Le dévoilement du parcours, pour le moins original du Tour de France cycliste 2020 a suscité beaucoup de réactions puisqu'il s'agira d'un Tour du Sud de la France avec un départ à Nice et de la grosse grimpette dès le départ. Un départ avancé au 27 juin pour ne pas doublonner avec le début des Jeux Olympiques qui vont occuper certains tout le mois de juillet.

Cette édition 2020 sera donc quelque peu réservée aux grimpeurs avec un passage de la caravane du Tour dans les Vosges, le Jura, les Alpes, le Massif central et les Pyrénées quitte à passer par un col alpestre très haut perché au moyen d'un chemin impossible transformé en route pour l'occasion... (Les écologistes apprécieront!)

tourdefrance

http://www.leparisien.fr/sports/cyclisme/tour-de-france-2020-une-edition-a-la-hauteur-15-10-2019-8173206.php

Le Nord de la France est donc ignoré mise à part une boucle poitevine entre l'île de Ré et l'ile d'Oléron et le final francilien dans le Mantois et sur les Champs-Elysées...

Bien entendu, ce parcours original fait beaucoup jazer sur les réseaux sociaux et, sans surprise, ceux qui font le plus de bruit quitte à crier à une discrimination territoriale à l'instar de certaines minorités militantes et procédurières qui polluent trop régulièrement notre débat public démocratique, ce sont nos insupportables amis et voisins Bretons qui ont l'habitude de tout oser quand il s'agit de défendre leur région.

https://www.francebleu.fr/sports/cyclisme/pas-de-tour-de-france-en-bretagne-les-internautes-mecontents-1571137991

Mais en Normandie, ça grogne aussi, certes en faisant moins de bruit. Mais tout de même!

Par exemple, à Carentan, où l'on perd aussi patience même si les Normands se sont résignés à... poireauter!

I-Autre-20141_1200x1200-poireau-de-carentan-2-ab


 

Commentaire de Florestan:

Sur ce sujet comme sur tant d'autres, la seule solution possible avec nos amis Bretons est la suivante...

8372788407_1a10cef1fa