01 juin 2018

PATRIMOINE: quand MACRON nous... BERN

C'est le caractère même d'une escroquerie que de nous promettre la conciliation presque magique des inconciliables selon les mécanismes mystérieux d'une dialectique subtile réservée aux seuls initiés symbolisée, par exemple, par cette expression devenue fameuse depuis un an: "Et en même temps..." Dernier exemple en date et non des moindres, la protection, l'entretien et la valorisation du patrimoine historique architectural culturel ou artistique de notre beau pays qui serait la première destination touristique mondiale... Alors... [Lire la suite]

27 mai 2018

A l'occasion du SALON du LIVRE de CAEN: Conférences sur le PATRIMOINE NORMAND

Ce ce week-end les 26 et 27 mai 2018 à Caen à l'occasion du salon du Livre de Caen "Epoque" qui a lieu sur la place Saint Sauveur, le nouveau service régional du partrimoine normand a programmé de très intéressantes conférences sur la richesse architecturale du patrimoine normand. On vous en présente ci-après le programme non sans partager avec vous  une certaine mauvaise humeur car le sage proverbe populaire se vérifie une fois de plus encore: "Ce sont les cordonniers qui sont les plus mal chaussés!" Mai 2017: vandalisme... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 avril 2018

Le reliquaire d'or du coeur d'Anne de Bretagne a été retrouvé...

Et l'Etoile de Normandie est heureuse de partager cette bonne nouvelle et ce soulagement avec tous les amoureux du patrimoine artistique et culturel de nos provinces. Nous sommes, bien entendu, heureux de nous réjouir avec les Bretons qui furent affligés et attristés de ce vol crapuleux au musée Daubrée de Nantes car tout laissait craindre que ce trésor qui vaut plus par ce qu'il représente que par sa valeur intrinsèque aurait pu être détruit et fondu par des voleurs uniquement intéressés par la couleur jaune de l'or... On rappelera... [Lire la suite]
03 février 2018

IL FAUT EMBELLIR CAEN

IL FAUT EMBELLIR CAEN: voilà l'enjeu! Avant 1944, la ville de Caen comptait parmi les dix plus belles villes historiques de France: une vraie dentelle de pierre! (Lisieux c'était la "capitale du pan de bois" dixit les guides touristiques en 1939). Pour donner un ordre de comparaison: Caen avait la densité artistique et architecturale de Dijon, Troyes, Laon, Senlis, Provins, Carcassonne, voire Bordeaux sur une échelle plus petite... 1944 FUT LE MASSACRE du patrimoine de la région la plus patrimoniale de France ! Et malgré cela,... [Lire la suite]
30 janvier 2018

CHATEAU DE TANCARVILLE: Les FOOTEUX PARISIENS s'en foutent du patrimoine normand...

UNE HONTE ! Alors que dans le cadre du pôle métropolitain de l'estuaire, les élus concernés réfléchissent enfin à une mise en réseau des principaux sites touristiques qui pourraient faire rayonner davantage la Seine normande dans son estuaire, l'état du château de Tancarville, l'un des hauts lieux de l'histoire normande et du tourisme culturel normand est préoccupant pour ne pas dire davantage... Ce qui est à lire ci-dessous est proprement scandaleux: la Normandie comme terrain de jeu des Parisiens, ça suffit! Surtout lorsqu'il... [Lire la suite]
26 janvier 2018

PATRIMOINE HISTORIQUE et ARCHITECTURAL: GRANVILLE FAIT NAUFRAGE...

Ah qu'elles étaient belles les images de la Hauteville de Granville l'autre soir sur Thalassa... Vu d'un drône c'est magnifique. Mais Granville vu du dessous de la table du conseil municipal, c'est beaucoup moins beau. C'est même plutôt inquiétant et consternant... L'Etoile de Normandie a décidé de se faire l'écho des associations locales de défense de l'environnement et du patrimoine historique et culturel de Granville qui tirent la sonnette d'alarme. Nous avons, par ailleurs, alerté la direction du patrimoine à la région car face... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 15:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 décembre 2017

CAEN: MAIN BASSE SUR LA VILLE

Vous vous souvenez peut-être de ce film italien en noir et blanc de Francesco Rosi (1963), un grand classique... "Main basse sur la ville"... Sous l'emprise d'un puissant promoteur immobilier local, le conseil municipal d'une grande ville d'Italie décide de lotir des terrains jusque là considérés comme non constructibles. La ville se couvre de chantiers de construction et de démolition jusqu'à la survenue d'un accident tragique: une maison ancienne s'effondre provoquant la mort d'un enfant juste avant les élections... [Lire la suite]
25 novembre 2017

CAEN: La place de la République sera transformée en PARVIS de CENTRE COMMERCIAL

On a les époques qu'on mérite quant il s'agit d'édifier ou d'organiser un lieu destiné à l'usage public. Prenons, exemple absolument pas pris au hasard, le cas de ce qui reste en 2017 de la place de la République dans ce qui reste du centre historique de notre bonne ville de Caen: Au moyen-âge, notamment à l'époque ducale, les lieux correspondaient à une prairie humide, on est toujours dans le lit majeur de l'Orne, sur laquelle, jadis, un duc de Normandie avait concédé aux Caennais le droit de faucher "les secondes herbes" pour leur... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 novembre 2017

CATHEDRALES: l'accès au patrimoine spirituel normand doit rester libre

Libre et gratuit! Après les déclarations ridicules au sujet de cathédrales payantes pour les touristes de Stéphane Bern, le Prosper Mérimée "youplaboum" de notre très cher Macronaparte 1er qui fait des cadeaux munificents aux plus riches contribuables du pays, Normandie Actu explore utilement la question au regard du patrimoine spirituel et architectural normand dont l'exceptionnelle qualité et richesse est constitutive de l'identité même de notre région. Le site de France INFO revient, en outre, fort utilement sur les aspects... [Lire la suite]
06 novembre 2017

Menaces de VANDALISME édilitaire à Granville et à Caen: DEUX PETITIONS à signer !

 L'Etoile de Normandie vous propose de signer en toute urgence deux pétitions qui témoignent du mépris que les élus locaux, notamment les maires ici concernés peuvent avoir pour le patrimoine naturel, historique ou architectural de leur commune: le problème est que ce patrimoine est d'abord pensé non pas comme une ressource à valoriser et dans laquelle investir mais comme une charge dont on ne sait que faire (exemple: une église désaffectée à Granville). Ou pire: comme un élément gênant et encombrant dont il faut se débarasser au... [Lire la suite]