07 novembre 2016

PARIS S'EN FOUT? NORMANDISONS L'AXE SEINE avec une coopérative régionale de tous les territoires normands!

Dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie éditée par Bertrand Tierce en date du 7 novembre 2016, on trouvera enfin un véritable coup de gueule que nous partageons TOTALEMENT: L'Axe Seine, les Parisiens s'en foutent? Eh bien NORMANDISONS l'Axe Seine! Car attendre que des incompétents en matière d'économie maritime, fussent-ils parisiens, décident de s'intéresser à un sujet qu'ils ne connaissent pas, qu'ils ne comprennent pas, pour ne pas dire qu'ils méprisent... On pourra toujours attendre! Comme nous l'avons déjà dit... [Lire la suite]

24 juillet 2017

La Normandie n'est pas une carpette de la région parisienne: réponse à Anne HIDALGO maire de Paris

Nous vous avions fait part des propos d'Anne Hidalgo maire de Paris récemment venue jusqu'au Havre (Bouville sur Mer?) pour la présentation officielle des projets lauréats de l'opération "réinventer la Seine": propos inquiétants qui supposent, à terme, une fusion de la Normandie séquanienne avec la région parisienne afin de doter le futur "Grand Paris" d'une façade maritime intégrée. C'est une question vitale, essentielle, pour l'avenir même de la Normandie. Ou pour la décentralisation en France. Car la question normande revient... [Lire la suite]
08 juillet 2017

CANAL SEINE NORD: les arbitrages du Maire du Havre et en même temps Premier ministre...

Les lampions de la fête macronienne s'éteignent un à un alors que la nouvelle majorité gouvernementale ou présidentielle (ce qui revient au même) n'a même pas un mois: les réalités politiques et les réalités, tout simplement, font que la pensée magique d'une parole publique performative n'est plus opérante. Les hallucinogènes d'une campagne électorale qui a duré plus d'un an sont périmés et certains éléments de langage sont à jeter. Notamment celui-ci: "et en même temps" qu'on aurait pu considérer comme la devise du nouveau régime.... [Lire la suite]
28 juin 2017

CULTURE et TOURISME: valoriser la Vallée de la Seine c'est valoriser le COEUR de la Normandie...

La Vallée de la Seine dont la plus grande part se trouve en Normandie est en train de retrouver ses lettres de noblesse: Pendant ces cinquante dernières années, elle fut retrogradée à n'être qu'un axe d'expansion de la mégalopole parisienne voire un appendice, sorte d'amoire technique industrielle et logistique dévolue au bon fonctionnement du monstre parisien sur son aval. L'époque Delouvrier-Grumbach doit se clore: ce cauchemar doit finir. Et il ne pourra se clore sans le concours des initiatives locales et régionales à commencer... [Lire la suite]
13 juin 2017

Hervé MORIN et Edouard PHILIPPE doivent naviguer de conserve pour la Normandie

L'expression "naviguer de conserve" ou "travailler de conserve" (et non de "concert") nous vient de la Marine du temps qu'elle naviguait à la voile: le navire dit de "conserve" faisait route au vent du navire ou du convoi de navires que la "conserve" devait escorter, c'est à dire, surveiller, protéger, ravitailler et secourir en cas d'avarie, de naufrage ou d'attaque d'un corsaire ennemi. Sur cette image tirée d'une carte marine datant du début du XVIIe siècle, le vent venant de la droite, le navire hollandais  de droite "au... [Lire la suite]
05 juin 2017

A l'occasion du 500ème anniversaire du HAVRE, Jacques ATTALI dénonce l'obsession antimaritime de la FRANCE

Nous le savons, Jacques Attali est un jacobin parisiano-centré et à l'instar d'un grand maître du passé qui fait travailler un atelier entier, il fait écrire ses livres par une armée de petites mains en espérant parler aux décideurs et aux puissants comme d'autres parlent à l'oreille des chevaux. Il n'y aura donc pas d'allusion à la Normandie dans le texte qui suit. En revanche, on trouvera une claire allusion à l'enjeu national de la dimension maritime qui reste absente des cerveaux parisiens. Jacques Attali le dénonce une nouvelle... [Lire la suite]

30 avril 2017

Pascal MARTIN devant les portuaires rouennais: La SEINE MARITIME n'a presque plus de compétences ou de finances !

Etait-ce, finalement, le bon interlocuteur politique à inviter? Il ne s'agit évidemment pas de remettre en cause la bonne volonté normande de Pascal Martin président d'un paquebot de moins en moins manoeuvrant, le conseil départemental de la Seine Maritime, en l'occurence. En effet, les réformes territoriales récentes et l'austérité budgétaire de l'Etat font que le département n'a plus ni certaines compétences (l'essentiel a été transféré à la région) ni certaines finances (l'Etat a taillé dans le vif de la dotation globale de... [Lire la suite]
09 mars 2017

PENITENCE: Le CESER NORMANDIE plaide la cause de l'AXE SEINE devant les candidats de la présidentielle...

Le 7 mars 2017 lors d'une conférence de presse à Rouen, le CESER Normandie, à l'instar des autres corps intermédiaires d'une société civile française inquiète des propositions des uns et des autres dans une campagne élctorale hors-normes pour élire le prochain ou la prochaine président ou présidente de la République, a interpellé les candidats sur les véritables urgences du pays. Par exemple, l'Axe Seine, considéré comme un "enjeu national" mais qui n'a toujours pas reçu les financements nécessaires et ne bénéficie pas du pilotage... [Lire la suite]
19 février 2017

AVENIR DE L'AXE SEINE: LE COUP DE GUEULE D'ANTOINE RUFENACHT DANS NORMANDIE MAGAZINE

Pendant qu'Edouard PHILIPPE fait le pigiste "free-lance" dans les pages du journal parisien et bobo "Libération" fondé par un Jean-Paul Sartre ayant souffert comme prof de philo dans le lycée de... Bouville, Antoine RUFENACHT signe une tribune ferme et pleine d'inquiétudes sur l'avenir de l'AXE SEINE dans les pages du dernier numéro disponible de Normandie Magazine (N° 281, 1er trimestre 2017) qui est un très bon magazine sauf qu'il n'est pas parisien et encore moins... bobo. Mais on a vu récemment avec les "mousquetaires" de Seine... [Lire la suite]
15 février 2017

Prise de contrôle du GANIL par le CEA Plateau de SACLAY: Les élus de la communauté urbaine de CAEN ne sont pas au courant...

Ah! C'est bien joli de faire des colloques, des réunions, des périphrases, des discours et des articles de propagande sur papier glacé au sujet de l'indispensable stratégie d'intelligence territoriale ou d'attractivité d'un territoire à valoriser et à défendre en raison de la présence sur son sol d'activités à haute valeur ajoutée ou stratégiques pour le pays si on n'en fait rien dans la réalité... Pis! Si les élus qui pérorent sur le sujet ne sont pas au courant des urgences en cours. Ainsi, à la lecture de la propagande diffusée... [Lire la suite]