Ce qui importe ce n'est pas de fusionner les territoires entre eux en confondant le fond et la forme ou les espaces et les projets avec le risque de créer des grands machins néo-régionaux qui ne suscitent aucun sentiment d'appartenance voire même qui génèrent du rejet et du ressentiment et des crispations (ex: la question alsacienne inutilement ravivée à cause de la région dite du "Grand Est").

Ce qui importe ce sont des territoires clairement identifiés qui coopèrent et travaillent ensemble concrètement pour faire advenir des projets d'envergure: bien évidemment, la Normandie est en proximité immédiate avec la région parisienne et des relations essentielles relient ces deux territoires. Il faut donc avoir une myopie de l'intelligence géo-historique assez sévère pour imaginer qu'il soit possible de confondre dans la fusion voire dans la confusion deux territoires adjacents mais fort différents mais qui ont, néanmoins, des relations essentielles et structurelles depuis des siècles.

On sait très bien qu'une fusion Normandie-Ile-de-France elle-même confondue avec la métropole du Grand Paris ne pourra pas être une fusion entre égaux: la Normandie serait ainsi condamnée à disparaître avec le risque de voir s'accroître la fracture territoriale, sociale, économique et culturelle entre territoires urbains métropolisés par l'Axe Seine Paris-Rouen-Le Havre et les périphéries rurales. On sait, dorénavant, que la théorie du ruissellement des métropoles vers les périphéries rurales ne fonctionne pas vraiment: si elle fonctionnait nous n'aurions pas eu le mouvement social des Gilets Jaunes, qui fut très fort, d'ailleurs, en Normandie.

Bref! Nous préférons les coopérations concrètes aux rêveries fumeuses et dangereuses sur certains grands mécanos institutionnels aussi lointains qu'abstraits...

Prenons l'exemple de la préparation des Jeux Olympiques de Paris en 2024: la Normandie sera la région "base arrière" des jeux olympiques avec 47 sites retenues, une belle performance du grand pari... normand sur les J. O. de Paris qu'il faut saluer ici!

Le Haras du Pin accueillera, par exemple, tous les entraînements au tournoi équestre olympique...

124358451

https://www.tendanceouest.com/actualite-371503-jo-2024-47-sites-retenus-en-normandie-pour-accueillir-les-delegations-etrangeres.html?utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_campaign=NL_EVEN_2020-10-05&utm_content=bloc3

Liste des sites retenus pour les J.O. de Paris dans les cinq départements normands:

Nicodnormand sera satisfait de constater que grâce à Hervé Morin, la Seine-maritime se taille la part du lion!

1959-tab

1843-tab

31-tab

5767-tab

6077-tab