Les faits:

Résultat de recherche d'images pour

A l'occasion de l'ouverture des Journées Mondiales de la Jeunesse catholique à Cracovie (Pologne), un prêtre est égorgé dans son église normande au cours de la messe...

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/07/26/01016-20160726LIVWWW00086-prise-d-otage-en-cours-dans-une-eglise-de-saint-etienne-du-rouvray-pres-de-rouen.php

o Le déroulé des faits. Vers 9h25, deux hommes porteurs d'armes blanches ont surgi dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Ils ont pris en otages six personnes, le prêtre, trois religieuses et un couple de paroissiens. L'une des religieuses est parvenue à prendre la fuite et à donner l'alerte. La brigade d'intervention (BRI) et une brigade anti-criminalité arrivées sur place ont tenté d'entamer une négociation avec les terroristes. Les policiers ont ensuite tenté une incursion, sans succès. Peu après, trois otages - les deux religieuses et une paroissienne - sont sortis de l'église suivis par les deux terroristes criant "Allah Akbar", dont l'un portait une arme de poing. Les deux assaillants ont été tués par la BRI. Selon le témoignage d'une religieuse parvenue à s'enfuir, les terroristes se sont "enregistrés" au moment du crime, l'un a fait "un peu comme un sermon autour de l'autel en arabe" avant l'assassinat du prêtre.

o Un mort et trois blessés. Un prêtre a été tué lors d'une prise d'otages dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. L'assassinat d'un prêtre dans une attaque terroriste est une première en France. Jacques Hamel, prêtre auxiliaire de la paroisse, 86 ans, a été mortellement touché à l'arme blanche à la gorge et au thorax, a indiqué mardi soir devant la presse le procureur de Paris, François Molins, à la tête du parquet antiterroriste saisi de l'enquête. Un autre otage âgé, lui aussi de 86 ans, a été grièvement blessé mais ses jours ne sont plus en danger.

o Un assaillant identifié. L'un des deux assaillants a été formellement identifié comme étant Abdel Kermiche. Connu des services antiterroristes, ce Français, né le 25 mars 1997 à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime), avait tenté de rallier la Syrie par deux fois en 2015. Une première en mars via l'Allemagne, alors qu'il était mineur, mais il avait été interpellé. Une seconde en mai alors qu'il était majeur via la Suisse, puis la Turquie où il avait été arrêté. Mis en examen dès mars 2015 pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, il avait été placé en détention provisoire à l'issue de sa deuxième tentative, puis libéré en mars 2016 et assigné à résidence sous bracelet électronique. Le parquet de Paris avait fait appel de cette libération, sans obtenir gain de cause. L'identification du second assaillant est toujours en cours.

o Un mineur en garde à vue. Un mineur, algérien, a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête, confiée à la Sous-direction antiterroriste (SDAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Deux perquisitions ont été menées à Saint-Etienne-du-Rouvray, notamment au domicile d'un des auteurs présumés.

o Revendication de l'Etat islamique. Arrivé sur place en fin de matinée, le président François Hollande a évoqué «un ignoble attentat», commis par «deux terroristes se réclamant de Daech». Quelques minutes plus tard, l'Etat islamique revendiquait l'attentat via son organe de propagande Amaq et présenté les deux assaillants comme des «soldats» de l'EI. 

o De "faux engins explosifs". Selon le procureur, l'un des individus avait "sur le ventre une fausse ceinture explosive et trois couteaux", et l'autre tenait à la main un "minuteur de cuisine entouré de papier aluminium". Il portait aussi "un sac à dos avec un faux engin explosif".

L'archevêque de Rouen quitte les JMJ pour se rendre sur place

"Je serai dès ce soir dans mon diocèse auprès des familles et de la communauté paroissiale très choquée", écrit Mgr Dominique Lebrun. L'archevêque de Rouen était à Cracovie en Pologne, dans le cadre des Journées mondiales de la jeunesse. "Le vicaire général, le père Philippe Maheut, est sur place depuis les premiers moments", précise Mgr Lebrun. "Je laisse ici des centaines de jeunes qui sont l'avenir de l'humanité, la vraie. Je leur demande de ne pas baisser les bras devant les violences et de devenir les apôtres de la civilisation de l'amour", conclut-il.

