Les Anglais sont depuis 1066 un peu comme nos cousins.

Et sur nos emblèmes se promènent, de chaque côté de la Manche, les mêmes lions "passant et gardant" griffes et yeux grands ouverts par bande de deux, voire de trois, pour monter la garde autour de valeurs fondamentales qui nous sont communes, à savoir la liberté individuelle et le respect farouche de l'Etat de droit notre loi commune (common law) dont les racines plongent dans le vieux droit normand:

A l'exact opposé des devoirs d'une "clameur de Haro" on trouvera une attaque soit-disant "djihadiste" au couteau ou au marteau.

La régression mentale, culturelle, anthropologique, idéologique et politique que nous subissons collectivement en ce moment que cela soit là-bas, de l'autre côté de la Méditerrannée, dans l'aire de la civilisation arabo-musulmane dont la colère de la jeunesse exaspérée par la chappe de plomb qui sévit dans ces pays depuis des années sinon des siècles explose comme une déflagration nucléaire, ou ici, chez nous, dans nos grandes démocraties occidentales moralement effondrées dans un libéralisme qui confine à l'égoïsme, au cynisme et à la cupidité, nous oblige à faire davantage attention à ce que nous sommes, à plus nous rappeler les raisons qui ont fait que nous sommes fiers de ce que nous sommes et à nous souvenir de ceux et celles qui ont donné leur vie dans le passé pour que nous puissions être aujourd'hui ce que nous sommes: la Normandie invite à la mémoire et le devoir des Normands est de penser ces temps-ci à nos cousins Britanniques frappés par la folie meurtrière de l'islamisme radical.

08-06-2017 09;27;06