Ah les sondages!

Surtout les sondages bidons proposés par les Bretons du site Internet de Ouest-France qui nous demandent si nous sommes satisfaits de la réunification de la Normandie... suite à un vrai sondage réalisé du 1er au 5 juillet 2017 auprès de 1004 Normands par l'IFOP à la demande du Conseil régional de Normandie. L'article qui en fait état sur le site de Ouest-France ressemble à une arnaque estivale de nos chers amis Bretons jaloux de ne toujours pas avoir leur réunification en demandant aux ex Bas et Haut Normands ce qu'ils pourraient penser de la leur.

L'article à lire ci-dessous nous confirme l'évidence: les Normands approuvent largement la réunification car c'est une évidence comme la pluie qui mouille. 73% des sondés par l'IFOP approuvent la réunification soit près d'un Normand sur quatre et c'est dans l'Eure que les Normands seraient les plus satisfaits (avec 84% d'opinion favorables): on se souviendra que l'Eure était le département du sénateur maire et président du conseil général Gustave Héon qui avait refusé, avec la dernière énergie, la création de la région Haute-Normandie parce qu'il souhaitait, comme la plupart des Eurois le maintien de l'unité normande...

On se souviendra enfin qu'un sondage sur la réunification avait déjà été réalisé en 2004 lors des élections régionales et que 65% des Normands s'y étaient déclarés favorables: logique !


http://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/calvados-reunification-normande-etes-vous-satisfaits-sondage-5186633

Normandie. Réunification : êtes-vous satisfaits ? [SONDAGE]

1 004 Normands ont été interrogés par l’institut de sondage Ifop dans les cinq départements de la Normandie du 1er au 5 juillet 2017. Près de trois Normands sur quatre (73 %) se disent plutôt satisfaits de la fusion des deux Normandie. Et vous ?

D’après l’institut de sondage Ifop, près de trois Normands sur quatre (73 %) se disent plutôt satisfaits de la fusion des deux Normandie, avec une pointe à 84 % dans l’Eure, 75 % en Seine-Maritime. Ils ne sont que 65 % dans l’Orne.


 Notre joie de lire un tel article sur un tel sujet sur le site du grand quotidien renno-ligéro-breton nous a finalement quelque peu inquiété...

Car le sondage diffusé en ligne et toujours actif à l'heure d'écrire ce billet nous propose un résultat plus que mitigé avec, à la date du 15 août 2017:

of sondage

49% d'avis défavorables contre 44% d'avis favorables (et 7% de sans opinion)

A croire que seuls les lecteurs bretons privés de réunification... bretonne et jaloux de la réunification normande se soient exprimés... 

On compte sur vous pour que la fin d'une page consacrée à la Normandie sur le site de Ouest-France ne contredise pas de façon toujours mesquine ce qui est positivement claironné au début!

Enfin, mesquinerie supplémentaire de Ouest France, le lien pour "aller plus loin" afin de connaître les raisons qui font que la réunification a du sens pour trois Normands sur quatre n'est disponible que sur le réseau extranet du grand quotidien breton: la réunification normande est donc encore un sujet tabou du côté de Rennes...

https://wwwadmin.ouest-france.fr/CookieAuth.dll?GetLogon?curl=Z2FnormandieZ2Fsondage-ifop-la-reunification-du-sens-pour-3-normands-sur-4-5186574&reason=0&formdir=13


Commentaire de Florestan:

Alors, concrètement, quoi de positif après plus d'un an de réunification normande?

Pour faire aussi mesquin que Ouest-France, on dira que les cartes grises coûtent enfin moins chères en Normandie.

Pour se contenter du simple point de vue de l'intérêt général, on dira que l'action directe du conseil régional de la Normandie réunifiée auprès des entreprises normandes nous aura permis de sauver plusieurs milliers d'emplois en évitant faillites, cessions hasardeuses, redressement judiciaire, plan social ou dépôt de bilan...

Mais pour parler autant avec son coeur qu'avec sa raison ou ses tripes, on dira tout simplement qu'on est heureux et fiers d'être normand tous ensemble pour porter tous les magnifiques potentiels d'une région connue dans le Monde entier: la réunification normande étant le seul événement politique positif qui nous arrive en ce moment pour aussi imaginer, à l'échelle la plus humaine possible, les alternatives dont notre époque va avoir besoin pour affronter l'épreuve du changement climatique.

La Normandie réunifiée est donc la plus humaine des régions françaises: elle doit témoigner d'un bon sens régional que l'Etat central jacobin parisien a refusé d'accorder aux autres régions françaises.

Un autre régionalisme est donc possible, comme une sorte d'alternative à la Bretagne si souvent chantée par Ouest-France dans toutes ses versions et éditions disponibles...

Mais les Normands qui ont conscience d'habiter une belle région dotée d'un patrimoine géographique et historique exceptionnel n'ont pas intégré le fait régional au niveau politique institutionnel: 60 années de division régionale, de localisme mais aussi de pesanteur jacobine parisienne sont passés par là...

Alors voici un autre sondage... Peut-être encore plus désobligeant que celui de Ouest-France!

http://www.tendanceouest.com/actualite-239227-la-moitie-des-normands-ne-connait-pas-le-nom-du-president-de-la-region.html