Cela ne paraissait pas évident de prime abord tant le Maroc et, plus généralement, l'Afrique du Nord (Maghreb) semblent éloignés de la sphère historique et culturelle internationale de la Normandie (Scandinavie, Islande, îles britanniques, îles anglo-normande, Portugal, Sicile et Italie du Sud, Liban, Syrie, Sénégal, Afrique-du-Sud, Ukraine, Russie, Canada, Etats-Unis... Brésil, Nouvelle-Zélande), mais il y a, semble-t-il, du grain à moudre entre la Normandie et le royaume chérifien du Maroc...

index

index1


Des relations commerciales renforcées entre le Maroc et la Normandie

Le 14 Novembre 2019

Une délégation composée d’une dizaine de chefs d’entreprises normands, conduite par la Région Normandie avec le soutien de la CCI Normandie, s'est rendue les 12 et 13 novembre 2019, à Casablanca et à Rabat au Maroc pour permettre aux entreprises de nouer des relations commerciales avec le Maroc et promouvoir les atouts de la Normandie.

80 rendez-vous organisées pour les entreprises normandes

Avec l'objectif d'obtenir de nouveaux marchés, environ 80 rendez-vous B to B (business to business) ont été organisés pour les entreprises normandes par la Chambre Francaise de Commerce du Maroc.

Suite à cette mission normande, deux projets d’implantation de filiales d’entreprises normandes au Maroc pourraient voir le jour prochainement.

Des industries marocaines réputées en matière de Fintech ont montré un vif intérêt pour la région normande. Des visites en Normandie ont été programmées au cours des prochains mois afin de leur permettre de rencontrer les acteurs clefs du domaine de la Fintech. 

 

Une vingtaine d’entreprises marocaines se rendront en Normandie en 2020

Une vingtaine de chefs d’entreprise marocains de la région de Casablanca-Settat se rendront en Normandie, en 2020, pour des rencontres B to B (business to business) et étudier des possibilités d’implantation. La sous-traitance pour l’aéronautique et le tertiaire sont les deux secteurs économiques en croissance dans cette région.

Par ailleurs, la Normandie et ses soixante-dix sites intéressent les athlètes marocains pour les phases préparatoires des JO 2024.

 

Des entreprises normandes qui se déploient au Maroc 

Après une première phase pilote dans une ferme dotée du système de pompage agricole à air comprimé pour l’eau et la cellule de froid développé par Anthos Air Power, la société normande pourrait fournir des groupes électrogènes à air en vue d’irriguer près de 1 000 fermes dans la seule région de Khelaâ au Maroc.
Anthos Air Power est une PME créée en 2017 à Rouen, par Pierre Villeneuve, ressortissant québécois qui a choisi d’implanter sa société en Normandie. L’entreprise, qui emploie aujourd’hui 8 salariés et travaille avec plusieurs partenaires et sous-traitants locaux, a développé un projet de technologie verte au service du pompage agricole.

L'école primaire publique SABAA de Casablanca fait partie des 200 écoles marocaines qui ont été équipée d’outils numériques par l’entreprise normande Novatice Technologies. Pionnière dans la création de solutions numériques pour l’éducation et la culture depuis 15 ans, la société rouennaise Novatice Technologies est spécialisée dans la gestion, le contrôle, l’analyse et la sécurisation des appareils à un usage collectif (tablettes, PC, smartphones, imprimantes, vidéoprojecteurs). 
La société emploie une dizaine de salariés et compte plus de 3 millions d’utilisateurs répartis dans 5 pays. Novatice Technologies qui a déjà équipé 240 enseignants à travers tout le Maroc et entend poursuivre son développement.

L’entreprise normande Cohin Environnement a signé un contrat pour la réalisation d’une station d’épuration pour le traitement des eaux usées à Berkane, dans la région de l’Oudja. Concepteur et réalisateur de station d’épuration, Cohin Environnement réalise des projets clés en main, tant dans le domaine urbain qu’industriel. La société normande propose des solutions intégrant l’écotechnologie circulaire dans la valorisation des déchets solides et liquides, des boues et de la réutilisation des eaux traitées, en France comme à l’étranger, en particulier sur le Maghreb.

 

Des transferts de compétences sur la thématique équine 

Une délégation de la Fédération Royale Marocaine des Sports Équestres se rendra en Normandie au printemps prochain pour travailler sur les dossiers suivants :

  • La formation de professionnels marocains en Normandie dans le milieu de la recherche et de la santé équine. Pour ce faire, des visites de LABEO et de Goustranville sont prévues.
  • La formation dans le milieu du sport : des jeunes cavaliers pourront être accueillis pour des stages de perfectionnement de même que des enseignants pour des formations à l’accueil de publics en situation de handicap ou encore aux disciplines du Saut d’Obstacles et de l’Endurance.
  • La vente de chevaux normands : la Normandie proposera un circuit d’éleveurs à la délégation.

 

Communiqué de presse

Les entreprises normandes de la délégation (*) :

  • ACTII (Automatisme et informatique industrielle) de Mont-Saint-Aignan - 76
  • AYONIS (Concepteur et fabricant de matériel de métrologie) de Louviers - 27
  • DEREMAUX SARL (Construction mécanique de précision) d’Aumale - 76          
  • ELECTRONIC DEVELOPMENT NORMANDY – EDN (Développement et production d’alimentation haute puissance pour applications industrielles et médicales) de Montville - 76
  • MESURE CONTRÔLE INFORMATIQUE INDUSTRIELLE (MCII) – ACTEMIU (Développement de produits logiciels - Maintenance applicative) de Port-Jérôme - 76
  • NOVATICE TECHNOLOGIES (Editeur de logiciels) de Bois Guillaume - 76
  • SOTRABAN (Sous-traitance industrielle) de Colombelles (14)
  • TRANSFORMATION FEUILLARD SERVICE (Laminage – Refendage) de Conches en Ouche - 27     
  • Les entreprises ANTHOS AIR POWER TECHNOLOGIES (Production et stockage d'énergie renouvelable) de Saint-Etienne du Rouvray et COHIN ENVIRONNEMENT (Traitement des eaux usées) de Clef Vallée d’Eure étaient quant à elles déjà sur place.