Repéré dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie, (n°605 daté du 2 décembre 2019) ces articles suivants qui démontrent que la région Normandie ne s'en tire pas trop mal et même plutôt bien dans deux domaines stratégiques sinon essentielles de l'action politique:

1) la gestion des finances publiques

2) la politique publique de stimulation de l'économie régionale...


 1) Gestion des finances publiques: les élus normands sont plutôt raisonnables et bon gestionnaires à en croire Christian Michaut le président de la cour régionale des comptes... C'était le moins que l'on pouvait attendre des élus d'une région qui a inventé dès le XIIe siècle le contrôle des comptes publics et la justice administrative avec l'institution de l'Echiquier qui avait son siège dans la salle du même nom du château de Caen!

04-01-03

BONNEGESTION

2) La politique très volontariste et dynamique voulue par Hervé Morin au service des entreprises normandes porte tous ses fruits aujourd'hui: la réunification a réveillé l'économie régionale normande et l'action du conseil régional a amplifié ce réveil grâce à une politique d'intelligence territoriale de plus en plus développée et adaptée à toutes les situations.

Le plus audacieux fut de créer un outil financier normand mis au service des entreprises régionales...

9d6607d2faa01483f23ed4b4fe956bdb

9d6607d2faa01483f23ed4b4fe956bdb

 

NORMANDIEPARTICIPATIONS

Voir aussi ce produit d'épargne régional mis au point par la Caisse d'Epargne et la région Normandie pour le financement de l'innovation durable:

KIWAICAISSEDEPARGNE


 

Commentaire de Florestan:

Les chiens aboient mais la caravane des chats normands passe...