Ou, les pets de Damoclès qui planent autour de lui...

     Si on se réfère à un article du quotidien spécialisé Les Echos récemment paru, ça commencerait vraiment à sentir mauvais pour le Grand Port Maritime du Havre.

Epée de Damoclès - Medi-Sphère

Au port du Havre, le spectre du déclassement

Les Echos Par Claire Garnier Publié le 19 mai 2020 à 9h24Mis à jour le 20 mai 2020 à 7h15

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/au-port-du-havre-le-spectre-du-declassement-1204234

Le port enregistre une chute des volumes de conteneurs de 30 % par rapport à l'an dernier. Avec la crise et les grèves du début d'année, le risque est que les armateurs ne fassent plus escale que dans deux ou trois ports européens et suppriment Le Havre de leurs rotations.

     Concentrons-nous sur certains extraits :

" ... Fin avril, le port qui avait déjà connu de nombreuses annulations d'escales en début d'année, en raison des grèves de la CGT contre la réforme des retraites , enregistrait une chute des volumes de conteneurs proche de 30 % par rapport à avril 2019. « La baisse va se creuser en mai et juin », assure Christian de Tinguy. La fermeture des économies - française en particulier - décidée pour endiguer l'épidémie de Covid-19 va en effet impacter, au moins jusqu'à l'été, les échanges import-export du fait de la faiblesse de la demande. ... "

" ... « Il existe un risque que les armateurs choisissent de ne faire escale que dans deux ou trois ports européens en supprimant Le Havre de leurs rotations », alerte Christian de Tinguy. « Le Havre perdrait sa fonction de hub et deviendrait un port secondaire desservi par des feeders (bateaux qui font de la courte distance) en provenance de quelques ports voisins. » ... "

" ... le mouvement « ports morts » de la CGT de décembre-janvier-février avait déjà conduit certains clients à prendre le chemin d'Anvers, qui conserve, plus que jamais, son titre de… premier port français. ... "

     Emanant d'un journaliste de quotidien spécialisé, ces informations rapportées peuvent être prises au sérieux. Quoique... En guise de conclusion, nous pouvons lire la phrase suivante :

" ... Les Havrais savent pouvoir compter sur un soutien de poids en la personne du Premier ministre, ancien maire… et nouveau candidat dans la ville qu'il chérit. "

     Ah bon !?