L'ETOILE de NORMANDIE porte et partage la PEINE et la COLERE des NORMANDS
Hervé MORIN président de la région Normandie sur France Inter: "nous étions en paix depuis 1944. Nous sommes à nouveau confronté à la Barbarie". François HOLLANDE, normand d'origine (né à Rouen) est sur place ainsi que Bernard CAZENEUVE son ministre de l'Intérieur ancien député-maire de Cherbourg. Mgr LEBRUN, archevêque de Rouen et "Primat de Normandie" revient d'urgence de Cracovie où il se trouvait pour le lancement des JMJ...
MAINTENANT IL FAUT ENFIN OUVRIR LES YEUX ET PRENDRE TOUTES LES MESURES NECESSAIRES!
1° Ne plus prendre le fait religieux à la légère: on veut nous imposer une nouvelle guerre de religion. La posture laïcarde devient désormais INDECENTE!
2° Le radicalisme SALAFISTE concerne plusieurs milliers de jeunes français (les fameux fichés S) qu'ils soient de tradition musulmane ou non: Saint Etienne du Rouvray c'est aussi le Roumois le pays natal d'un certain Maxime HAUCHARD, le "normand" égorgeur de Daesh... Il serait temps de s'en occuper directement, sérieusement: on voit que l'Etat d'urgence ou l'opération "Sentinelle" ne sert à rien! Les craintes du spécialiste de l'islamisme radical Gilles Képel se réalisent... HELAS!
3° SUPPRIMER TOUS LES RESEAUX D'AIDE et de FINANCEMENT du SALAFISME en France et accompagner nos concitoyens musulmans français pour la mise en place URGENTE d'un ISLAM DE FRANCE (et non pas un Islam bricolé en France): AVANT DE VENDRE DES RAFALES à l'Arabie Saoudite il aurait peut-être fallu éradiquer le "soft power" salafiste financé par nos meilleurs "amis" du Golfe! ça fait près de 30 ans que les spécialistes de l'islamisme radical tirent la sonnette d'alarme à commencer par les responsables les plus lucides des communautés musulmanes françaises... Par peur des conséquences diplomatiques mais aussi par OPPORTUNISME ELECTORAL LOCAL (la recherche d'un vote communautaire) on a laissé faire!
On a envie, avec une infinie tristesse, de citer la fameuse maxime de Bossuet:
"Dieu se rit des Hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes"
4°La PROPAGANDE SALAFISTE de l'Etat ISLAMIQUE se loge dans tous les SMARTPHONES:
Il ne serait pas idiot de faire voter une loi qui poursuivrait les patrons de Facebook, Twitter et autres grands réseaux sociaux mondiaux pour COMPLICITE de propagande terroriste eux qui sont si prompts à fermer un compte dès qu'on y voit un téton ou une paire de fesses alors que ces Messieurs américains du "Gafi" traînent des pieds pour faire la même chose avec des appels explicites au meurtre: nos amis et concitoyens de la communauté juive sont hélas bien placés pour avoir souffert avant nous de ce déplorable "double standard"! Cette propositon n'est pas idiote puisqu'elle émane d'un juge d'instruction anti-terroriste français bien connu...
5° FAIRE L'UNION SACREE DE LA NATION:
La polémique Estrosi VS Cazeneuve après l'attentat du 14 juillet 2016 à NICE démontre hélas que les meilleurs IDIOTS UTILES  de DAESH se recrutent dans notre classe politique à droite et à gauche.
IL NE FAUT SURTOUT PAS TOMBER DANS LE PIEGE TENDU PAR L'ETAT ISLAMIQUE !!!
Et d'en appeler à la pratique de la plus vertueuse, la plus efficace aussi des valeurs normandes:
COURAGE et LUCIDITE
Afficher l'image d'origine
L'Etoile de Normandie invite toutes les Normandes et tous les Normands, qu'ils soient croyants ou non à venir déposer une bougie devant les statues de l'archange Saint Michel, patron de la Normandie mais aussi protecteur des gendarmes, des militaires et défenseur du Bien contre les puissances du Mal.

LES REACTIONS NORMANDES:
  • Ginette Bléry, pour Normandie XXL appelle à désigner clairement l'ennemi qui nous désigne: l'islamisme salafiste. Nous n'avons pas cessé de dire la même chose sur l'Etoile de Normandie depuis des mois...

