Billet de Florestan:

Prière de ne pas insulter l'avenir...

Avouons que l'opération de torpillage, ou dumoins, de perturbation de la réélection d'Hervé Morin à la tête de la Normandie a fait long feu: Laurent Bonnaterre, le maire de Caudebec-les-Elbeuf qui refuse d'habiter nulle part en tant qu'ancien directeur de cabinet de Laurent Fabius, reconnu par l'actuelle majorité présidentielle sans prendre l'étiquette d'un parti En Marche on ne sait où et soutenu du bout des lèvres par un ancien Premier ministre redevenu le maire du Havre, n'a pas réussi à convaincre les Normands avec ses 11% perdus dans l'immensité de l'abstention.

La tambouille partisane autour des fusions de liste ne fait donc pas un projet électoral et encore moins un projet régional: les électeurs normands qui ont bien voulu faire l'effort de se déplacer pour aller voter ont voté utile et normand ce qui permet à Hervé Morin de ne pas être l'obligé d'Edouard Philippe à la suite d'une fusion de liste avec Laurent Bonnaterre et ses co-listiers. La stratégie du "coucou" est un échec. Tout comme celle de considérer la Normandie comme un tapis sur lequel dérouler un programme national qui n'a que faire des réalités régionales spécifiquement normandes: les électeurs du Rassemblement National sont dans une logique hyper-jacobine. Ils veulent sanctionner Macron, ils ont retenu leurs coups et ils attendent l'élection présidentielle de 2022 pour le faire: les élections départementales et régionales ne les intéressent pas ou peu.

Mais compte tenu de la monumentale abstention au 1er tour, il y aura forcément une remobilisation des électeurs pour le second tour le 27 juin prochain: notamment ceux du Rassemblement National et la colère anti-éolienne prégnante notamment en Seine-maritime pourrait y contribuer...

A gauche, la liste d'union qui va se négocier avec Sébastien Jumel (mais pas avec Laurent Bonnaterre considéré comme un félon) va certainement progresser dans les intentions de vote et dans son résultat dimanche prochain mais il sera difficile de masquer qu'entre socialistes, écolos, communistes et insoumis personne n'est d'accord sur rien: là encore des enjeux idéologiques et politiciens nationaux vont arbitrer un projet que l'on n'ose à peine appeler régional voir... normand: Sébastien Jumel est bien seul à gauche à vouloir assumer une certaine passion pour la Normandie!

Il y avait, bel et bien, un projet normand à défendre et à débattre pour une élection régionale normande: visiblement, tout le monde s'en fout ou presque!

Notamment les jeunes qui se sont abstenus à plus de 80% alors que la Normandie est leur avenir et prépare leur avenir via les compétences et les financements du conseil régional.

La Normandie est la seule vraie région-province de France avec l'atout de l'évidence identitaire: visiblement, les évidences ne suffisent pas à convaincre lorsque médiatiquement, politiquement, culturellement et idéologiquement, l'idée régionale est systématiquement méprisée et massacrée dans la moulinette du jacobinisme parisien.

Le nouvel exécutif régional normand qui sortira des urnes le 27 juin prochain va devoir approfondir et accélérer ce qui a été commencé depuis six ans:

Mener la reconquête de la Normandie par les Normandes et les Normands!

1


 Lire, ci-après, la réaction des uns et des autres dans les médias régionaux, notamment celle d'Edouard Philippe:

Normandie élection régionale et départementale Edouard Philippe le 20062021

Edouard Philippe qui s’était peu manifesté avant le 1er tour des élections s’est exprimé hier soir, réaction diffusée hier soir sur France 3 Normandie vers 21h35  à partir de la 2ème partie d’émission de 21h15- lors de la soirée spéciale résultats des élections: notamment, il reconnaît qu’Hervé Morin a un bilan. Joël Bruneau, le maire de Caen lui,  reconnait, pleinement l’incarnation de la Normandie par Hervé Morin (1ère partie de l’émission spéciale Résultats des élections). On espère donc qu'Hervé Morin réussira à convaincre le maire de Caen qu'on ne saurait célébrer le millénaire de Caen avec une date qui n'a aucun sens et avec une tour de 90 mètres de haut baptisée "Rosa Parks"... Cherchez l'erreur!

