A nouveau une grande causerie (sans le feu) au coin du Grand Paris mais surtout en aval d'une Seine à avaler sans l'aval de... tous les Normands!

La chose est organisée par les agences d'urbanisme qui travaillent dans le cadre du périmètre officiel de la délégation interministérielle au développement de la vallée de la Seine présidée par le préfet François Philizot, ancien préfet de la Saône et Loire: il y a, en effet, beaucoup de brumes et brouillards dans le val de Saône. C'est de saison. Et on peine à comprendre le lien avec les embruns maritimes et le bon air iodé du large qui vous fouette le sang quand vous êtes dans le passavant...

Le visuel de cette énième causerie organisée au carré des Docks du Havre est assez évocateur: d'où le titre de ce billet qu'on n'explicitera pas davantage...

vdsXXL_visuel_portrait_800x1117

Le programme à lire ci-dessous invitera plus à barbotter qu'à naviguer. Comme d'habitude!

http://www.vdseine.fr/rencontres/la-vallee-de-la-seine-xxl.html

Les agences d’urbanisme de la Vallée de la Seine, en partenariat avec l’État et les Régions Île-de-France et Normandie, ont le plaisir de vous inviter à l’événement:

 La Vallée de la Seine XXL, un corridor d’envergure européenne et mondiale


Mardi 28 novembre 2017
de 10 h à 16 h au Havre (Carré des Docks)

Inscrivez-vous dès aujourd'hui et avant le 21 novembre

Plusieurs questions guideront les échanges :

> Comment développer un corridor logistique adapté aux enjeux du 21e siècle ?

> Comment impulser des coopérations territoriales à de nouvelles échelles ?

> Quelles démarches innovantes en Europe et dans le monde ?

 

Programme de la journée

 

10h : Ouverture et accueil café

 
10h30 : Accueil par Luc Lemonnier, Maire du Havre, Président de l'AURH

 
10h45 : Présentation de l’étude menée par les agences d’urbanisme de la Vallée de la Seine

La Vallée de la Seine XXL, quel positionnement à l'échelle mondiale, européenne et inter-régionale ?

 
11h15 :  Ports et corridors, la nécessaire adaptation aux évolutions du 21e siècle

 

Table-ronde

  • Lydia Mykolenko, Responsable des études fret et logistique, IAU Ȋle-de-France
  • Bruno Delsalle, directeur adjoint de l’AIVP (Association internationale villes et ports)
  • Jérôme Verny, Docteur en géographie, NEOMA Business School

 
12h30 : Cocktail déjeunatoire
13h30 :  Repenser les coopérations territoriales à de nouvelles échelles

Table-ronde

  • Sebastian Loew, Architecte, urbaniste, consultant et enseignant membre du Urban Design Group, Londres
  • Emilie Gravier, Directrice du développement et de la promotion portuaire, Port Autonome de Strasbourg
  • Jean-Luc Léger, Président du CESER Normandie
  • Brigitte Fouilland, Directrice exécutive Ecole urbaine de Sciences Po

14h45 : Intervention du grand témoin de la journée Antoine Frémont, directeur scientifique adjoint de l’IFSTTAR
15h30 :  Discours de clôture

François Philizot, délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine

Jean-Baptiste GastinneVice-Président en charge des transports et des ports de la Région Normandie

Un représentant de la Région Ile-de-France (sic!)

 
16h : Fin de l’événement

La journée sera animée par Jean Dumonteil


 Commentaires de Florestan:

Mise à part la présence à ce colloque (un de plus!) d'Antoine Frémont "grand témoin" (sic!) qui est un spécialiste réputé de la géographie de la logistique et du commerce maritime, on ne voit pas qui pourrait vraiment répondre, concrètement et authentiquement, aux questions posées: "où sont nos navires ?" pourrait-on dire en parodiant un célèbre quotidien breton... Mais aussi: "où sont les logisticiens, les armateurs, les chargeurs, les manutentionnaires, les dockers, etc, etc...?"

Mais surtout: où est la Normandie "XXL" dans cette vallée de la Seine pensée une fois encore comme un corridor entre un terminal havrais et un terminus parisien?

La région Normandie, en la personne de Jean-Baptiste Gastinne, vice-président du conseil régional et, par ailleurs, agrégé de géographie participe et cautionne ce type de raoût dont on ne veut plus car nous sommes Normands, nous pensons "Normandie" et nous voulons parler des Normands qui agissent au lieu de parler une nouvelle fois de ceux qui parlent des Normands (plutôt mal d'ailleurs) et qui n'agissent pas.

On espère que l'intervention de Monsieur Gastinne permettra de porter pleinement à la connaissance de Monsieur le ci-devant préfet de la Saône et Loire l'ambition d'une Normandie "place de marché de l'économie maritime mondiale" tout azimut, "Nord, Sud, Est et Ouest" jusqu'à ... Alençon, porte Sud de la Normandie qui pourrait se doter d'une grande zone logistique en lien avec le port du Havre en direction de tout le quart sud-ouest de la France jusqu'à l'Espagne.

A noter enfin, et c'est très symbolique du peu d'intérêt que les Parisiens peuvent accorder à nos affaires fluviales et maritimes, qu'un représentant de l'Ile de France est annoncé mais on n'en connait pas le nom: l'invité(e) fantôme?

Il devient urgent que la Normandie en tant que collectivité reprenne TOTALEMENT en main la réflexion et la prospective sur ce sujet existentiel pour notre région!