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=1606

Attentat de St Etienne du Rouvray : ouvrir enfin les yeux et chercher une autre voie

Dernière mise à jour 26/07/2016

Idées. L’horrible attentat de St Etienne du Rouvray a au moins le mérite de mettre les choses au clair, pas moyen pour les officiels de parler de malade mental ou de terroriste pour éviter d’utiliser le terme « islamiste ». D’ailleurs l’Etat Islamiste a déjà revendiqué l’attentat. Cette perpétuelle esquive verbale de la majorité pour sans cesse d’esquiver la réalité a abouti à ne pas mettre en place les véritables moyens de combat.

Arrêtons avec les maladies mentales…il faut être un malade mental pour être un assassin de quelque sorte que ce soit, arrêtons avec la voyoucratie, ses adeptes souhaitent beaucoup plus le gain que le crime dont ils savent qu’il risque de les maintenir un certain temps en prison.

La monstruosité de St Etienne du Rouvray exprime bien le cœur de l’action de l’Etat Islamiste (préférons ce mot à celui de Daech car il dit clairement les choses) : détruire la civilisation chrétienne comme elle le fait depuis des décennies avec le massacre, sans que nous bougions vraiment, de milliers de chrétiens d’Orient y compris en Egypte.

L’islamisme, d’ailleurs, stigmatise encore plus les mécréants que les croyants, ces mécréants étaient les victimes du Bataclan, ceux de Charlie, ceux de Nice et ce crime passé étrangement sous silence de Garde-Colombe (Hautes-Alpes) où une mère de famille et ses 3 filles ont été agressées à l’arme blanche à cause de leur tenue vestimentaire que Mohamed B. jugeait trop légères. Au programme de l’islamisme une civilisation à détruire et nous, du bout des lèvres, osons à peine les nommer par leur nom.

Que faire en France ?

Le déploiement des forces de l’ordre n’est qu’une toute petite partie de la protection qu’un Gouvernement doit à sa population et encore faut il qu’elles puissent agir : les militaires de Sentinelle ne sont là que pour la dissuasion et on peut le regretter. Mais ce moyen a des limites, on ne saurait mettre des forces de l’ordre dans les 36.000 églises de France, ni dans tous les établissements où il y a du public.

Ce qui importe c’est la prévention qui passe par le renseignement dont on connaît maintenant l’ampleur de l’imperfection et il y a aussi la justice. Une justice dont est confirmé le laxisme infini. Pourquoi le salafisme qui est la dérive radicale de l’islam n’a-t-il pas été combattu sérieusement avec des expulsions chaque fois qu’un prêche incitait à la violence, chaque fois qu’un individu était arrêté même pour des faits de délinquance générale ? Evidemment on nous répondra liberté de pensée mais quand une religion prône la destruction d’une civilisation mérite-t-elle de bénéficier des libertés de la démocratie ?

Il y a eu avec Madame Taubira, l’instauration d’un système judiciaire aberrant qui a refusé la construction de prisons et distribué à tout-va les sursis. Le monstre de Nice avait été condamné en mars 2016 à six mois de prison… avec sursis, sans ce dernier il aurait été sous les verrous.

Les premières indications sur les assassins de Saint Etienne du Rouvray montrent qu’un individu était connu des services de police, qu’il avait voulu aller faire le djihad en 2015 et devait porter un bracelet électronique…une contrainte bien insuffisante. Prison, expulsion, mots qui terrorisent nos gouvernants soucieux de ne pas perdre quelques voix aux prochaines élections.

Il a fallu une accumulation d’attentats pour que le Gouvernement commence à agir mais toujours trop mollement comme s’il ne mesurait pas vraiment l’enjeu du problème. Ne comprenant pas qu’il ne s’agit pas d’une idéologie mais d’une religion, même si cette dernière est complètement dévoyée. De cette incompréhension fatale naît un comportement inadapté en politique intérieure mais aussi en politique extérieure.

Une religion ne se combat pas comme une idéologie

Quand François Hollande dit sur le parvis de la mairie de St Etienne du Rouvray « Daech nous a déclaré la guerre » il inverse complètement les faits et une fois de plus il esquive le mot islamisme.

La guerre au Sahel, la guerre en Syrie, la guerre en Libye, la France y participe au premier rang et ce que nous subissons, c’est la réponse. Est-ce à nous de faire la guerre à l’islamisme ?

