25 mars 2020

Confinement d'une écrivaine parisienne en province: Non! La Normandie n'est pas qu'un décor pour contes de fées...

Nous sommes attachés ici à la Normandie et au fait qu'elle a pu être, un temps, le laboratoire régional idéal d'une conception humaine sinon humaniste de la géographie avec les noms d'Armand Frémont et de François Gay, pères intellectuels du retour contemporain à l'unité de notre région. Armand Frémont, notamment, a révolutionné l'approche de la recherche géographique en en faisant pleinement une science humaine avec l'idée d'interroger notre rapport individuel, collectif au territoire à partir de nos espériences concrètes mais aussi... [Lire la suite]

23 février 2020

DIRECTION de l'EPIC du MONT-SAINT-MICHEL: un jacobino-techno plutôt qu'un élu local... normand!

Edouard Philippe via le secrétariat général du gouvernement (la vraie tour de contrôle de Matignon) a validé la nomination de Thomas VELTER actuellement chef de cabinet du ministre de la Culture, comme directeur général de l'Etablissement Public d'Intérêt Commercial (EPIC) du Mont-Saint-Michel. Le député LREM de la Manche Bertrand Sorre a fait fuiter l'information auprès de la presse (OF 23/02/20). Le directeur général s'apprête à diriger un Etablissement public d'intérêt commercial (on aurait préféré... culturel) qui peine à être... [Lire la suite]
21 février 2020

L'ancien préfet Yves BONNET dénonce l'impasse idéologique, technologique et financière du TOUT EOLIEN!

L'Etoile de Normandie laisse volontiers la parole à l'ancien préfet Yves Bonnet qui fut aussi député de la Manche (Cherbourg) dans les années 1990 sous l'étiquette centriste et qui a choisi de prendre sa retraite dans le Pays de Caux dont il voit, petit à petit, les paysages massacrés par les grands mâts des éoliennes géantes avant que cela ne soit le tour de notre littoral normand. La parole du préfet honoraire Bonnet est autorisée et bien informée: elle confirme, par ailleurs, nos intuitions et nos informations... La transition... [Lire la suite]
20 février 2020

La Bénédictine demeure l'un des fleurons du patrimoine touristique normand

A Fécamp vous avez, en même temps, la plus grande abbatiale bénédictine de Normandie (la Trinité de Fécamp est plus longue que la cathédrale NotrecDame de Paris) et le palais de la Bénédictine qu'il ne faut pas confondre comme le font certains touristes avec la grande abbaye bénédictine située en contre haut du port et de la ville de Fécamp. Il faut noter que les touristes connaissent souvent mieux la Bénédictine et son palais que l'abbatiale bénédictine située plus loin dans la ville et qui est rendue en partie inaccessible par... [Lire la suite]
12 février 2020

CAEN, 27 janvier 2020: réunion de la dernière commission permanente du conseil régional de Normandie

Commission permanente: dans le flux de l'actualité régionale et nationale, nous l'avions laissée passer sans en rendre compte ici comme nous le faisons d'ordinaire. Voici donc avec retard, la liste des décisions de la dernière commission permanente du conseil régional de Normandie qui s'était réunie le 27 janvier dernier à l'abbaye-aux-Dames de Caen, siège de notre région... DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE: Les élus ont décidé d’accompagner, au titre du dispositif « Impulsion Innovation », 2 entreprises normandes en leur... [Lire la suite]
09 février 2020

NOSTALGIE FERROVIAIRE: quand les trains normands étaient à la pointe du confort et de la vitesse...

Souvenirs, souvenirs... du temps où la Normandie était à la pointe du progrès et de l'innovation ferroviaire (1847 -1944)... Puis, à nouveau, entre 1969 et 1980. Depuis, plus rien! https://actu.fr/societe/histoire-premiers-trains-grande-vitesse-turbos-trains-etaient-normands_31234935.html Histoire. Les premiers trains à grande vitesse, les « turbos » trains, étaient… normands ! Alors que les nouveaux trains OMNEO arrivent en Normandie, zoom sur l'histoire du chemin de fer normand avec un historien ferroviaire. Quand la... [Lire la suite]

04 février 2020

Promotion touristique: le COTENTIN n'est pas une île mais une presqu'île normande...

Depuis quelques temps, le département de la Manche qui a sa propre agence de l'attractivité, tend à retomber dans les beaux errements passés d'un localisme esthétisé... Visuels superbes d'un pays enchanté sinon sublime avec des paysages à couper le souffle... On se souvient, par exemple, d'une campagne de pub à l'esthétique recherchée qui titrait: "la Manche des pouvoirs naturels". Cette campagne ignorait superbement deux réalités pourtant prégnantes: 1) S'il y a du surnaturel dans le Cotentin c'est surtout en raison de... [Lire la suite]
02 février 2020

Mont- Saint- Michel: après les provocations de Philippe Bélaval, Philippe BAS interpelle le Premier ministre

Peut-être qu'entre deux week-end en campagne dans sa bonne ville du Havre, Edouard Philippe qui n'est pas maire mais Premier ministre, aura le temps de répondre à la lettre que lui a envoyé Philippe BAS, le sénateur de la Manche qui l'interpelle sur la question du financement du nouvel EPIC du Mont-Saint-Michel... Cette lettre est aussi la réponse aux récentes provocations de Philippe Bélaval, le président du Centre des Monuments Nationaux qui tient plus que tout à sa tirelire montoise (voir ici même un billet précédent)... ... [Lire la suite]
29 janvier 2020

Réaffirmer l'identité normande avec Guillaume et Mathilde à Caen et Rollon à Rouen!

Depuis trois ans avec la réunification de la Normandie, les initiatives se multiplient pour remettre à l'honneur l'immense patrimoine et héritage historique et culturel de la Normandie, des Vikings à nos jours... Dans les deux principales villes de Normandie, à Caen et à Rouen, on constate, enfin, un réveil de la conscience publique autour de l'intérêt de promouvoir cet héritage, de le prendre enfin au sérieux. A Caen, l'évidence c'est l'héritage et le souvenir de Guillaume Le Conquérant et de Mathilde de Flandre, toujours présents... [Lire la suite]
03 janvier 2020

Nouvel établissement public du Mt St Michel: les crapauds qui squattent le reliquaire sont... radins!

Comme par enchantement, à force de prendre des désirs de bureaucrates pour des réalités, le Mont Saint Michel devait basculer au 1er janvier 2020 sous son nouveau statut d'Etablissement Public au même titre que le musée du Louvre ou les châteaux et domaines royaux de Versailles et de Chambord... Mais comme nous l'avions déjà prédit ici, il n'en sera rien, dumoins à la date du jour de l'an 2020: pendant au moins trois mois, l'EPIC (établissement public à intérêt commercial) sera une coquille vide pour la bonne et simple raison que... [Lire la suite]