Le clapage des sédiments du port de Rouen est LA nouvelle pomme de discorde normano-normande voudrait on nous faire croire. En fait c'est plutôt une prise de responsabilité tardive d'élus frissonants jusqu'à aujourd'hui devant chaque prise de responsabilité.

Mon père terminait sa carrière d'officier de marine marchande sur des clapiers (bateaux dont le fond de cale s'ouvre en deux pour immerger le contenu) qui larguaient les boues et sédiments provenant du dragage des ports de Seine : le Havre, Honfleur, Rouen. Ces bateaux étaient affrétés par le Port Autonome de Rouen dont mon père était l'employé. Cela fait donc au moins 20 ans que des sédiments de toute sorte sont rejetés en Baie de Seine. ENFIN MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS!

Lire la position de Philippe Augier

Michel H. A. Patin