. Des vieilles pierres à ne plus savoir qu'en faire! Assez de toutes ces vieilleries qui nous encombrent... De ces églises qui n'attirent que les araignées et quelques chouettes et dont les cloches interrompent trop vite la grasse mat' de celui ou celle qui a surfé toute la nuit sur un smartphone... Ah! foutez-moi tout ça en l'air, à la benne, ça coûte trop cher à entretenir... [Lire la suite]
10 avril 2016

1944- 2016 CAEN: Faut-il reconstruire la Place de la République à l'identique?

70 ans, à l'échelle de la vie séculaire d'une ville, c'est le temps qu'il faut pour effacer dans un centre ville les traces des destructions massives causées par la guerre...   Croix de Lorraine de la Libération, Légion d'Honneur, Grande croix de guerre, la ville de Caen, en tant que personne morale ne manque pas de... breloques qui ne lui rendront jamais ses beautés architecturales parties en fumée durant l'été 1944! Il a fallu, par exemple quelque 70 années pour que les églises caennaises soient entièrement réparées et... [Lire la suite]
04 avril 2014

ST LO: Bon débarras! Un anti-réunificateur s'en va...

François DIGARD, ci-devant maire UMP de Saint-Lô et ci-devant président de l'intercommunalité du Pays Saint Lois, notoirement opposé à l'idée de réunification de la Normandie et opposé, par ailleurs, à l'idée que l'on puisse, un jour reconstruire à l'identique la façade meurtrie de l'église Notre Dame, seul monument témoignant du passé d'une ville entièrement détruite en 1944, François DIGARD donc, cet homme du passé par excès de prudence ou de calculs politiciens pas très glorieux, vient de s'apercevoir, en ces lendemains de... [Lire la suite]
11 octobre 2013

SAINT-LO LA GRISE retrouve quelques couleurs...

Saint-Lô, la préfecture du département de la Manche a eu le double malheur d'être détruite deux fois totalement ou presque: une fois durant l'été 1944 et l'autre pendant les quelques 30 années de son interminable "reconstruction". Avec pour conséquence le fait que le centre-ville soit dans le bureau de Monsieur Le Préfet (car on a moins reconstruit la ville que la préfecture en transformant l'ancienne ville haute médiévale en citadelle administrative) et que l'on ait préféré pour l'église Notre-Dame, seul monument antérieur au... [Lire la suite]
03 août 2012

Saint-Lô: un laboratoire de l'esthétique urbaine?

  Saint- Lô : le laboratoire douloureux d’une nouvelle esthétique urbaine   Près de 70 ans après la tragédie de la Libération de 1944, la page de l’Après Guerre se tourne aujourd’hui doucement avec la prudence inquiète de ne rien arracher d’une époque épique qui le fit sans vergogne, avec la sagesse peut-être d’inventer un avenir plus intelligent, beaucoup moins orgueilleux dans ses buts collectifs, avec le concours des mémoires du Passé enfin apaisées dans des lieux où l’on puisse à nouveau contempler, méditer ou... [Lire la suite]