Et à la lecture de l'article ci-dessous proposé par Xavier Oriot (Ouest-France édition caennaise en date du 16 octobre 2019) il ne faudrait pas que les sages de la Cour Régionale des Comptes ne se fassent passer pour des... imbéciles!

Car si l'on peut s'interroger sur l'utilité (pour ne pas dire plus), sur le sérieux et la rigueur d'une réforme de fusion régionale dans le but de faire des économies... pour faire des économies et épater les comptables sourcilleux de la Commission européenne qui menaçaient de mettre la France à l'amende, courant 2013, pour non respect des critères dits de Lisbonne, on doit réaffirmer sans cesse que la fusion régionale normande est d'une grande utilité pour l'avenir de la Normandie qui avait cruellement besoin d'investissements massifs dans un projet normand: le fameux rapport des cabinets d'experts comptables INEUM et EDATER commandé en 2006 par Le Vern et Duron pour évaluer les effets de la réunification normande l'a démontré sans appel... La fusion régionale aura un coût mais son bénéfice sera supérieur.

C'est ce que d'ailleurs, les magistrats de la Cour régionale des comptes rappellent implicitement: le rattrapage de plus de 40 années de sous-investissements en raison du passif de la division normande justifie largement une augmentation des dépenses de fonctionnement du conseil régional qui est l'outil enfin dédié à la mise en oeuvre d'un intérêt général normand qui existait bien avant la création d'une seule région normande.

Dans cette réforme de fusion régionale en trompe-l'oeil et qui a massacré la géographie régionale française, la fusion régionale normande est l'heureuse exception qui a confirmé le désastre ailleurs. C'est la raison pour laquelle le cas d'école normand a été instrumentalisé par le gouvernement Valls/Hollande pour vendre le principe de fusion régionale ailleurs au bénéfice de la seule logique comptable et financière au mépris des réalités territoriales et de projets régionaux authentiques!

On se souvient de l'argument de boutiquier du triste sire Le Vern président socialiste de l'ex Haute-Normandie: la réunification, ça coûte trop cher et cela fera augmenter les impôts des contribuables Haut-Normands!

Sur l'Etoile de Normandie nous n'avons cessé de dire cette évidence:

Un cimetière ne coûte rien ou presque. Mais personne ne voudrait y vivre!

La Normandie n'est pas un cimetière, elle n'est pas non plus que le mémorial d'un passé prestigieux, elle a ausi un avenir: tous ceux qui pensent comme des Le Vern, encore aujourd'hui, y compris sur le forum de ce webzine, sont des... CROQUE-MORTS!

courdescomptes