Alençon est la plus importante des villes "porte de Normandie": cela devrait d'ailleurs être un label avec un cahier des charges précis avec objectifs et financements spécifiques pour construire le rayonnement et l'attractivité de la "ville porte"...

Il était temps que la région Normandie s'intéresse enfin un peu plus à Alençon et à son agglomération. La préfecture de l'Orne située physiquement sur la limite Sud de la Normandie avec une rive normande et une rive mancelle de la Sarthe qui traverse la ville, se sent toujours un peu abandonnée et mise de côté du reste du concert normand avec la tentation toujours présente d'une attraction mancelle prégnante quand elle n'est pas... bretonne!

Il était donc temps d'investir massivement dans l'avenir normand d'Alençon où l'on trouve de nombreuses urgences à commencer par la relance de l'attractivité d'un centre-ville historique qui n'a pas le rayonnement touristique et culturel qui pourrait mériter: le patrimoine architectural, culturel et spirituel d'Alençon est très riche, il y a urgence à le mettre en valeur ce qui permettra de sauver le commerce de la ville...

Dans le communiqué de la région Normandie à lire ci-après, nous avons mis en gras ce qui peut relever de l'investissement dans l'attractivité touristique d'Alençon...

93b1ef43500f8d634b29b1ffe01d228b

Vue aérienne du château d'Alençon qui fut longtemps une prison: un projet d'aménagement culturel est à l'étude...

Alençon_-_Orgue_de_la_Basilique_Notre_Dame

L'orgue de la basilique Notre-Dame d'Alençon: un bel instrument neuf d'esprit baroque français dans un merveilleux buffet datant de la Renaissance du XVIe siècle qui a retrouvé récemment toute sa beauté polychrome d'origine...


 

Contrat de territoire 2017-2022

Plus de 34 millions d’euros pour accompagner le développement de projets structurants sur le territoire de la Communauté Urbaine d’Alençon

 Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Christophe de Balorre, Président du Département de l’Orne, et Joaquim Pueyo, Président de la Communauté Urbaine d’Alençon et Maire d’Alençon, ont officiellement signé, ce jour, à l’Hôtel de Ville d’Alençon, le contrat de territoire 2017-2022 révisé. Plus de 34 millions d’euros, soit près de 3 millions d’euros supplémentaires par rapport à la version initiale du contrat, sont mobilisés dans ce cadre pour accompagner le développement de 30 projets structurants prêts à être lancés sur le territoire de la Communauté Urbaine d’Alençon.  Ces projets, qui participeront à la relance économique du territoire, sont soutenus à hauteur de plus de 6,87 millions d’euros par la Région et de plus de 1,13 million d’euros par le Département de l’Orne.

 « Plus que jamais, notre devoir est d’accompagner les projets structurants et facteurs de développement pour les territoires normands. C’est pourquoi, afin de favoriser la relance dans le contexte actuel de crise sanitaire et économique, la Région, en lien avec les Départements, a proposé aux intercommunalités de revoir les contrats de territoire dans l’objectif de prioriser les projets prêts à démarrer et nécessaires aux territoires pour préserver les dynamiques locales. Nous avons, par ailleurs, décidé de prolonger d’une année la période de contractualisation territoriale initiale afin de permettre aux territoires d’engager jusqu’en 2022 leurs projets, avec l’assurance du maintien d’un soutien financier de la Région » a rappelé Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

« Ce contrat est un véritable partenariat gagnant-gagnant qui répond aux besoins et aux attentes de nos territoires et de leurs habitants. Le Conseil départemental ne cesse d’adapter ses politiques au plus près du terrain et des réalités du quotidien. Déploiement de la fibre à l’habitant et objectif de l’internet très haut débit pour tous, partenariats scellés avec les collectivités, associations, professionnels, tant en ville que dans les territoires ruraux. Que de moyens mis en œuvre pour accroitre l’attractivité de l’Orne ! » a souligné Christophe de Balorre, Président du Département de l’Orne.

« Ce contrat de territoire qui lie nos collectivités traduit une ambition et une vision commune pour notre attractivité : à l’échelle intercommunale, départementale et régionale. Cette révision vient renforcer notre coopération et l’étendue de notre action au service de la Communauté Urbaine d’Alençon et de ses habitants. Nous avons plus que jamais besoin d’investir dans des projets structurants pour l’avenir, qui améliorent notre vie quotidienne, nos services publics, et qui contribuent au rayonnement de notre territoire. Ce soutien renouvelé de la Région Normandie et du Département de l’Orne est essentiel dans l’accompagnement de nos transitions économique, environnementale, sociale et identitaire » a déclaré Joaquim Pueyo, Président de la Communauté Urbaine d’Alençon et Maire d’Alençon.

Ce nouvel engagement pour la période 2017-2022 permettra le développement de projets structurants pour le territoire de la Communauté Urbaine d’Alençon dans des domaines variés tels que la santé, la mobilité, l’aménagement du centre-ville, la rénovation dans les quartiers prioritaires, la performance énergétique, l’amélioration des services rendus aux usagers, ou encore le tourisme.

 

7 nouvelles opérations ont été ajoutées dans le cadre de la révision du contrat de territoire :

  • Création de liaisons douces pour la traversée des hameaux de Beaubourdel et la Cuissaye à Lonrai
  • La création d’une voie verte entre le cœur de ville et le site universitaire de Montfoulon
  • L’aménagement de la rue Luther King à Alençon
  • L’aménagement des Berges de la Sarthe à Alençon
  • La requalification de l’avenue Winston Churchill à Alençon
  • L’aménagement de la rue Claude Bernard et de la rue Vicques à Alençon
  • L’opération collective de modernisation des équipements et des commerces

 

Une vingtaine d’autres projets figurant déjà dans la version initiale du contrat de territoire font aussi l’objet d’un accompagnement, parmi lesquels :

  • la création de deux Pôles de Santé Libéral et Ambulatoire (PSLA) avec chacun une antenne
  • la création d’un pôle d’échange multimodal à la gare
  • la requalification du centre-ville commerçant
  • l’aménagement des extérieurs du château des Ducs
  • l’aménagement de la place du Point du Jour
  • la restructuration d’un hôtel particulier pour les services du CCAS
  • la création d’un nouveau bassin et l’aménagement des espaces extérieurs du centre aquatique Alencéa
  • l’extension du conservatoire