29 mars 2020

Dies irae, dies illa... La colère de Michel ONFRAY

Billet de Florestan: L'honnêteté intellectuelle et l'intégrité morale que nous devons par respect aux hommes et femmes professionnels du soin confrontés depuis près d'un mois à la crise sanitaire la plus grave en France depuis l'épidémie de grippe "espagnole" de 1918, nous obligent à publier ici en intégralité le texte de colère du philosophe normand Michel Onfray... J'entends les voix raisonnables, y compris la mienne: on règlera bien des comptes au pilori de notre démocratie après la crise. Ce n'est pas le moment, l'unité... [Lire la suite]

01 décembre 2019

VIRE 30 novembre 2019: Le mépris pour les pompiers devient... barbant!

Samedi 30 novembre 2019, veille de l'Avent, comme le veut la tradition (qui est de moins en moins respectée) on fête la Sainte Barbe (ou Barbara pour ceux qui ont la Californie pour territoire référent...) qui est la sainte patronne de toutes les professions qui sont en lien avec le feu explosif: les mineurs, les sapeurs et les pompiers, ces derniers étant chargés d'éteindre les feux allumés par les premiers. Pour se rappeler de la légende de Sainte Barbe, fêtée non pas le 30 novembre mais le 4 décembre... ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 juillet 2019

Politique normande: pour exister au coeur de l'été, il faut secouer le marronnier ferroviaire...

Dans le jargon des journalistes, un "marronnier" c'est un sujet d'actualité convenu qui revient chaque année aux mêmes dates, bref! un produit de saison quelque peu formaté, une figure imposée de l'actualité. C'est ainsi que nous avons, pour commencer l'été, les larmes et les cris des lycéens heureux bacheliers ou non, la qualité des eaux de baignade, le chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens, la victoire d'étape d'un cycliste français au tour de France... Marronniers d'été bien connus auxquels il faudra, hélas, ajouter l'arbre... [Lire la suite]
25 juillet 2019

Nouveaux horaires SNCF pour 2020: la région Normandie s'explique...

Le général de Gaulle disait: "délibérer est le fait de plusieurs, décider celui d'un seul". Certes! Mais une décision solitaire sans délibération collective préalable peut être aussi inefficace qu'une absence de décision si sa contestation devient générale. Quand il s'agit de décider de l'avenir d'un service public de transports, notamment ferroviaire, le passage par une phase la plus accomplie possible de démocratie d'usage est indispensable. Il faut prendre le temps de la transparence, de la discussion, de la co-construction de la... [Lire la suite]
08 juillet 2019

RENATIONALISER LES AUTOROUTES ? Un député de la République en Marche fait du stop...

Personne n'est dupe! Face à l'union sacrée de toutes les oppositions et au succès de la signature pour un référendum d'initiative partagé à l'encontre du projet de privatisation des aéroports de Paris, il fallait ouvrir dès que possible un contre-feu: c'est ainsi qu'un député de la République en Marche propose de créer une société publique détenue à 100% par l'Etat pour reprendre la suite des autoroutes actuellement concédées jusqu'aux années 2030 à des grands groupes privés du BTP qui se gobergent sur le dos des automobilistes... [Lire la suite]
27 avril 2019

Avenir du service public ferroviaire régional: les parlementaires socialistes normands interpellent la SNCF

... Donc Elisabeth Borne, la ministre des Transports mais aussi Hervé Morin puisque la Normandie doit reprendre l'intégralité des activités de la SNCF dans la région à partir de 2020: https://www.ouest-france.fr/normandie/train-en-normandie-les-parlementaires-socialistes-veulent-savoir-ce-qui-va-fermer-6325278 Train en Normandie. Les parlementaires socialistes veulent savoir ce qui va fermer Ils voient des élus et habitants inquiétés par de nouvelles fermetures de gares ou de guichets en Normandie. Les sept parlementaires... [Lire la suite]

11 mars 2019

BERNAY: au lieu de fermer une maternité, on devrait fermer l'Agence Régionale de la Santé...

... Qui pratique le JACOBINISME COMPTABLE, c'est-à-dire le massacre à la tronçonneuse financière du service public de la Santé sur des territoires dont l'espace vécu (pour reprendre la notion chère à Armand Frémont) ne correspond pas à celui pratiqué par les haut-fonctionnaires technocrates de Bercy! Le cas pathétique de la maternité de Bernay qui est fermée ce jour sous prétexte de sécurité malgré plus de 300 actes en 2018 était traité sur les ondes de la matinale de France Culture ce 11 mars 2019: ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 février 2019

Deux gares normandes victimes d'un réseau ferré... étriqué

     Le choeur des lamentations continue à donner de la voix sur la question ferroviaire en Normandie : En Pays de Caux, deux gares sont menacées de fermeture en 2020 faute de fréquentation Paris-Normandie Publié le 28/02/2019 à 12:05 Mis à jour le 28/02/2019 à 12:05 https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/en-pays-de-caux-deux-gares-sont-menacees-de-fermeture-en-2020-faute-de-frequentation-KF14663382 Mobilité. Faute de fréquentation suffisante, les gares de Foucart-Alvimare et de Bolbec-Nointot sont... [Lire la suite]
25 février 2019

Plus possible de prendre le train à 10 minutes de Rouen?

Voilà une réalité qui définit plutôt bien ce qu'on appelle un dilemme... D'un côté: il faut dépenser l'argent public pour assurer le maintien du service public, en l'occurrence le maintien du droit individuel essentiel de pouvoir se déplacer le plus facilement sur le territoire. De l'autre: il faut dépenser l'argent public collecté à partir de nos impôts (via ce que l'Etat central veut bien rétrocéder aux collectivités territoriales désormais en charge de telle ou telle compétence pour assurer le service public au plus près des... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 février 2019

Avenir du service public de la mobilité dans le PAYS de CAUX: ça s'égare et ça déraille!

Que les citoyens ne soient pas d'accord avec les décisions prises pour leurs élus locaux c'est une chose... Que les citoyens s'invectivent vainement entre eux sur les réseaux sociaux ou sur Internet, on en sait ici quelque chose. Mais quand les élus locaux se tirent, à leur tour, dans les pattes autour de la rédaction d'une tribune à paraître dans la presse régionale afin de faire pression sur le président de région de Normandie qui est devenu le Monsieur qui aide au financement de tous les projets locaux c'en est une autre proprement... [Lire la suite]