Le périodique spécialisé Mer et Marine a publié le 17 avril dernier deux articles évoquant, l’un, le trafic portuaire du port belge d’Anvers :

https://www.meretmarine.com/fr/content/anvers-un-trafic-en-hausse-de-4-grace-aux-conteneurs,

     l’autre celui des trois ports français (Le Havre, Rouen et Paris) constituant le GIE Haropa :

https://www.meretmarine.com/fr/content/haropa-forte-baisse-du-trafic-portuaire-au-premier-trimestre

Port d'Anvers

Port du Havre

     On ne sera pas étonné d’y lire que les opérations « ports morts » en relation avec le conflit portant sur la réforme des régimes de retraite n’ont pas défavorisé de la même façon tous les ports de l’axe Seine, et favorisé le port d’Anvers…

… « Le trafic du port d’Anvers a progressé de 4 % à 59,1 Mt sur le premier trimestre de l’année. » …

… « Globalement, les trois ports d’HAROPA (Le Havre, Rouen, Paris) enregistrent une baisse de plus de 12 % en tonnage. » …

… « Sur les trois premiers mois de l’année, le port belge a vu son trafic conteneurisé progresser de 9,5 % à 3,04 MEVP. » … « en tonnage, les conteneurs augmentent de 9,4 % à 35,9 Mt. » …

(HAROPA) … « Conteneurs : une baisse de 23 % » … « Quant aux conteneurs, baromètre de la consommation, ils dégringolent de plus de 20% en unités et en tonnage. » … « L’analyse ne laisse aucun doute sur les raisons de cette dégringolade. Avec les mouvements sociaux du début de l’année, un nombre important de flux conteneurisés se sont reportés à Anvers. Une façon pour les chargeurs français d’éviter les grèves et les journées « Ports Morts ». Anvers affiche sur les trois premiers mois de l’année une augmentation de 9,4 % de son trafic conteneurisé en EVP et de 9,5 % en tonnage. Pour un Havrais cela doit sembler indécent. Cette diminution a surtout été marquée sur les terminaux havrais, ceux de Rouen ayant réussi à franchir le cap de ce premier trimestre avec une progression. Petite lumière dans ce tableau bien sombre, le trafic céréalier a progressé et permis à Rouen de conserver sa place de second port céréalier européen. » …

     Dans les trois ports constituant le GIE Haropa, quel a été le principal perdant ?