Les élus et les socio-professionnels caennais s'étaient jusque là mobilisés avec une certaine ampleur, pour le pire et pour le meilleur contre l'idée saugrenue, un temps caressée par les Jacobins de tout poil, de concentrer tous les pouvoirs dans une préfecture régionale rouennaise.

Au Havre, l' inquiétude est toute autre: elle est peut-être même plus fondamentale et essentiel car il en va de la pertinence stratégique de faire exister la Normandie elle-même!

 

Afficher l'image d'origine

 

Coopération ou subordination avec le Grand Paris? Concurrence frontale ou non avec les ports de la Rangée Nord Europe? Telles sont les vraies questions pour l'avenir même de la Normandie...

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu cette lettre ouverte que nous publions ci-après:


 

Lettre ouverte aux Havrais

 

19 personnalités s’engagent pour Le Havre!

 

Madame, Monsieur,

A l’heure où la Normandie réunifiée va se voir attribuer des compétences économiques élargies, et au moment où vous allez décider par votre vote de la nouvelle gouvernance de cette grande région, nous souhaitons attirer votre attention sur les enjeux économiques majeurs que revêt cette élection pour le territoire du Havre. Car c’est bien l’avenir de notre économie et de nos emplois qui est en jeu les 6 et 13 décembre prochains.

Or, deux listes qui se présentent à vos suffrages, présentent dans leur programme de sérieuses menaces sur le devenir économique de la région havraise.

1/ En demandant un moratoire sur les parcs éoliens, la liste d’extrême droite propose ni plus ni moins de tuer dans l’œuf la filière éolienne off shore. Tous les acteurs de la filière sont pourtant unanimes pour reconnaitre que Le Havre est la ville portuaire et industrielle la mieux placée pour accueillir les entreprises, les usines et les 1 000 à 2 000 emplois associés. Le Grand Port Maritime du Havre a d’ores et déjà réuni les investissements nécessaires à leur accueil sur le quai Johannes Couvert.

2/ La liste socialiste, dans la continuité des précédentes, toujours conduite par des hommes de Laurent Fabius, veille à brider le développement du Havre. Après avoir renoncé à la Ligne Nouvelle Paris Normandie et au développement de la vallée de la Seine de Paris au Havre, elle soutient maintenant le projet de canal Seine Nord qui sert objectivement les intérêts d’Anvers et de Rotterdam et menace directement l’avenir de notre économie portuaire et industrielle. A terme, ce sont pas moins de 32 000 emplois qui sont en jeu.

Mobilisons-nous pour défendre les intérêts du Havre !

Nous qui travaillons chaque jour pour favoriser le développement économique du Havre et défendre les emplois sur notre territoire, nous vous invitons à apporter votre soutien à la liste « La Normandie Conquérante » qui a fait du développement économique régional sa priorité et qui place le développement portuaire, industriel et logistique au cœur de son projet.

Fort de votre soutien, nous ferons du Havre l’une des villes capitales de cette grande Normandie !

Agnès Canayer, Sénateur de la Seine-Maritime, Adjoint au Maire du Havre, Malika Cherrière, Conseiller Municipal Délégué du Havre, Louisa Couppey, Conseiller Départemental, Adjoint au Maire du Havre, Hubert Dejean de La Bâtie, Maire de Sainte-Adresse, Vice-Président de la CODAH, Christian Duval, Conseiller Départemental, Adjoint au Maire du Havre, Valérie Egloff, Conseiller Municipal Délégué du Havre, Vice-Président de la CODAH, Daniel Fidelin, Ancien Député, Maire de Montivilliers, Agnès Firmin-Le Bodo, Vice-Présidente du Département, Adjoint au Maire du Havre, Jean-Baptiste Gastinne, Conseiller Municipal Délégué du Havre, Vice-Président de la CODAH, Patrice Gélard, Ancien Sénateur de la Seine-Maritime, Ancien Maire de Sainte-Adresse, Virginie Lambert, Adjoint au Maire

 

de Montivilliers, Luc Lemonnier,Vice-Président du Département, Premier Adjoint au Maire du Havre, Christelle Msica-Guerout, Conseiller Départemental, Conseiller Municipal Délégué de Sainte-Adresse, Edouard Philippe Député-Maire du Havre, Président de la CODAH, Antoine Rufenacht, Ancien Ministre, Ancien Maire du Havre, Florent Saint-Martin, Conseiller Municipal Délégué du Havre, Vice-Président de la CODAH, Sébastien Tasserie, Conseiller Départemental, Adjoint au Maire du Havre, Patrick Teissère, Conseiller Département, Adjoint au Maire du Havre, Florence Thibaudeau-Rainot, Vice-Président du Département, Adjoint au Maire du Havre.