La préoccupation écologique monte fortement dans les intentions de vote pour les prochaines élections municipales de mars 2020. Plus la ville est importante, plus cette préoccupation semble élevée: en Normandie, à Caen et plus encore à Rouen, la question écologique pourrait faire l'élection du nouveau maire ou défaire la réelection du maire sortant.

L'écologie se confond, de plus en plus, avec l'intérêt général: en conséquence, cette préoccupation appartient à toutes et tous et toutes les formations partisanes et idéologiques doivent s'en emparer. L'écologie, n'appartient donc pas (ou plus) aux seuls écologistes et il faut s'en réjouir car cela permettra des approches et des solutions plus pragmatiques, moins idéologiques, moins... punitives.

Cependant, le service de l'intérêt général écologique exige un minimum d'engagement sérieux, un minimum de cohérence car, comme toute vraie question politique, cela implique de faire de vrais choix: et, chacun sait, qu'on ne sort de l'ambiguité qu'à ses dépens, pour reprendre un mot célèbre... Il faut donc assumer un minimum de courage politique pour être capable de dire NON à certains intérêts locaux souvent puissants lorsque ces derniers présentent une menace objective pour la poursuite et le service de l'intérêt général écologique...

Par exemple...

(source: Le Figaro, 10 septembre 2019)

Ecologies régionales Normandie Île-de-France, idéal nouveau CPIER Le Figaro du 10092019 001


 

Commentaire de Florestan:

Hervé Morin, président de la Normandie, une région dont l'identité est "écologique" du fait de son image agreste et bucolique, s'intéresse à la question écologique: on s'en réjouira par principe. Mais attention à l'incohérence lorsqu'il affiche son soutien (légitime) à Joël Bruneau, le maire LR sortant de Caen qui maintient, quant à lui, son projet de faire couper les 49 tilleuls de la place de la République pour les remplacer par un inutile et disgracieux sarcophage de béton dédié au Saint Commerce.

Le débat public des municipales va dominer l'actualité locale et régionale cet automne et cet hiver: les arbres perdront leurs feuilles dévoilant des vues et des transparences cachées pendant la belle saison...

C'est la période où les rois nus sont contraints de descendre de leurs trônes....