Dans ces combats, nous sommes le plus engagé des pays européens, il faudrait prendre conscience que nous ne combattons pas une idéologie mais une foi qui relève d’une autre manière de penser. Les attentats que nous subissons et que nous subirons résultent de la logique implacable : œil pour œil et même deux pour un de préférence.

Le problème fondamental est de se demander si le conflit armé est la bonne réponse, si notre vision de la société est vraiment la seule qui doive être prise en compte. Notre conception du monde est-elle la seule valable ? Je ne prétends pas apporter une réponse mais je pense que ce sont les questions de base qu’il faut se poser ; la violence ne fait qu’entraîner la violence comme l’a bien montré René Girard et ce genre d’engrenage n’a pas de fin.

Monseigneur Lebrun, archevêque de Rouen a déclaré à l’issue de la tuerie : « l’Eglise catholique ne peut prendre d’autres armes que la prière et la fraternité entre les hommes » la parole religieuse ne peut pas faire une politique d’Etat mais ce n’est peut être pas aux nations de mener la guerre contre l’islamisme mais aux musulmans de bonne volonté. Notre devoir est peut être de les y inciter et cette guerre peut prendre d’autres armes que celles de la mort mais celles de l’explication, de la conviction et de la dénégation des pseudos propos religieux de l’islamisme. C’est à l’islam de s’engager contre l’islamisme.

Ginette Bléry


 

  • La déclaration officielle de François Hollande, président de la République, ainsi que ses prises de parole sur le perron de l'hôtel de ville de Saint Etienne du Rouvray. Rappelons que François Hollande est né à Rouen en 1956:

http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/direct-un-ignoble-attentat-terroriste-selon-francois-hollande-JF6421748?utm_source=Utilisateurs+du+site+LA+NEWS&utm_campaign=f47cd4737d-Alerte_Info12_4_2015&utm_medium=email&utm_term=0_233027d23b-f47cd4737d-137315997#.V5dMEvmyNBc


 

  • La déclaration pleine de dignité chrétienne de Mgr Dominique LEBRUN, archevêque de Rouen, "primat de Normandie":

http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/mgr-dominque-lebrun-archeveque-de-rouen--pardonne-leur-ils-ne-savent-pas-ce-qu-ils-font-BB6425210

Mgr Dominque Lebrun, archevêque de Rouen : « Pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font »

De retour de Cracovie, Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen a cité la parole de Jésus sur le perron de l’Elysée où il a été reçu par François Hollande

De retour de Cracovie, Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen a cité la parole de Jésus sur le perron de l’Elysée où il a été reçu par François Hollande

ROUEN (Normandie). L‘archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, a cité mardi 26 juillet en début de soirée sur le perron de l’Elysée la parole de Jésus: "pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font", pour évoquer son sentiment après l’égorgement d’un prêtre dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) mardi matin.

«Je ne peux pas ne pas entendre ce que (Jésus) a dit (...): On vous a dit d’aimer, moi je vous dis d’aimer vos ennemis et même de prier pour eux (...) Dieu a essayé de nous apprendre à ne pas avoir une politique du bouc émissaire, C’est la faute à...», a déclaré l’archevêque, visiblement ému, de retour des Journées mondiale de la Jeunesse à Cracovie (Pologne) et reçu par le président François Hollande et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, à l’Elysée.


 

  • Voir aussi sur le portail de Paris Normandie la déclaration très émouvante d'Hubert Wulfranc le maire de Saint Etienne du Rouvray, bouleversé par cet acte ignoble et qui arrive à nous dire, malgré tout, l'essentiel: "un acte de barbarie brute..."
  • Lire aussi l'analyse que nous a fait parvenir notre correspondant rouennais Paul Astolfi: il nous semble toujours pertinent de bien nommer la réalité qui nous arrive...
Depuis cette attaque BFM TV et ses confrères continuent de parler de prise d'otages. Ce n'est pas plus une prise d'otage puisque les criminels n'ont rien réclamé en échange. Ce n'est pas un attentat, mais un crime rituel. Ceci n'est pas nouveau, les chrétiens d'orient y sont confrontés au quotidien. Pour la France, ce n'est pas une nouveauté car c'est ce que nous avions subi avec les égorgeurs du FLN pendant la guerre d'Algérie. De plus, ces crimes sont annoncés dans des écrits connus. Alors, la France est-elle en guerre? Vraisemblablement mais en guerre civile, car ces crimes sont commis par des Français. Ceux-ci avec des réseaux de complicité dans leur entourage immédiat. Une fois encore la diffusion en boucle d'information et d'images angoissantes fait le jeu de de l'état islamique. La solidité psychologique des forces de sécurité et des civils est maintenue sous pression et soumise à l'épreuve déroutante d'actes qui ne sont pas ceux de notre civilisation. Mais d'abord, c'est la défaillance de la volonté politique de désigner et de frapper l'ennemi. Le fait que cet ennemi soit Français n'est pas une raison pour ne pas le désigner clairement et le neutraliser.

