On s'en doutait, les "vioques" du Sénat ont rejetté l'article 1 de la loi de réforme territoriale proposée par le Gouvernement.

A entendre certains arguments délirants ou carrément stupides, le débat proposé par des Sénateurs qui méprisent l'idée de région et qui ne jurent que par le maintien du seul cadre départemental , était plutôt nul ! On dira, à la décharge de ces vieux schnocks encravatés qui glissent silencieusement sur la moquette épaisse et rouge de l'hémicycle du palais du Luxembourg, qui se servent des douceurs dans des timbales d'argent ou de la porcelaine fine, que la carte régionale proposée par le Gouvernement était tout ausi nulle. 

Voir le compte-rendu lapidaire donné par Ouest-France (édition caennaise des 5/6 juillet 2014):

Sénat 2

La salle des conférences au Sénat illustre tout le faste du palais du Luxembourg.

Le luxe de la salle des conférences du palais du Luxembourg: ce monde hors du temps...

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-senat-ce-monde-hors-du-temps_1321479.html

La veille de discuter enfin d'une réforme dont ils ne voulaient pas discuter, les locataires pantouflards et cumulards de la chambre Haute de notre République, recevaient des "Sans Domicile Fixe" pauvres et démunis présentés au Sénat par Emmaüs France... Quand on dort sous les ors de la République, il faut bien redorer son blason !

http://www.senat.fr/evenement/60e_anniversaire_de_lappel_de_labbe_pierre.html


 

Le débat en séance a fini par avoir lieu malgré deux tentatives d'obstruction totale pour qu'il n'ait jamais lieu (échec du recours au Conseil Constitutionnel la semaine dernière et refus de l'Assemblée Nationale de s'associer à la "motion référendaire" votée par une majorité de Sénateurs de gauche comme de droite au début de cette semaine...)

Pour suivre en direct ou en différé les débats des séances du Sénat:

http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201406/reforme_territoriale_vers_une_nouvelle_delimitation_des_regions.html

Le cas breton a été beaucoup discuté bien sûr et le Normand Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a bien tenté de faire remarquer que la réforme fonctionnait bien pour la Normandie, ça n'a guère intéressé la vingtaine de sénateurs présents en séance qui avait la procuration de vote pour ceux qui ne dorment pas en séance au Sénat.

De toute façon, ce seront les députés de l'Assemblée Nationale qui auront le dernier mot parce que, article 49 alinéa 3 oblige, c'est le gouvernement qui a le dernier mot sur la majorité parlementaire qui doit le soutenir, la 5ème République est ainsi faite...

Cependant, comme le Gouvernement veut absolument valider une nouvelle carte régionale avant les prochaines sénatoriales de septembre 2014 et veut absolument faire voter cette réforme territoriale avant décembre prochain afin de pouvoir organiser les futures élections régionales en décembre 2015, ledit gouvernement aurait plutôt intérêt à reprendre les propositions de découpages du rapport du comité Balladur de 2009 à partir desquelles il est possible de faire une carte avec 15 ensembles territoriaux régionaux harmonieux et respectueux de la géo-histoire, à condition, bien entendu, d'avoir le courage de descendre à l'échelle départementale pour pouvoir, enfin tracer une vraie carte des régions de France.

 

A partir des réflexions ci-dessus, on peut obtenir la carte ci-dessous: