Ce samedi et ce dimanche 14 et 15 janvier 2017 a lieu l'ouverture au public inaugurale de la toute nouvelle bibliothèque Alexis de Tocqueville, un grand bâtiment toute en transparence ayant la forme d'une croix de Saint André, orientée sur les points essentiels de l'horizon caennais conçu par l'OMA l'agence dirigée par l'architecte international d'origine hollandaise Rem Koolhaas...

Résultat de recherche d'images pour "rem koolhaas"

A Caen, cela donne un beau bâtiment d'architecture contemporaine épurée et assez légère faite d'acier et de grandes parois de verre plus ou moins transparentes qui font entrer le ciel normand des Impressionnistes dans l'immense salle de lecture du première étage, la réverbération de l'eau du bassin Saint Pierre sur le quai duquel est posé la bibliothèque contribuera à enchanter la lumière à l'intérieur où les éclairages artificiels sont discrets.

Quelques images de l'intérieur prises à l'occasion de l'inauguration officielle vendredi 13 janvier 2017 à 17h00 en présence de Mme Azoulay, ministre de la Culture: cette date devant, en principe, porter chance au nouveau bâtiment dont les étonnantes grandes verrières bombées en double vitrage ont résisté au premier grand coup de vent d'un Noroît hivernal soufflant la veille au soir à plus de 120km/h...

Afficher l'image d'origine

L'ampleur magistrale de la grande salle de lecture du premier étage quelques semaines avant l'inauguration: le parquet de bois, le double vitrage et la structure métallique ainsi que des faux plafonds spécialement conçus permettent de limiter toutes les réverbérations sonores au profit d'un bruit feutré voire d'un silence propice à l'étude et à la lecture: la bibliothèque est d'ailleurs équipée de salles de travail réservées aux chercheurs (notamment la salle de consultation des fonds anciens et précieux, d'un auditorium ainsi que d'un petit cinéma pour visionner des films patrimoniaux). Au second étage, vue magnifique et inédite sur le centre ville de Caen et tous ses clochers avec l'espace réservé à la jeunesse. Au rez de chaussée on trouvera un restaurant, l'auditorium, la réception, le kiosque à journaux et périodiques, un hall d'exposition et un forum qui sera, à terme, ouvert à tous les acteurs du livre à Caen, à commencer par les nombreuses librairies encore présentes dans le centre ville.

La bibliothèque Alexis de Tocqueville pourrait devenir un "troisième-lieu" accueillant le public au delà du cadre institutionnel d'une simple bibliothèque municipale pour lui permettre aussi de se restaurer, de s'y distraire ou d'y travailler. C'est, par exemple, le choix qui a été fait à Thionville en Lorraine:

http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2010-04-0057-001

Voir aussi le reportage de France Culture sur la mue des bibliothèques publiques:

https://www.franceculture.fr/emissions/hashtag/la-mue-des-bibliotheques

Avec cette équipement et celui à venir du futur FRAC Normandie dessiné par Rudy Ricciotti dans l'ancien couvent de la Visitation, avec son université ainsi que l'IMEC installée à l'abbaye d'Ardenne,  Caen devient le premier pôle régional normand pour la culture: l'Athènes normande renaît au XXIe siècle... A condition que tous ces atouts soient mis en relation et en réseau et qu'un éco système favorable au livre et à la lecture puisse se développer et renforcer la ville de Caen sur ce secteur essentiel sinon stratégique: la numérisation est un enjeu. L'université de Caen achève la numérisation des manuscrits du Mont St Michel, la grande et belle bibliothèque municipale de Rouen fait de même sur son magnifique fonds ancien, l'un des plus riches de France. On connaît déjà le travail qui a déjà été fait sur les archives Flaubert: il devrait être fait sur tous les grands écrivains normands.

La bien nommée bibliothèque Alexis de Tocqueville de Caen ne pourrait-elle pas devenir la "méta" bibliothèque en permettant l'accès à tous les fonds normands numérisés, à commencer par ceux qui sont disponibles à Caen?

Afficher l'image d'origine

La salle de lecture vue depuis la mezzanine des fonds précieux, côté Est.

Événement : les premières images de la nouvelle bibliothèque de Caen [Photos et vidéo]

La salle de lecture vue du côté des grands degrés de lecture, côté Ouest...

Au second étage, le bâtiment offre un magnifique belvédère sur la ville...

Au centre de la croix de Saint André: un immense espace disponible couvert par une poutre métallique de 85 mètres de portée ! Au total, ce sont 12000 m² mis à la disposition du public encadré par une équipe de 85 personnes.

Dans le sous-sol, un auditorium a été aménagé pour des conférences et des concerts:

Voir le reportage tout en images proposé par nos confrères de Tendance Ouest Caen:

http://www.tendanceouest.com/actualite-210173-Evenement-les-premieres-images-de-la-nouvelle-bibliotheque-de-caen-photos-et-video.html

L'inauguration a donc eu lieu vendredi 13 janvier 2017:

La ministre de la Culture et de la Communication Audrey Azoulay était à Caen ce vendredi 13 janvier 2017 pour inaugurer la bibliothèque Alexis-de-Tocqueville.

http://www.libertebonhomme.fr/2017/01/13/la-ministre-de-la-culture-audrey-azoulay-a-inaugure-la-nouvelle-bibliotheque-de-caen/

La ministre a, semble-t-il, aimé la bibliothèque Alexis de Tocqueville, après avoir visité l'IMEC et l'abbaye d'Ardenne (qui subit, rappelons-le la concurrence agressive de la Bibliothèque Nationale de France) et le chantier du FRAC ...

“Tout le monde est ébloui par cette bibliothèque. Elle est magnifique, la vivre et se promener dans cet espace est très agréable. C’est l’une des plus belles bibliothèques que j’aie jamais vue et qui s’insère si bien dans la ville avec une architecture novatrice. C’est une réussite”, a expliqué la ministre lors de sa visite à Caen

Et le maire Joël Bruneau est bien obligé de dire du bien de son prédécesseur:

“Si on n’est pas toujours d’accord sur tout, je veux remercier mon prédécesseur Philippe Duron d’avoir poursuivi dans la continuité de Luc Duncombe ce projet de reconstruction de bibliothèque à vocation régionale. C’est un lieu où on se sent bien et qui donne envie”, glisse le maire de Caen et président de Caen la mer Joël Bruneau.

Enfin, nous sommes très heureux du nom choisi (un peu au forceps à vrai dire) par Joël BRUNEAU le maire de Caen pour cet équipement d'abord nommé "BMVR" (bibliothèque municipale à vocation régionale). Puisque nous sommes en Normandie, terre de littérature et d'écrivains, nous avions le choix... J'avais proposé, lors d'une consultation publique sur Internet qui a malheureusement tourné court, le nom de Léopold Sédar SENGHOR, le grand écrivain et homme politique sénégalais qui fut aussi notre dernier plus grand poète et écrivain normand, mort à Verson près de Caen (où ses archives se trouvent et font l'objet actuellement d'une restauration et d'une numérisation avant qu'elles ne soient versées, espérons-le, à l'IMEC).

Mais le choix d'Alexis de TOCQUEVILLE grand écrivain normand de la lucidité politique nous convient parfaitement: cela permettra aux jeunes générations et aux bobos de centre ville qui se croient nés de la dernière pluie numérique d'avoir l'impression de vivre et d'habiter au coeur d'une région normande qui a un patrimoine et des héritages magnifiques et suffisamment puissants pour penser l'avenir avec intelligence...

BAT 1

BAT 2

 


 

Commentaire de Florestan:

Caen, "l'Athènes normande" à nouveau au XXIe siècle mais à trois conditions:

1) Qu'il puisse y avoir un projet global de valorisation du livre et de ses patrimoines: la bibliothèque Alexis Tocqueville comme méta bibliothèque où l'on pourrait consulter les fonds numérisés de toute la Normandie (ex: manuscrits du Mt St Michel, fonds anciens et précieux normands à Rouen, Valognes, etc... archives des écrivains normands...)

2) Expérimenter la bibliothèque comme un troisième lieu concurrençant efficacement le centre commercial pour lire étudier mais aussi se distraire se restaurer se rencontrer travailler etc...

3) Mettre en réseau et faire travailler ensemble la BAT, l'IMEC (qu'il faut soutenir face à l'agressivité de la Bibliothèque Nationale de France qui veut récupérer toutes les archives des écrivains contemporains) le futur FRAC la BU les musées du château et le réseau des librairies indépendantes du centre ville:

si chacun continue de travailler dans son coin, Caen ne sera que la capitale du bocage normand.

Enfin, je trouve très bien que la nouvelle bibliothèque puisse porter le nom d'un écrivain et d'un penseur normand: Tocqueville dont la lucidité fut visionnaire est un choix excellent!


 

A signaler, à l'occasion de l'ouverture de la bibliothèque Alexis de Tocqueville de Caen, la sortie du dernier numéro de la Revue des Deux Mondes consacré au célèbre écrivain normand:

15-01-2017 17;53;07