La récente officialisation pour 2021 d'une collectivité territoriale unique d'Alsace (intégrée au machin régional "Grand Est") semble réveiller nos voisins et amis régionalistes Bretons qui réclament depuis des lustres la réunification de la Bretagne, à savoir, la réintégration du département de la Loire-atlantique (44) et sa métropole de Nantes dans la région Bretagne afin de faire coïncider comme pour la Normandie depuis 2016 la région fonctionnelle avec la géographie de la province historique et culturelle.

On sait qu'en 2015 lors de la grande réforme territoriale par fusion régionale imposée par MM. Hollande, Valls et Cazeneuve, il avait été proposé à MM. Auxiette (ex président socialiste de la région Pays-de-la-Loire ) et Le Drian (ex président socialiste de la région Bretagne) de fusionner leurs régions respectives dans un machin "grand Ouest" qui aurait réunifié, de fait, la région Bretagne ainsi dotée de "marches de Bretagne" vendéenne au Sud et angevine et mancelle à l'Est. Ce projet pharaonique "Grand Ouest" a été abandonné tout comme d'ailleurs l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes: le moment est donc au retour aux réalités, les vraies réalités et parmi ces dernières, la permanence des identités culturelles régionales et provinciales qui sont évidentes pour la Bretagne, inutile d'insister...

Un lecteur fidèle de l'Etoile de Normandie a repéré l'article à lire ci-dessous dans l'édition du Figaro datée du 9 novembre 2018:

IMG_1870