Gille: nom masculin (issu d'un nom propre). Personnage des théâtres de foire ou de carnaval qui jouait les niais.

proxy-image

https://vivreabruxelles.be/le-carnaval-de-binche-et-ses-gilles.html

     Votre serviteur, poursuivant inlassablement sa collecte documentaire sur ses thèmes de prédilection, a capté un article par l'intermédiaire du très précieux site "Cairn.com" :

https://www.cairn.info/revue-realites-industrielles-2015-4-page-35.htm#pa2

L’écoulement de flux de céréales vers le port de Rouen

Gilles Kindelberger

Dans Annales des Mines - Réalités industrielles 2015/4 (Novembre 2015), pages 35 à 39

     En voici quelques extraits commentés :

" .../... Le port de Rouen est un port fluvial, qui est relié à la mer par la Seine : les navires doivent naviguer sous le contrôle de pilotes expérimentés pour franchir les 120 kilomètres de méandres, ce qui en fait un parcours redouté par bon nombre de capitaines de navire. Par ailleurs, les navires montant cap amont doivent éviter (c’est-à-dire faire demi-tour) à des endroits bien précis afin de se mettre en bonne position pour leur départ, dès leur cargaison embarquée ou débarquée. Ces zones, appelées zones d’évitage, sont peu étendues : elles sont certainement parmi les plus courtes du monde. Seule l’assistance de remorqueurs et de pilotes chevronnés permet que ces manœuvres se déroulent dans des conditions optimales de sécurité. Par ailleurs, les mouvements des navires ne peuvent se faire que lorsque les courants sont favorables (c’est-à-dire à marée montante ou à marée descendante, en fonction de la manœuvre à effectuer). .../... "

1er commentaire :

     Dans cet extrait d'article de 2015 évoquant la technicité d'usage du chenal d'accès au port fluvial de Rouen, on cherchera vainement des mots tels que "dragage", ou "approfondissement"... Et pourtant, sa rédaction a eu lieu pendant la campagne 2008-2018 d'approfondissement dudit chenal pour un montant d'environ 197 M€, financé en majeure partie par l'Etat et des collectivités territoriales !... Bravo l'artiste !

" .../... Certains s’interrogent sur les raisons qui ont amené à ne pas construire les silos sur la façade maritime. La raison en est que la logistique terrestre est plus coûteuse que la logistique maritime ; ainsi, il est toujours plus économique d’acheminer 30 ou 45 000 tonnes de chargement par navire que de mobiliser 1000 à 1500 camions pour transporter le même tonnage jusqu’au port maritime du Havre. .../... "

2ème commentaire :

     Evidemment, " la logistique terrestre est " forcément " plus coûteuse que la logistique maritime " quand on ne répercute pas le coût du dragage sur ses utilisateurs et qu'on fait la comparaison entre la logistique maritime et le transport par camions plutôt qu'avec le transport massifié ferroviaire !...

" .../... Pour se rendre au Havre, les trains passent obligatoirement par Rouen. .../... "

3ème commentaire :

     Le moment est venu de rappeler qu'il est notoire dans les milieux informés que la communauté portuaire rouennaise s'est constamment opposée à la réalisation d'un franchissement ferroviaire de l'estuaire de la Seine à proximité du Havre... et donc à l'accès de convois ferroviaires transportant des céréales sans passer par Rouen !...

4ème et dernier commentaire :

     L'auteur de l'article était membre du Conseil de développement du Grand Port Maritime de Rouen en 2016, entre autres, dans le Collège des représentants de la place portuaire en sa qualité d'administrateur de Sénalia...

     Il faisait partie des personnalités dont M. Christian Boulocher, Président de l'Union Portuaire Rouennaise, s'était entouré lorsqu'il a revendiqué pour Rouen le siège des ports de l'axe Seine (L'antenne du 31 janvier 2019)...