22 mars 2019

Les élus socialistes rouennais passent l'identité normande au glyphosate de leur intolérance idéologique!

Le politiquement correct est un poison qui ravage la gauche depuis des années comme le glyphosate ravage nos sols et nos plantes sous prétexte de nous garantir une alimentation abondante et saine... En matière culturelle, lorsque la culture permet l'affirmation d'identités individuelles et collectives, le glyphosate idéologique du politiquement correct peut se révéler particulièrement nocif: de peur de sombrer dans l'affirmation identitaire, une cochonnerie forcément venue de l'extrême droite, les professionnels de la bien pensance... [Lire la suite]

06 octobre 2018

ABANDON des politiques sociales: la SEINE-MARITIME laboratoire du "Macro-philippisme"? Nicolas ROULY se trompe de cible...

Débat surréaliste jeudi 4 octobre 2018 à l'assemblée départementale de la Seine-Maritime où l'opposition socialiste s'en est prise violemment au président de la collectivité seino-marine, Pascal Martin, accusé d'opérer des coupes claires dans les finances consacrées aux politiques sociales. Nicolas Rouly, si l'on en croit l'article de Paris-Normandie (Franck Boitelle) à lire ci-dessous se trompe de cible quand il accuse Pascal Martin de faire de la Seine-Maritime un laboratoire du "macro-philippisme" (sic!) alors que la cause du... [Lire la suite]
11 décembre 2014

Débat TENDANCE OUEST: Ils sont 5, ils devaient être 4 mais ils ne furent que... 3

L'idée de la rédaction caennaise de Tendance Ouest était pertinente et innovante: anticipant le nouveau cadre régional normand unifié, la station multi-médias proposait la première grande émission de talk show politique normande au nez et à la barbe de Ouest-France et de FR3 HNBN. L'idée était d'inviter les cinq présidents de départements normands. Au départ, quatre répondirent positivement à l'appel: Alain LAMBERT (Orne, DVD); Jean-François LEGRAND (Manche, UMP); Nicolas ROULY (Seine-Maritime, PS) et Jean-Léonce DUPONT (Calvados,... [Lire la suite]