N'ayons pas peur de ce que nous sommes et de nos valeurs !

La Normandie c'est la Paix et la solidarité. La Normandie c'est la Liberté... Et l'Etoile de Normandie emmerde de façon parfaitement non cordiale ces trolls en turban et en djélaba qui se prennent aussi les pieds dans le tapis de ce qu'il y a de plus essentiel et de plus universel...

Décidément ! Il y a une sacrée marée de cons qui s'empressent de nous adresser leurs voeux avant la fin du mois !


 

"Les cons osent tout et c'est à ça qu'on les reconnait" (Michel Audiard)... La preuve !

http://www.ouest-france.fr/piratage-informatique-le-site-du-memorial-de-caen-attaque-3103699

Piratage informatique. Le site du Mémorial de Caen attaqué

A l'image d'une centaine de sites bretons, le site du Mémorial de Caen est à son tour victime de piratage. Les hackers s'attaquent là à un symbole.

En Bretagne, un serveur hébergeant plusieurs sites d'entreprises et de communes a été piraté pour remplacer les pages d'accueil par des messages islamistes

Ces actes de piratage informatique menés a priori par « Fallaga Team », un groupuscule de hackers islamistes tunisiens qui a laissé cette inscription sur un des sites attaqués en Bretagne, viennent de s'étendre à la Normandie, puisque le site du Mémorial de Caen vient d'être attaqué à son tour.

Responsable de la communication du musée caennais, Franck Moulin est catégorique : "On est victime d'un piratage de même nature, de la part du même groupuscule". La police doit se rendre sur les lieux.

Cette attaque n'est pas neutre : le Mémorial de Caen est un musée pour la paix. 

 Pour rappel, un recueillement à la suite de l'attentat contre Charlie Hebdo est programmé devant le Mémorial de Caen demain, samedi 10 janvier 2015, à 11 h 30.


 

Commentaire de Florestan:

Ces pirates internet tunisiens islamistes enturbanés dans leur connerie sont aussi nuls en géographie:

Visiblement peu au fait des dernières évolutions de nos affaires normandes, ils ont pratiqué leurs forfaits selon une logique "Grand Ouest" en attaquant des sites institutionnels Bretons et Bas- Normands: le site de la région Basse-Normandie a donc été attaqué ce vendredi 9 janvier mais pas celui de la Haute-Normandie qui continuait d'arborer fièrement son bandeau "je suis Charlie"...