Avec l'annonce de la fin du haut-commissariat au développement de la vallée de Seine, la dissolution de la conférence des territoires de l'Axe Seine, Antoine Rufenacht remercié, il faut bien le dire, quoiqu'on pense du personnage, comme un mal propre, le maintien du colloque ACTE III de l'Axe SEINE à Paris le 22 novembre prochain fait plutôt mesquin...

Lire ci-après, le récit de l'éviction d'Antoine Rufenacht... en 3 minutes! (source: Ouest-France, édition CAEN)

affaire rufenacht

D'ailleurs, on apprenait aussi vendredi dernier que ce colloque qui devait porter à nouveau, haut et fort, l'ambition d'intérêt national et européen de la vallée de la Seine de Paris jusqu'à la Normandie, qui devait, une nouvelle fois démontrer l'intérêt national de conserver en France un grand potentiel logistique et maritime (à savoir la Normandie), a été réduit d'une demi-journée...

Franchement, on se fout de la gueule des Normands!

ci-après le déroulé officiel de ce colloque en forme de queue de poisson et qui risque de se terminer en eau de boudin...au cocktail !

Déroulé du colloque Paris – Axe de Seine,
Jeudi 22 novembre 2012 à partir de 9h15 à l’Hôtel de Ville

Ouverture : Monsieur Bertrand DELANOE, Maire de Paris ;

9h40 Projets : bilan des ateliers de l’année

« Construire un système portuaire et logistique pour renforcer les dynamiques territoriales » Madame Dominique ALBA, Directrice de l’APUR et Monsieur Jean-Christophe RIGAL,Directeur de l’AUDAS ;

« A nouveau l’industrie, une industrie nouvelle » Madame Anne-Marie Romera, Directrice de l’économie et du développement local à l’IAU et Monsieur Laurent MORENO, Directeur de l’AURBSE ;

« Développer un espace à haut niveau d’attractivité : tourisme,
tertiaire, qualité de vie »  Monsieur Patrice DUNY, Directeur de l’AUCAM et Monsieur
Dominique DHERVILLEZ, Directeur de l’AURH

.
10h10 Billet stratégique

Monsieur Franck VALLERUGO, Professeur à L’ESSEC, titulaire de la chaire d’économie urbaine

10h15 Enjeux et perspectives
Avec :
Monsieur Sylvain BOUCHER, Délégué France Veolia Environnement ;
Monsieur François BUTTET, Délégué régional d’Ile-de-France d’Electricité De France (EDF) ;
Monsieur Philippe DEISS, Président d’HAROPA, Directeur général du port de Rouen ;
Monsieur Pierre-Antoine GAILLY, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP) ;
Monsieur Pascal HOFFMANN, Directeur régional Haute-Normandie de la Caisse des dépôts.

Elus :
Monsieur Alain AMEDRO, Vice-Président de la région Île-de-France chargé de l'Aménagement, de la coopération interrégionale et des contrats ruraux ;
Monsieur Laurent BEAUVAIS, Président de la région Basse-Normandie ;
Monsieur Dominique LEFEBVRE, Président de l’association de la Confluence ;
Monsieur Alain LE VERN, Président de la région Haute Normandie.

11h15 Conclusions
Avec :
Monsieur Philippe DURON, Président de la Communauté d’agglomération Caen-la-Mer, Maire de Caen ;
Monsieur Pierre MANSAT, Adjoint au Maire de Paris en charge de Paris Métropole et des relations avec collectivités territoriales d’Ile de-France ;
Monsieur Edouard PHILIPPE, Président de la Communauté de l’Agglomération Havraise, Maire du Havre ;
Monsieur Frédéric SANCHEZ, Président de la Communauté de l’Agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe.

11h45 Présentation de la déclaration finale
Madame Anne HIDALGO Première Adjointe au Maire de Paris

12h00 Allocution
Monsieur Frédéric CUVILLIER Ministre délégué auprès de la ministre de l'Ecologie, du
Développement durable et de l'Energie, chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche

12h15 Conférence de presse

12h30 Cocktail

 

Faut-il donc perdre son temps à cette réunion de Paris? A moins d'en faire, enfin! un "gueuloir" (comme disait Flaubert) pour dire haut et fort qu'il y a des décideurs, des forces vives régionales normandes qui ont une idée, une vision, une ambition pour l'avenir de cette région.

Une fois de plus les divisions politiques normandes ont eu raison de la "gouvernance" de l'Axe Seine, enjeu national: cette gouvernance que fort lucidement l'ancien maire du Havre avait voulu mettre es mains de l'Etat central n'existe donc plus...  

La Normandie politique contemporaine est donc revenu à sa question de départ qui se pose depuis 1972:

Y a-t-il quelqu'un à bord?

un vaisseau fantôme en route pour l'Armada de Rouen?

Une fois de plus la Haute-Normandie se montre incapable de penser UN INTERET GENERAL NORMAND ayant une ambition nationale: la gouvernance de l'Axe Seine n'a pas résisté au vieil antagoniste Le Havre vs Rouen doublé d'une querelle partisane entre chiraquiens sarokozystes du Havre et la Fabiusie - levernienne rouennaise...