  • La réaction de Laurent Fabius qui sort de sa réserve de président du conseil constitutionnel:

ROUEN (Normandie). Ancien député PS de la Seine-Maritime et ancien président de l’agglomération de Rouen, Laurent Fabius, aujourd’hui président du conseil constitutionnel est sorti de sa réserve pour commenter l’assassinant du père Jacques Hamel, prêtre auxiliaire de l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, ancien élu PS de Seine-Maritime: « L’attentat terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray, ville que je connais bien, est abominable et révoltant. J’exprime ma solidarité totale avec les proches des victimes, la communauté catholique et tous les Normands.»

  • La réaction quelque peu outrée de Jonas Haddad, le représentant des jeunes LR de Normandie:

ROUEN (NORMANDIE). À la suite de l’attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, Jonas Haddad, responsable des jeunes Républicains en Normandie et candidat aux législatives 2017 dans la 3e circonscription de la Seine-Maritime, réagit dans un communiqué : « Après le 14 juillet, ce nouveau drame contre des citoyens français nous atteint dans nos tripes, nos racines et nous demande un sursaut immédiat en France et dans la métropole rouennaise. Les discours d’impuissance du Président et du ministre de l’Intérieur n’empêcheront pas de nouveaux attentats qu’on pouvait à peine imaginer. Aujourd’hui, le temps est au recueillement après la mort tragique d’un des otages. Après ce temps, vient celui de l’action urgente, nécessaire pour éviter que de tels événements se reproduisent. Si plusieurs attentats ont pu être évités grâce au ciblage de lieux où les contrôles doivent être renforcés, notamment les églises, force est de constater que les mesures prises ne sont plus suffisantes. Nous réclamons que les autorités de l’état réunissent immédiatement les représentants des différents cultes de la Métropole et renforcent les contrôles à l’entrée des églises pour garantir la protection des croyants, notamment à l’approche du 15 août. Nos dirigeants doivent enfin prendre des actes forts et immédiats pour en finir avec ces nids de vipères d’islamistes radicaux qui grouillent dans nos villes et campagnes. Tous ceux qui s’opposent à cette traque doivent être considérés comme des collaborateurs en temps de guerre ! »

  • La réaction déplacée de Nicolas Bay, conseiller régional FN :

ROUEN (Normandie). Nicolas Bay, conseiller régional FN de Normandie, réagit ce mardi 26 juillet à l’assassinat d’un prêtre catholique dans son église, à Saint-Etienne-du-Rouvray : « Saint Etienne du Rouvray - les safaris de @BCazeneuve @fhollande sur les lieux des drames deviennent indécents ! Qu’ils agissent enfin ! »

  • La réaction d'Yvon Robert, le maire PS de Rouen:

ROUEN (NORMANDIE). Le maire de Rouen, Yvon Robert, est « profondément bouleversé » par l’ignoble attentat qui vient de se dérouler à Saint-Étienne-du-Rouvray. « Pour la première fois, la barbarie terroriste de Daech a frappé à l’intérieur d’une église, un prêtre et des paroissiens. Avec Valérie Fourneyron, députée de Seine-Maritime, qui s’est déplacée ce matin sur les lieux du drame, nous voulons nous associer à la douleur des familles, des élus et des habitants de la commune. Nous avons une pensée particulière pour tous les catholiques de notre agglomération, touchés au plus profond d’eux-mêmes. Les catholiques, tous les Rouennais et tous les Français, sont aujourd’hui les victimes de cet acte ignoble. À Rouen, comme ailleurs, seul notre rassemblement, seule notre unité derrière les valeurs républicaines qui fondent la Nation, doivent nous donner la force de lutter contre le terrorisme, l’obscurantisme et les tentatives de division. Je tiens également à remercier, pour leur courage et leur détermination, l’ensemble des forces de sécurité et de secours qui, sur place, ont permis de libérer les otages et de prendre en charge les blessés. Avec l’ensemble des membres du conseil municipal, nous apportons notre soutien aux familles des victimes et à l’ensemble des Stéphanais », conclut Yvon Robert.

