Contre toute attente, "Business France "(sic! tant pis pour la Francophonie...) a publié hier, 25 mars 2021, des chiffres plutôt encourageants quant au maintien de l'attractivité de la destination française en matière d'investissements productifs.

La Normandie, dans ce tableau général, confirme son profit de région industrielle ouverte aux investisseurs internationaux, un atout indéniable pour notre économie régionale mais qui se paye d'un inconvénient important, à savoir qu'un emploi industriel normand sur deux dépend d'un donneur d'ordres situé à l'extérieur de la Normandie voire étranger à la France.

En terme de souveraineté économique c'est un inconvénient fort: on le voit, par exemple, jusqu'à une triste caricature dans le dossier pathétique de la reprise de l'usine papetière de la Chapelle Darblay près de Rouen, reprise bloquée par le vendeur, un groupe industriel finlandais.

C'est la raison pour laquelle il faut compenser cet handicap par une puissante politique publique régionale d'intelligence économique pour anticiper le plus en amont ou le plus en aval possible une conjoncture industrielle aussi changeante que notre météo normande...

D'ores-et-déjà, cette politique publique d'intelligence économique normande en place depuis le début de la Réunification (2016) avait donné de bons résultats avant la crise des années 2020-2021 liée au Covid: pendant cette crise, les acteurs économiques régionaux découvrent, rassurés, que la résilience normande existe, un véritable "bouclier social" qui protège les emplois des Normands!

156324


 

Communiqué de la région Normandie (25/03/21):

Normandie : Des prévisions d’emplois en très forte augmentation (+ 41 %) par rapport à 2019

Réalisé chaque année en partenariat avec la Région Normandie et son Agence de développement économique, Business France a diffusé ce jour le bilan 2020 des Investissements Directs Etrangers en France. Il recense les décisions d’investissements et les prévisions d’emplois sur les trois prochaines années qui leurs sont associées. Pour la Normandie, les prévisions d’emplois sont en très forte augmentation par rapport à 2019 (+ 41 %) alors même qu’une baisse de 13 % est constatée au niveau national.

« Preuve de la confiance croissante des investisseurs internationaux envers notre territoire, le nombre d’implantations d’entreprises à capitaux étrangers est en augmentation continue. Notre territoire se distingue par une année 2020 particulièrement marquée par des projets d’entreprises étrangères porteurs d’embauches. C’est une excellente nouvelle pour la Normandie et les Normands ! » se réjouit Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

Alors qu’au plan national, le contexte sanitaire a particulièrement pesé sur les décisions investissements avec - 17 % de projets recensés et - 13 % en termes d’emplois, 43 projets d’investissement étrangers permettent la création ou le maintien de 1 705 emplois en Normandie, soit 41 % de plus qu’en 2019.

 Pour soutenir les prises de décisions, l’AD Normandie a accompagné 50 % des projets recensés en 2020 par Business France pour un montant total de 8 M€.

Pour la Normandie, avec 51 projets, l’année 2019 était déjà une année record en nombre de projets d’investissement. En 2020, l’AD Normandie a recensé au total 57 décisions d’investissements. Aux 43 projets recensés par Business France, s’ajoutent 14 décisions supplémentaires, principalement des opérations d’investissements (partenariats financiers, acquisitions). Elles bénéficient pour certaines d’un accompagnement régional via Normandie Participations.

Les entreprises internationales réinvestissent sur leurs sites industriels présents en Normandie. Avec 53 % des emplois et plus d’un projet sur deux, les projets d’extension de sites sont majoritaires parmi les investissements recensés sur le territoire.

Une entreprise internationale emblématique de ce bilan 2020 est Aptar Pharma (USA). Le fabricant de systèmes de pulvérisation pour la pharmacie s’engage dans la conception d’un nouveau dispositif d’inhalation plus respectueux de l’environnement. L’investissement de 12 M€ est soutenu par la Région à hauteur de 3 M€ au titre du FEDER. En parallèle, Aptar investit fortement dans ses deux usines de Granville (431 salariés) et de Brécey (340 salariés) dans la Manche. Au total, 85M€ seront investis sur les sites normands. Ces projets devraient engendrer la création de 200 emplois.

 

La Normandie, grande région industrielle française, est particulièrement attractive pour les grandes puissances industrielles. L’Allemagne est le 1er investisseur sur notre territoire. Le Royaume-Uni, les États-Unis et les Pays-Bas complètent le panel des investisseurs étrangers en Normandie pour l’année 2020.

 En 2020, plus de 720 filiales d’entreprises étrangères sont présentes en Normandie et elles emploient environ

45 000 salariés.

A propos de l’AD Normandie :

Guichet unique des aides régionales, l’AD Normandie propose aux entreprises internationales :

 

  • un conseil gratuit, confidentiel et personnalisé pour des projets d’implantation, d’extension ou de reprise d’entreprise par un unique interlocuteur bilingue, 
  • des solutions d’aides financières et une réponse en moins de 60 jours,
  • une mobilisation des services de Normandie Participations, fonds de co-investissement régional.

 

https://adnormandie.fr/