Le très vieux dossier routier du contournement de Gournay en Bray fait enfin surface grâce au changement de majorité mais aussi au changement de cadre régional: le nouveau conseil régional de Normandie prend, peu à peu, conscience de l'ampleur de la tâche pour valoriser les potentiels d'un territoire régional exceptionnel par sa cohérence. Mais avant de pouvoir atteindre ce but que l'on espère pas trop lointain, il y a l'urgence de réparer, de reconstruire, de compléter, d'harmoniser de réorganiser les infrastructures existantes: 40 années de division ont laissé des traces notamment dans les territoires ruraux situés aux marges normandes.

Le cas du Pays de Bray est, à ce sujet, exemplaire!

image006

Et c'est la perspective de réaliser la liaison de fret ferroviaire Serqueux-Gisors destinée à désenclaver le port du Havre par l'Est qui fut le révélateur du malaise, voire de la grogne des Brayons qui se sentent abandonnés depuis si longtemps: en effet, pour des raisons de sécurité, SNCF Réseaux, l'opérateur concepteur du projet impose la fermeture de plusieurs passages à niveaux sur la voie ferrée qui risque de couper le pays en deux en obligeant les riverains à faire de longs détours par des déviations sur lesquelles ils n'ont eu aucun mot à dire. La colère des habitants s'est donc exprimée lors de la récente enquête d'utilité publique. Il fallait donc que la nouvelle région Normandie intervienne pour trouver les meilleures compensations et les meilleurs accompagnements à ce projet de ligne fret ferroviaire d'intérêt national puisqu'il en va de l'avenir même du port du Havre, à condition d'entendre ce que les Brayons ont à dire!


 

Gournay en Bray, porte normande

http://www.gournay-en-bray.fr/

Gournay la brayonne et normande en quelques images: l'architecture de la reconstruction d'après Seconde Guerre mondiale comme partout en Normandie cohabite avec de grands morceaux du patrimoine: une vieille collégiale encore normande dans son style sévère, une place d'Armes avec une belle fontaine à obélisque du XVIIIe siècle, la porte de Paris, vestiges des anciennes fortifications et surtout le cinéma avec une étonnante façade de style art déco en briques datant de 1927!

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Le communiqué de la région Normandie:

Communiqué de presse

Soutien au territoire de Gournay en Bray : La Région propose aux Maires de relancer le contournement de Gournay

A l’initiative de Françoise GUÉGOT, Vice-Présidente de la Région et députée de la Seine Maritime, d’Eric PICARD, Maire de Gournay en Bray et de Xavier LEFRANCOIS, Conseiller régional et Maire de Neufchâtel en Bray, Hervé Morin a rencontré hier, les maires de la Communauté des Communes du Bray Normand à l’Hôtel de Ville de Gournay-en-Bray, en présence de Pascal MARTIN, Président du Conseil départemental.

Cette réunion de travail visait à définir les besoins de ces communes en matière de gestion des flux routiers dans la perspective de la montée en puissance de la ligne ferroviaire Serqueux-Gisors.

La Région Normandie soutient l'aménagement de cette ligne fret, essentiel pour l'avenir des ports du Havre et de Rouen, mais considère que Gournay et sa région doivent bénéficier de l'écoute et des mesures compensatoires nécessaires, s'agissant notamment des nuisances causées par le passage à forte fréquence des convois routiers sur l’itinéraire des transports exceptionnels sur Gournay-en-Bray et Ferrières-en-Bray.

« Le projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors est capital pour la Région et pour la France. Un tel projet, avec les financements très importants qu'ils mobilisent, doit s’accompagner de mesures compensatoires pour le territoire de Gournay. J'ai toujours tenu cette position et je suis venu la transformer en action concrète à Gournay» a déclaré Hervé Morin.

A l'issue des échanges, le Président de la Région s'est engagé à :

- mobiliser 4 millions d'€uros pour financer les études nécessaires et démarrer les travaux de la réalisation d'un contournement de Gournay par le sud de l'agglomération et à la recherche de solutions de circulation alternatives du fait la fermeture programmée de deux passages à niveaux entre Gournay et Ferrière ;

- intervenir auprès de SNCF Réseaux pour que les protections anti-bruit prévues à proximité des logements situés en bord de voie soient performantes et puissent être, le cas échéant, étendues aux activités touristiques localisées à proximité de la ligne,

- réaliser, en lien avec SNCF Réseaux et le Département de la Seine Maritime, des travaux d'équipement de fibre optique, en profitant du chantier d'électrification de la ligne ferroviaire ;

- étudier, dans le cadre de l'élaboration du futur schéma régional des transports, l'opportunité d'améliorer la liaison voyageur du territoire avec l'Ile-de-France, pénalisée par une rupture de charge à Gisors.

Les Maires présents ont affiché leur satisfaction et formaliseront leur accord sur ces propositions par délibération de leur conseil municipal. La Région pourra ainsi lancer les études sur les aménagements dès septembre 2016.


 

Commentaire de Florestan:

ça change du mépris de l'époque Le Vern!