Une fois de plus la Haute-Normandie est un huis clos demi-régional où la seule solution pour échapper au clochemerle c'est de trouver une béquille ou une prothèse extérieure pour fonctionner tant bien que mal: n'oublions pas que cette région, de sa création à l'arrivée de Laurent Fabius au conseil régional, n'avait pas pu fonctionner (1972 - 1982) et qu'auparavant, elle n'était que le cadre administratif préfectoral dans lequel l'Etat central voulait déployer un tube digestif d'intérêt national entre Paris et Le Havre (cf. le plan "Delouvrier" de développement de la Basse Seine: déjà la vision d'Etat d'une Normandie industrialo-portuaire utile réduite à l'Axe Seine)

Ensuite, avec l'arrivée de la gauche socialiste dans toutes les grandes collectivités haut-normandes (sauf Le Havre) à la fin des années 1990, l'idée vint de transformer la Haute-Normandie en "super département" qui n'a de dimension régionale que celle qui consisterait à digérer définitivement la Haute-Normandie et la métropole rouennaise dans une excroissance occidentale de la banlieue parisienne...

Dans le futur, quand on parlera du  bilan d'Alain LE VERN président du CRHN (1998 - 2015) on pourra parler, je l'espère, d'une tentative avortée d'intégrer la Haute-Normandie à la Région parisienne...

 

Avec trois dégâts collatéraux:

1) L'éclatement du département de l'Eure (plus faible que la seule Seine-Maritime et devenant sur son flanc Est une 3ème couronne de la banlieue parisienne)

2) la métropole de Rouen: déjà oubliée entre Nantes et Lille, confirmant sa disparition en tant que grande banlieue industrialo-portuaire de Paris

3) la Basse-Normandie devenant la "Normandie basse", marge sous encadrée et dominée tant par Paris que par Rennes ou Nantes, servant au mieux de "réserve d'indiens" résidentielle à l'ouest de PARIS 


Eh bien justement! plus que jamais, la réflexion, la pensée, l'ambition ou la volonté normande existe!

Elle se trouve en BASSE-NORMANDIE qui a plus que jamais, le lourd devoir de penser "NORMANDIE" pour TOUTE LA NORMANDIE!

Ainsi, le 1er décembre 2012 à Lisieux:

Un colloque sur l'avenir de la Normandie se tiendra devant l'assemblée générale du club 1640 "Normandie" du Rotary club international en présence de Philippe AUGIER, maire de Deauville et d'Antoine RUFENACHT, ci-devant haut-commissaire au développement de la vallée de la Seine avec pour faire la synthèse de présentation, Yves LOIR (président de l'Union pour la Région normande) et Jean LEVEQUE, économiste grand connaisseur du dossier régional normand...

Il sera bien sûr question de l'Axe Seine, de la Ligne Nouvelle Paris Normandie et de la REUNIFICATION du COEUR ECONOMIQUE de la Normandie autour de l'Estuaire de la Seine (création d'ici 2013 de la future CCI de l'Estuaire de Deauville à Fécamp et du Havre à Lisieux)

http://www.rotary1640.org/index.php

Ainsi, le 4 décembre 2012 dans le cadre de l'Université populaire de CAEN-Basse Normandie:

Présentation du livre "la Normandie en débat" du collectif des Douze géographes universitaires normands (18 - 20h00, auditorium du CRBN, abbaye aux Dames, entrée libre)

 

Enfin, rappelons la tenue du FORUM de l'ESTUAIRE au Havre:

 

La journée du 17 DECEMBRE 2012 proposera plusieurs temps forts et présentera notamment :

9h Accueil des participants
9h30 Mot de bienvenue par Edouard Philippe, Maire du Havre, Président de la CODAH
Ouverture du Forum par Antoine Rufenacht, Président du Comité des Elus de l’Estuaire
9h45 Travaux du Grenelle : point d’avancement et perspectives 
-  Tourisme   : Philippe Augier
-  Ecologie industrielle : Jean-Claude Weiss
-  Pôle d’intelligence territoriale : Nicole Ameline
-  Education à la santé : Bertrand Girardin
-  Mobilité : Jean-Marc Leprévost
-  Festival Terre d’Eau : Philippe Augier
11h15 Point sur le projet Paris Seine Normandie
11h30 L’Estuaire en Seine : les raisons d’agir 
Présentation par Jacques Leenhardt de l’ouvrage restitutif du programme d’études mené entre 2010 et 2012,
avec Fréderic Bonnet et Martin Vanier
Table ronde de partenaires
12h30 Cocktail déjeunatoire
14h La création du Pôle Métropolitain de l’Estuaire de la Seine
Présentation des statuts, du calendrier de création et des enjeux d'avenir
15h Les partenariats territoriaux du Pôle Métropolitain de l’Estuaire de la Seine
16h Conclusion par Antoine Rufenacht