La Normandie cidricole ne doit pas tomber dans les pommes!

https://actu.fr/normandie/cambremer_14126/herve-morin-a-presente-le-plan-de-relance-de-la-filiere-cidricole-au-domaine-pierre-huet-a-cambremer_34567720.html

Hervé Morin a présenté le plan de relance de la filière cidricole au Domaine Pierre Huet à Cambremer

Après une visite du Domaine Huet à Cambremer, (Calvados), le président de la région Normandie Hervé Morin a présenté vendredi 26 juin 2020 le plan de relance du secteur cidricole.

Emmanuel Palfray, président de la maison cidricole de Normandie, Clotilde Eudier, vice-présidente de la région Normandie et Hervé Morin, président de la région Normandie et Didier Bedu, représentant de l’Interprofession des Appellations Cidricoles (IDAC) au Domaine Pierre Huet situé à Cambremer (Calvados); (©Le Pays d’Auge)

L’odeur de pomme flotte dans la cuve de vieillissement du Domaine Pierre Huet à Cambremer (Calvados) vendredi 26 juin 2020. Les élus, et des producteurs de cidre et de calvados, écoutent, masque sur le bas du visage, les explications de François Pierratte, responsable maître chai depuis 2016 du domaine. « Les tonneaux et la cave datent de 1920. Les tonneaux peuvent contenir 9 500 litres à 15 000 litres de notre Calvados Pays d’Auge. »

Chiffres d’affaires en baisse de plus de 50 %

Des stocks importants, qui ont dû rester en cave ces derniers mois. Didier Bedu, représentant de l’Interprofession des Appellations Cidricoles (IDAC) indique :

La crise du Covid nous a fauchés net. Avec la fermeture des bars et des restaurants, certaines exploitations sont en très mauvaise santé et accusent une baisse de chiffres d’affaires de 80 %. »

region-854x641

« C’est une partie de la Normandie qui est attaquée »

Le chiffre d’affaires global de la filière cidricole a baissé de plus de 50 %.

« Quand la filière cidricole est attaquée, c’est une partie de la Normandie qui est attaquée. Il faut que cette filière continue de prospérer » martèle de son côté Hervé Morin, président de la région Normandie.

Lire aussi : Autour de Deauville : avec le dispositif « Impulsion Relance », la Région aide à la relance de l’économie locale

Alors que la Normandie est la première région cidricole de France, l’élu veut « apporter des coups de main pour tous ceux qui ont des difficultés de trésorerie et financer une partie des stocks ».

Diverses aides économiques

Pour aider le secteur, la Région dispose de plusieurs aides : « des avances de trésorerie, des prêts à moyen terme, des prêts sur le plus long terme ».

Lire aussi : Le président de la région Normandie Hervé Morin en visite dans l’entreprise Anne Fontaine d’Honfleur

Hervé Morin souligne :

On a ouvert tous nos dispositifs économiques à la filière agricole, ça représente 180 millions d’euros. »

Deux producteurs ont, pour le moment, fait appel à la Région.

Un appel à davantage d’organisation

Hervé Morin a évoqué la problématique du secteur avec le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume.

Il est absolument inacceptable que, lorsque le gouvernement a présenté le plan sur la filière viti-vinicole, notre filière a été oubliée. »

Lire aussi : Les élections régionales repoussées : Hervé Morin y croit « à moitié » et pose ses conditions

Le président de la Région appelle à davantage d’union entre les acteurs du secteur.

Nous ne sommes pas suffisamment organisés pour être en mesure de nous faire entendre ».

Relancer la consommation

Pour relancer la consommation de cidre et de calvados, la Région souhaite mettre en place « une vraie stratégie de promotion de ce [s] produit [s] ».

Un partenariat a été noué avec l’enseigne de grande distribution Carrefour, des promotions sont organisées. Hervé Morin aimerait « prendre contact avec les acteurs de la grande distribution pour bâtir une politique dynamique commerciale sur juillet et août pour relancer la consommation ».

Développer l’export

Cela s’accompagne d’une volonté de « mettre en place une vraie stratégie de développement à l’exportation et d’y affecter des sommes significatives » afin d’aider les entreprises du secteur à vendre leurs produits à l’étranger, comme c’est le cas du Domaine Pierre Huet.

Lier le secteur du tourisme et la filière cidricole

La relance commerciale ne doit pas s’arrêter aux deux prochains mois, selon Hervé Morin.

Il faut inciter les Français et les touristes étrangers à venir passer des week-ends en Normandie à l’automne ».

Des projets comme des pots d’accueil dans des campings mettant en valeur les producteurs locaux, des spectacles pour mettre en valeur les produits cidricoles et associer monde culturel et secteur agroalimentaire et des apéros normands, sont en cours de travail.


 

Commentaire de Florestan:

Une autre piste dont il n'est pas question semble-t-il dans cet article mériterait d'être explorée pour relancer la filière cidricole normande serait de proposer le cidre normand sous pression dans les bars et les cafés à l'instar de ce qui se fait en Angleterre avec un grand succès populaire.