Le Vexin fait partie de ces pays normands dont on ne parle pas assez. Pourtant avec Vernon et Giverny qui attirent les touristes du monde entier sur le site du jardin de Monet ou grâce à ses richesses patrimoniales ou naturelles (que l'on pense à Chateau Gaillard, les Andelys, la forêt de Lyons, Gisors ou la splendide collégiale et méconnue d'Ecouis), le Vexin est une magnifique porte de la Normandie. Le Vexin normand n'est donc pas que la 4ème couronne de la banlieue de Paris, un mur tarifaire et ferroviaire entre ceux qui ont le "pass Navigo" et ceux qui ne l'ont pas, entre ceux qui ont les moyens d'acquérir un mètre carré toujours moins cher car plus loin de Paris et ceux qui habitent là et qui n'ont plus les moyens d'acquérir ledit mètre carré car les prix de l'immobilier ont augmenté.

Afficher l'image d'origine

Enfin, le Vexin normand qui, autrefois, s'étendait jusqu'à Mantes sous prétexte que Mantes dépendait de l'archidiocèse de Rouen, doit désormais éviter que cela soit Rouen qui ne dépende de Mantes ou doit éviter de n'être qu'un territoire rural traversé, un vase d'expansion de la région parisienne... Guillaume Le Conquérant n'est pas mort pour rien à Mantes en 1087, l'expédition de conquête normande qui fut celle de trop!

Afficher l'image d'origine

La région Normandie va donc soigner enfin cette porte régionale essentielle sur la Seine, vers la région parisienne.

 

22 Décembre 2016

Signature de la convention LEADER : la Région Normandie apporte plus de 1,3 million d’euros pour le Vexin Normand

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Thierry Plouvier, Président du Syndicat Mixte du Pays du Vexin Normand et Philippe Pasquier, Directeur régional de l’Agence de Services et de Paiement, ont signé, ce jour, une convention LEADER à la Mairie des Andelys en présence de François-Xavier Priollaud, Vice-Président de la Région Normandie en charge des Affaires européennes et internationales, d’Anne-Laure Marteau, Présidente de la commission Europe et International de la Région Normandie, de Claire Hamot, Vice-Présidente du Pays du Vexin Normand et de Frédéric Duché, Maire des Andelys.

« En tant qu’autorité de gestion des crédits LEADER, je suis heureux que la Région Normandie facilite la réalisation de projets structurants pour le Vexin Normand. Ce programme LEADER va permettre d’investir plus d’1,3 million d’euros sur le territoire du Vexin Normand » déclare Hervé Morin.

C’est en effet la première fois que le Pays du Vexin Normand se voit attribuer une aide pluriannuelle du fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) de l’Union européenne pour mettre en œuvre sa stratégie de développement local LEADER.

Cette stratégie permettra de développer notamment des projets concernant l’offre touristique, des actions favorisant le lien social, la mise en réseau des acteurs de l’économie locale, des projets de coopération … Les projets seront sélectionnés par un comité de programmation mis en place par le Groupe d’Action Local du Vexin Normand.

LEADER est un programme de développement rural destiné à financer des projets pilotes à destination des zones rurales.

La Région Normandie a fait de l’investissement dans les territoires une priorité.

Le contrat de Pays du Vexin Normand 2014-2020La Région, le Département de la Seine Maritime, le Pays du Vexin Normand ont signé le 23 mai 2016 le contrat de pays 2014-2020. L’enveloppe allouée par la Région s’élève à plus de 10 millions d’euros pour des opérations d’investissement. Bien que le Pays du Vexin Normand soit dissout au 1er janvier 2017, les actions seront maintenues dans le cadre de la nouvelle contractualisation avec les futurs EPCI.

La nouvelle politique de contractualisation 2017-2021Lors de sa séance du 15 décembre dernier, la Région Normandie a décidé de mettre en place une nouvelle politique de contractualisation avec les territoires pour permettre d’accompagner des nouveaux projets ou encore d’investir dans les zones rurales et les villes moyennes qui représentent un enjeu majeur pour la Normandie.

Les principaux éléments de cette nouvelle contractualisation sont les suivants :

  • une contractualisation avec les intercommunalités volontaires,
  • des contrats d’une durée de cinq ans, tripartites (Région, Département, EPCI),
  • le soutien aux projets d’investissement structurants des territoires, selon un principe général de décroisement des financements, même si certains projets d’envergure pourront faire l’objet de cofinancements,
  • un taux d’intervention de 10 à 40 %,
  • une territorialisation accrue des politiques régionales au travers de l’inscription dans les contrats de territoire de projets relevant des politiques sectorielles à côté de ceux soutenus par le biais du Fonds régional d’aménagement et de développement du territoire (FRADT),
  • le maintien des contrats en cours jusqu’à signature du nouveau contrat.

L’Europe, un partenaire majeur pour la Région

« L’Europe investit massivement pour la Normandie. Sur la période 2014-2020, l’Union Européenne va consacrer plus d’1 milliard d’euros pour développer notre économie, notre université, notre recherche, notre agriculture, notre environnement, nos transports… Ce milliard d’euros va permettre de participer à la transformation de la Normandie » souligne Hervé Morin.

« A l’heure où beaucoup souhaitent tourner le dos à l’Union européenne, il est plus que jamais vital de marteler que l’Europe nous a beaucoup apporté, qu’elle nous apporte beaucoup et qu’elle continuera à beaucoup nous apporter » poursuit Hervé Morin.

Sur ces seuls programmes LEADER, 40 millions d’euros sont mobilisés pour la Normandie entre 2014-2020.

 

Les chiffres clés – Le programme LEADER en Normandie

  • 17 territoires sélectionnés en Normandie pour ce programme en 2015 et 2016
  • 40 millions d’euros FEADER sur la période 2014-2020 mobilisés pour ce programme

Programme LEADER GAL Seine-Normande

  • 109 communes pour 80 974 habitants
  • 1,350 million d’euros de dotation pluriannuelle

Contrat de Pays 2014-2020

  • 10 millions d’euros d’enveloppe Région pour 23 projets d’investissement identifiés

Fonds européens en Normandie

  • Plus d’1 milliard d’euros de fonds européens sur la période 2014-2020 sur la Région Normandie
  • 412 millions d’euros de crédits FEADER à l’échelle normande