On continue, ici ou là, à enseigner le patrimoine linguistique normand dans certaines classes de l'école primaire ou au collège en Normandie.

Mais il faut bien les chercher... Ces classes bilingues sont "muchies" dans le bocage et il s'y fait un travail admirable de sauvetage pour éviter la disparition d'une diversité culturelle précieuse. Au moment où on apprend la quasi disparition de nos abeilles dans la Plaine de Caen ou la disparition de près de 30% des passereaux de nos campagnes, l'Etoile de Normandie salue le travail et l'abnégation de ces instituteurs qui ont décidé de transmettre le trésor des mots normands à nos enfants:

33747762_2115542731808687_1047423286612328448_n

33674733_2115542828475344_3412499821892730880_o

33691444_2115542931808667_951370964422098944_n

33788796_2115542831808677_1642032560663953408_n