  • Les autres réactions normandes:

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=1609


 

  • Lire surtout et enfin la réaction d'Hervé MORIN, le président de notre région Normandie  qui, d'abord, a déclaré être  "accablé par cette tragédie qui frappe la Normandie, la France et l’Eglise catholique" (Twitter) avant de donner une interview au Figaro dans la laquelle il lance le débat: faut-il vraiment "israéliser" notre société? Nous avons déjà dit ici qu'il fallait faire preuve de lucidité, notre valeur normande cardinale en nommant clairement la réalité et en désignant clairement l'ennemi qui nous désigne. Mais de là à "israéliser" (quelle drôle de néologisme!) la société française à l'instar de la bunkérisation de la société israélienne se préparant 24h/24h au risque de l'attentat car elle est en permanence confrontée tant au ressentiment violent des Palestiniens des territoires occupés qu'au fanatisme extrémiste de religieux colons, il y a là un chemin et une analogie que nous refusons fermement de poursuivre parce que nous sommes des Normands, "violemment modérés" et que nous savons que la violence est toujours mauvaise conseillère car ce poison est mimétique si l'on veut bien se souvenir de la magistrale leçon de lucidité autrefois administrée par René GIRARD...

Hervé Morin: «Il nous faut “israéliser” notre sécurité»

http://www.lefigaro.fr/politique/2016/07/26/01002-20160726ARTFIG00273-herve-morin-il-nous-faut-8220israeliser8221-notre-securite.php

  • "Les terroristes sont aussi comme des termites" (sic) déclare Hervé Morin... qui dit craindre aussi une guerre civile:

http://www.bfmtv.com/politique/attentat-dans-une-eglise-morin-craint-une-guerre-civile-1019777.html

  • Ecouter aussi Hervé Morin interrogé sur la matinale d'Europe 1 le 27 juillet 2016 réclamant que les dirigeants de Facebook et de Twitter soient mis devant leurs responsabilités et que les imams salafistes soient poursuivis pour apologie du terrorisme. Il s'explique aussi sur "l'israélisation" de la société française...

http://www.dailymotion.com/video/x4m0xk2_saint-etienne-du-rouvray-face-a-ca-il-faut-etre-impitoyable_news

  • En signe de deuil, le spectacle son et lumières sur les Vikings projeté sur la façade de la cathédrale de Rouen a été suspendu et le glas a sonné aux trois églises d'Avranches en signe de solidarité normande à l'initiative du maire David Nicolas:

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-190379-manche-les-eglises-avranches-sonnent-glas-en-hommage-au-pretre-egorge.html

  • Lire aussi le coup de gueule de Nathalie GOULET, la sénatrice de l'Orne spécialiste des questions de radicalisation islamiste au Sénat: 300 jeunes radicalisés dans l'islamisme seraient présents en Normandie selon la sénatrice...

http://www.normandie-actu.fr/attentat-dans-une-eglise-pres-de-rouen-il-etait-sorti-de-prison-le-22-mars-dernier_221512/

  • Dans la même veine, lire les graves accusations de François Bayrou concernant la diffusion de l'idéologie salafiste en Normandie, à Saint Etienne du Rouvray: attention à ne pas "ajouter du malheur au monde" pour reprendre la célèbre formule d'Albert Camus... A la mi-journée du 27/07/16 la communauté musulmane de St Etienne du Rouvray dément catégoriquement.

http://www.paris-normandie.fr/region/pretre-egorge-a-saint-etienne-du-rouvray--les-graves-accusations-de-francois-bayrou-CY6427576?utm_source=Utilisateurs+du+site+LA+NEWS&utm_campaign=8192938f17-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_233027d23b-8192938f17-137315997

  • Sur France Culture la question est posée: y -a-t-il une filière "normande" du djihadisme salafiste à la suite du cas de Maxime Hauchard, un "converti"? (journal de 12h30 du 27/07/16)

http://www.franceculture.fr/direct#