L'auteur des lignes qui vont suivre a eu accès, par une voie détournée, à un article de la presse normande remontant à fin mai, que voici :

     Cet article appelle de sa part les commentaires suivants :

     Tout en jugeant que le tronçon de ligne nouvelle entre Rouen et Barentin est inutile, M. Christophe Bouillon n'évoque pas une réhabilitation du scénario C en direction du Havre qui pourrait s'y substituer, alors que son attention a été attirée sur ce point depuis des mois...

     En attendant, des dépenses se poursuivent en démarches administratives et en études sur le projet de tronçon qu'il conteste... Et, parmi les démarches administratives, des dispositions qui seront inscrites dans les plans locaux d'urbanisme, lesquelles bloqueront les projets des communes pour ne ressortir que 40 ans plus tard...

     Autrement dit, plus le temps passe, plus le cumul de dépenses et de dispositions administratives rendra quasiment irréversible la réalisation du tronçon contesté par M. Christophe Bouillon...

     A quand une mobilisation normande pour une autre gestion du tracé de LNPN Rouen-Le Havre plus respectueuse d'une desserte optimale ?...