Sur Ouest-France :

https://www.ouest-france.fr/elections/regionales/regionales-en-normandie-edouard-philippe-cette-abstention-une-bonne-nouvelle-pour-personne-d9c1fb92-d1fd-11eb-8e4c-918871d455e6

Régionales en Normandie. Édouard Philippe :

« Cette abstention, une bonne nouvelle pour personne »

Le maire du Havre, Édouard Philippe, a réagi ce dimanche 20 juin 2021 aux résultats du premier tour des élections régionales en Normandie.

Ouest-France Publié le 20/06/2021 à 22h31

Depuis la mairie du Havre, Édouard Philippe a réagi, ce dimanche 20 juin 2021, aux résultats du premier tour des élections régionales et départementales. Et notamment au fort taux d’abstention observé au niveau national et dans la cité Océane : seuls 25,22 % des inscrits sont allés voter dans la plus grande ville de Normandie.

« Ce taux historiquement élevé, ce n’est pas une bonne nouvelle pour la démocratie ou pour les candidats qu’ils aient été élus ou battus. C’est une bonne nouvelle pour personne, estime l’ancien Premier ministre. Tout le monde savait qu’organiser les élections en ce moment, ce serait un désastre. Même moi j’ai du mal à en vouloir aux électeurs de ne pas se passionner pour les départementales et les régionales, pour le premier tour. Il faudrait un débat plus large, collectif, sur les élections. »

Laurent Bonnaterre (majorité présidentielle) et Hervé Morin (Les Centristes), « c’est un peu le combat de David contre Goliath, selon le maire du Havre. Il y a des gens qui étaient partis avec Hervé Morin, d’autres avec Laurent Bonnaterre. Moi j’avais dit à tout le monde : du moment que l’on ne se tape pas dessus, il peut arriver que l’on fasse des choix différents aux régionales… Il appartiendra aux chefs de file de faire les annonces sur la façon dont ils envisagent le deuxième tour, mais je me réjouis que la campagne ait été digne ».

Édouard Philippe se réjouit aussi des résultats du scrutin départemental dans sa commune : « Les candidats que je soutenais s’en sortent bien, ils ont obtenu de bons résultats. Dans la plupart des cantons havrais, ils sont en tête. Je suis plutôt confiant et je suis déterminé à faire en sorte que ces candidats, qui sont issus de la majorité municipale et dont j’ai besoin au Département pour accompagner les projets de la Ville, puissent être élus. »


 

Quelques échos de la cuisine électorale normande:

  • L'accord de l'union de la gauche entre socialistes, écolos, LFI et communistes semble mal parti...

https://www.francebleu.fr/infos/politique/regionales-en-normandie-11-ne-font-jamais-2-en-politique-declare-la-socialiste-melanie-boulanger-1624258369

  • Il n'y aura pas de fusion de liste entre celle de Mélanie Boulanger et celle conduite par Sébastien Jumel:

https://www.francebleu.fr/infos/politique/regionales-en-normandie-il-n-y-aura-pas-de-fusion-entre-boulanger-et-jumel-1624276693

https://www.ouest-france.fr/elections/regionales/elections-regionales-en-normandie-pourquoi-il-n-y-aura-pas-de-fusion-de-la-gauche-au-deuxieme-tour-74f8392c-d277-11eb-b287-e5b3d464e856

  • Avec un peu plus de 11% Laurent Bonnaterre et ses amis macronistes vont se maintenir tel quel  au second tour car personne n'a souhaité fusionner avec eux:

https://www.ouest-france.fr/elections/regionales/elections-regionales-laurent-bonnaterre-franchit-la-barre-des-10-une-petite-victoire-be546f4e-d28d-11eb-b287-e5b3d464e856

  • Le désastre de l'abstention: malgré l'évidence normande, les électeurs se sont massivement abstenus.

https://www.ouest-france.fr/elections/regionales/elections-regionales-l-abstention-en-normandie-un-mal-de-7-a-79-5c80898a-d2b8-11eb-8758-469341d1a13a

  • Edouard Philippe découvre le phénomène de l'abstention...

https://www.lefigaro.fr/elections/regionales/regionales-2021-tout-le-monde-savait-qu-organiser-les-elections-en-ce-moment-serait-un-desastre-affirme-philippe-20210621

  • Incertitude dans le département de la Seine-maritime: Christophe Bouillon (PS) se verrait bien reprendre pour la gauche le plus important des cinq départements normands mais ce sera très serré avec un Rassemblement National arrivé en tête lors du premier tour des départementales.

Capture d’écran du 2021-06-21 22-16-12

(Paris-Normandie, 21/06/21)