Après huit mois d'absence et de bisbilles entre parti départementaliste et parti régionaliste, le G6 Normand (les cinq présidents des départements normands et le président de la Normandie) vient de se réunir au château de Martainville près de Rouen: il y a urgence à montrer que l'unité normande et l'intérêt général normand est clairement défendu et porté par les grands élus de notre région à l'heure où Monsieur Grumbach veut nous fusionner avec la région parisienne et où certains préfèrent une ambition parisienne sous les ors de la République quitte à préempter pour des questions de rapport de force politicien le coeur même de l'intérêt général normand, à savoir: la vallée de la Seine.

La nouvelle d'importance c'est l'annonce de la création d'un syndicat mixte normand pour l'aménagement de la vallée de la Seine s'appuyant sur les activités de la SHEMA: une réponse normande au mépris de Monsieur Grumbach!

Lire le compte-rendu proposé par Xavier Oriot (Ouest-France, 20/01/18):

G6 NORMAND de retour

 


 Voir aussi le communiqué de presse officiel:

https://www.normandie.fr/7eme-rencontre-du-g6-normand-le-g6-dans-laction-au-service-des-normands

Les Présidents de la Région et des Départements Normands ©Alan Aubry-département 76

7ème rencontre du G6 Normand : Le G6 dans l’action au service des Normands

19 janvier 2018
L’institution

Réunis ce vendredi 19 janvier 2018, en Seine-Maritime, au Château de Martainville, les Présidents de la Région et des Départements Normands sont à l’offensive. Emploi, économie, transports, aménagement et attractivité du territoire, agriculture, démographie médicale…, dans tous ces domaines leur stratégie commune fait sens et leurs moyens d’action sont déterminants pour le quotidien des 3,3 millions d’habitants.

Le G6 : Un laboratoire d’idées, un instrument d’efficacité

Les Présidents des Départements normands et de la Région ont pris l’initiative début 2016 d’élargir le « G5 » à un « G6 », dans l’ambition de trouver des champs de coopération entre leurs grandes collectivités et d’inventer, ce faisant, un nouveau modèle de décentralisation au sein de la sphère publique locale. C’est dans cette ambition qu’ils ont passé en revue de nombreuses politiques publiques depuis 2016, dans un souci constant de simplification, d’efficacité, de lisibilité de l’action de leurs collectivités, en déclinant des principes de subsidiarité, de simplification, de spécialisation, tout en conservant quelques interventions croisées lorsque les enjeux l’exigeaient.  Le G6 s’est réuni 7 fois entre janvier 2016 et janvier 2018.

Il aura abouti déjà à quelques réalisations emblématiques :

  • Une vision partagée des grands enjeux stratégiques pour la Normandie, au travers d’une lettre adressée à tous les candidats à la Présidentielle 2017
  • La première région de France à avoir su organiser, à la carte, le transfert de la compétence des transports publics interurbains et scolaires, des Départements à la Région
  • La première région de France à avoir passé une convention territoriale d’exercice concerté de compétence dans le domaine de l’agriculture, permettant de maintenir une synergie d’aides entre Région et Départements à un moment où la profession agricole vit l’une de ses plus graves crises économiques
  • Une priorité d’action publique reconnue en commun, en faveur de l’aménagement numérique THD des cinq départements normands. Avec les financements conjugués de la Région et des Départements, plus de 95% des normands auront accès d’ici 5 ans au Très Haut Débit internet.

Pour Christophe de Balorre (Orne), Jean-Léonce Dupont (Calvados), Marc Lefèvre (Manche), Pascal Lehongre (Eure), Pascal Martin (Seine-Maritime) et Hervé Morin (Région), le G6 a pris la mesure des attentes des Normands :

"La Normandie a besoin de cohésion pour se développer. Chacune de nos collectivités, forte de ses compétences et de ses missions, travaille à l’amélioration durable des conditions de vie de ceux qui y vivent. Ensemble, nous permettons à des entreprises d’investir sur nos territoires, nous soutenons l’emploi, la formation et l’éducation, nous développons les mobilités, facilitons les échanges, valorisons les filières d’excellence. Ensemble, nous construisons l’avenir de la Normandie."

  • Une convention territoriale d’exercice concerté de compétence dans le domaine de la pêche.
  • La mise en place du dispositif Trans’sport pour l’aide à l’acquisition de véhicules collectifs à l’attention des clubs de sport. En 2017, l’achat en commun de véhicules a été réalisé
  • Une convention territoriale d’exercice concerté de compétence dans le domaine des aides aux territoires, avec un dispositif d’intervention commun: 12 contrats de territoire ont été signés ou s’apprêtent à être paraphés à ce jour
  • La mise en place d’une plateforme depuis le 1er semestre 2017 commune pour la vente aux enchères des matériels réformés et d’une plateforme commune pour les marchés publics

Un plan de relance de l’investissement routier

Parce que la Normandie est diverse, qu’elle est l’assemblage d’urbanités et de ruralités, d’industriels et d’artisans, de marins et de paysans, le G6 a pour vocation d’accompagner les territoires selon leurs besoins et leurs spécificités. En 2018 et dans les années à venir, l’ambition de la Région et des Départements sera de conforter la richesse des pays normands. Des politiques seront renforcées pour revitaliser les centre-bourgs et développer le logement, pour favoriser le maintien et l’installation des professionnels de santé, pour soutenir l’économie des territoires.

Par ailleurs, au cours du G6 de ce jour, les 6 chefs d’exécutifs ont pris les décisions suivantes :

  • Un plan de relance de l’investissement routier, à travers un cofinancement des grands projets routiers d’intérêt régional, a été définitivement validé. Grâce à ce partenariat ambitieux, des projets essentiels pour les Normands seront débloqués
  • Un stand commun de valorisation de la Normandie au prochain salon de l’agriculture qui se déroulera à Paris du 24 février au 5 mars prochain sera à nouveau élaboré.

D’ici au prochain G6, les 6 collectivités ont décidé d’élargir leurs travaux communs aux domaines d’actions suivants : Stratégie portuaire (rapprochement PNA / SMPD), Économie mixte, Démographie médicale, accompagnement des bénéficiaires du RSA par l’apprentissage, revitalisation des centres-bourgs.


 Voir aussi cet analyse proposée par Normandie XXL du point de vue de la Seine-Maritime:

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=2692&PHPSESSID=kv8hatfl7tl4t3k9av326j4to7

Ainsi que cet article de la Manche Libre:

https://www.lamanchelibre.fr/actualite-454841-le-g6-des-patrons-de-la-normandie-relance-l-investissement-routier

Lire enfin le reportage proposé par Normandie XXL:

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=2696&PHPSESSID=hbeim971lqna47j4por4k4flu6