01 mai 2019

Au HAVRE dès 1892 : une ancêtre des locomotives diesel/électrique et du Spacetrain

     Trop de Normands intéressés par les procédés de transport collectif allaient manquer la parution, dans le quotidien Paris-Normandie, d'une aventure historique ayant eu pour siège Le Havre et la ligne ferroviaire reliant cette ville à Paris.      Afin de parer à cette situation, voici le compte-rendu de cette aventure rapporté par le quotidien hybride, comme l'engin dont il est question : Quand La Fusée s’élança du Havre ! Paris-Normandie Publié le 30/04/2019 à 04:57 Mis à jour le... [Lire la suite]
Posté par Verdevase à 10:47 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 février 2019

Deux gares normandes victimes d'un réseau ferré... étriqué

     Le choeur des lamentations continue à donner de la voix sur la question ferroviaire en Normandie : En Pays de Caux, deux gares sont menacées de fermeture en 2020 faute de fréquentation Paris-Normandie Publié le 28/02/2019 à 12:05 Mis à jour le 28/02/2019 à 12:05 https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/en-pays-de-caux-deux-gares-sont-menacees-de-fermeture-en-2020-faute-de-frequentation-KF14663382 Mobilité. Faute de fréquentation suffisante, les gares de Foucart-Alvimare et de Bolbec-Nointot sont... [Lire la suite]
25 février 2019

Plus possible de prendre le train à 10 minutes de Rouen?

Voilà une réalité qui définit plutôt bien ce qu'on appelle un dilemme... D'un côté: il faut dépenser l'argent public pour assurer le maintien du service public, en l'occurrence le maintien du droit individuel essentiel de pouvoir se déplacer le plus facilement sur le territoire. De l'autre: il faut dépenser l'argent public collecté à partir de nos impôts (via ce que l'Etat central veut bien rétrocéder aux collectivités territoriales désormais en charge de telle ou telle compétence pour assurer le service public au plus près des... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 mai 2018

17 MAI 2018 Hervé MORIN sur EUROPE 1 pour une belle tribune girondine et normande...

Sur l'antenne de la matinale d'Europe 1 ce 17 mai 2018 Hervé Morin président de la Normandie et des régions de France était invité au micro de l'intraitable Patrick Cohen. Le président normand qui a pu rappeler entre deux passages du rasoir Cohen que le "Mont Saint Michel était bien en Normandie" a donné quelques exemples concrets illustrant l'inefficacité procédurière et politicienne de l'Etat central: la centralisation de l'apprentissage et, justement, le blocage de la création d'un Etablissement public national pour le Mont St... [Lire la suite]
28 août 2017

Quelques nouvelles de la LNPN

L'Association pour la promotion de la Ligne Nouvelle Paris Normandie nous informe qu'elle tiendra sa prochaine assemblée générale à Rouen à l'hôtel de région, 5 rue Robert Schuman, le 14 septembre 2017 à partir de 17 heures: un point d'information sur le dernier état du dossier sera proposé à la suite de la dernière réunion du comité de pilotage le 12 juillet 2017 sachant que le prochain comité de pilotage qui se réunira en octobre aura pour mission de définir "la zone de passage préférentielle par section prioritaire". Il sera... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 octobre 2016

L'AXE SEINE EST EN DANGER: Le coup de gueule des élus communistes normands d'avril 2016 (toujours d'actualité hélas!)

L'Etoile de Normandie s'associe pleinement à la déclaration à lire ci-dessous  des élus communistes normands qui s'inquiètent non sans raison de l'opération d'enfumage total de l'enjeu d'intérêt national de l'Axe Seine... Cette déclaration date du 11 avril 2016. Plusieurs mois ont passé depuis. Un rapport de plus et quelques colloques plus loin, nous en sommes toujours au même point! Ailleurs, forts de puissants soutiens politiques, des projets pas toujours bien pertinents avancent quitte à piétiner les avis les plus autorisés... [Lire la suite]
04 octobre 2016

892 400 000 euros pour les trains normands

Lundi 3 octobre 2016 à Caen, en séance plénière du Conseil Régional de Normandie, une décision, sans précédent, a été prise: une autorisation de programme d'investissements pluri-annuel d'un total maximal de 892 400 000 euros (dont 720 millions apportés par l'Etat) (rapport présenté par M. Jean-Baptiste Gastinne) a été votée pour la reprise en main totale par la région Normandie des lignes TET. A l'heure du vote, on ne connaissait pas le nom du fabricant des rames qui serait retenu: il s'agirait du canadien Bombardier alors qu'on... [Lire la suite]