28 octobre 2020

Les vacances de M. Hulot: un automobiliste breton laisse choir son bateau sur la rocade d'Avranches...

Voici une anecdote autoroutière plutôt amusante, voire symbolique: https://www.ouest-france.fr/normandie/avranches-50300/en-normandie-il-perd-son-bateau-sur-la-nationale-175-mais-ne-se-rend-compte-de-rien-7030533 En Normandie, il perd son bateau sur une route nationale et ne se rend compte de rien Lundi 26 octobre 2020, sur le contournement d’Avranches (Manche), route nationale 175, un automobiliste a perdu remorque et bateau. Il ne s’est rendu compte de rien ! Lundi 26 octobre 2020, vers 18 h 30, les gendarmes sont informés par... [Lire la suite]

14 octobre 2020

Ferry de Dieppe: fort heureusement, la solidarité anglo-normande est à l'oeuvre!

Soyons pragmatiques dans la tempête qui affecte en ce moment l'un des piliers de notre économie maritime normande:  le trafic transmanche... Dans le cadre d'une coopération avec la région Bretagne, le conseil régional de Normandie a décidé de privilégier dans son aide financière d'urgence, le sauvetage d'une compagnie de ferry bretonne qui opère de façon privilégiée au départ des ports normands de Cherbourg, Ouistreham et Le Havre mais qui dessert aussi nos îles anglo-normandes depuis Saint-Malo... On rappellera que la Brittany... [Lire la suite]
13 octobre 2020

Revue de presse normande au 13 octobre 2020: il y a quelque chose de nouveau à l'Ouest de Paris, la Normandie!

Nouvelle revue de presse normande à la date du 13 octobre 2020... Confirmation: il y a bien quelque chose de nouveau à l'Ouest de Paris, sur la vallée de la Seine. La Normandie existe de nouveau et elle est devenue, de fait, le premier partenaire financier public des projets d'avenir sur l'Axe Seine! Il faudrait que le conseil régional de Normandie communique de façon plus intense mais aussi plus ferme sur ce sujet pour éviter la ventilation médiatique parisienne de quelques préjugés périmés ou de quelques fausses bonnes idées... [Lire la suite]
16 septembre 2020

L'Etat vole au secours de la Brittany Ferries (15 millions d'euros)

Le gouvernement, via son tout nouveau ministère de la Mer a entendu l'urgence: le trafic maritime transmanche est gravement menacé par la double crise du Brexit et du Covid. Dans ce cadre la compagnie bretonne transmanche "Brittany ferries" qui avait l'habitude avant la crise d'opérer avec grand profit à partir de nos principaux normands va recevoir 15 millions d'argent frais de la part du gouvernement. Mais après la crise, il faudra bien réfléchir de façon plus structurelle pour anticiper et renforcer la solidité du modèle... [Lire la suite]
12 septembre 2020

La Brittany Ferries ferme ses lignes normandes: la mise au point d'Eric VALIN

A partir d'octobre prochain, plus aucun navire de la Brittany ferries ne transportera de passagers à destination de l'Angleterre depuis un port normand: Toutes les rotations au départ des ports de Cherbourg, Le Havre et Ouistreham seront suspendues sauf le fret marchandises et camions. D'ordinaire pour la saison d'hiver, la compagnie bretonne réduit la voilure sauf qu'en cette année de crise exceptionnelle cumulant les effets du Covid à ceux du Brexit, l'hiver a commencé au 31 août 2020 et devrait durer jusqu'en mars prochain... ... [Lire la suite]
02 septembre 2020

COVID + BREXIT = Abandon de Cherbourg et du Havre par la Brittany Ferries...

Nous en avions fait état dans notre compte-rendu de la "fête de la Pomme" à l'occasion de la rentrée politique d'Hervé Morin: Jean-Marc Roué, le président d'une compagnie de navigation bretonne qui reste le premier employeur privé de marins sous pavillon français, la Brittany ferries pour ne pas la nommer, est venu littéralement pleurer sa cause à genoux devant Hervé Morin, président de la Normandie et... Gérard Larcher, le Normand qui préside le Sénat. ... [Lire la suite]

15 août 2020

Brexit ET Covid... Trop c'est trop pour l'économie maritime normande!

Dans son histoire millénaire, la Normandie, fille de la mer et du fleuve, a toujours pâti dans son économie maritime d'une crise de relation entre les îles britanniques et le continent européen: tout le monde connaît, par exemple, la guerre de Cent ans des XIV et XVe siècles. Mais bien peuvent savent qu'il en eut une seconde de 1688 à 1815 entre la France et l'Angleterre qui condamna durablement notre Normandie maritime à l'atonie car le canal de France ou d'Angleterre, autrement dit, la "Manche" était devenu un espace de tensions, de... [Lire la suite]
12 août 2020

Port de Dieppe : le roulier et les passagers en deux graphiques...

     C'est au tour du port de Dieppe d'être évoqué en deux graphiques ; ce port, comme celui de Cherbourg, est caractérisé par un trafic reposant presque essentiellement sur le "transmanche"...        Donc, comme pour Cherbourg, commençons par le trafic de fret en roulier (en tonnes brutes, incluant la tare des moyens de transport) :      A la différence de Caen-Ouistreham et Cherbourg évoqués précédemment, on ne constate pas le parallélisme des courbes d'entrées... [Lire la suite]
Posté par Verdevase à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 août 2020

Port de Cherbourg : le roulier et les passagers en deux graphiques...

     Le trafic transmanche de fret et de passagers représente l'essentiel du port de Cherbourg ; comment évolue le trafic de fret en roulier (en tonnes brutes, incluant la tare des moyens de transport) :        Comme à Caen-Ouistreham, évoqué précédemment, le parallélisme des courbes trahit le caractère aller-retour des mouvements du trafic transmanche. Mais, si, comme à Caen-Ouistreham, les sorties (env. 56,5 %) sont supérieures aux entrées (env. 43,5 %), l'écart entre les deux est... [Lire la suite]
Posté par Verdevase à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 août 2020

Port de Caen-Ouistreham : le roulier, les céréales et les passagers en trois graphiques...

  Commençons par le trafic roulier, le premier en tonnage (en tonnes brutes, incluant la tare des moyens de transport) :      Le parallélisme des courbes trahit le caractère aller-retour des mouvements du trafic transmanche... Mais pourquoi plus de sorties (env. 60 %) que d'entrées (env. 40 %) ? N'y a-t-il pas un important déséquilibre des échanges ?      Poursuivons avec le trafic céréalier, quasi exclusivement à l'export :      Très erratique, n'est-ce pas,... [Lire la suite]
Posté par Verdevase à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,