24 octobre 2020

Guerre du camembert: la dénomination commerciale fallacieuse "fabriqué en Normandie" est désormais interdite!

Périco Légasse, notre plus grand critique gastronomique est heureux de nous l'apprendre:

https://www.marianne.net/societe/alimentation/il-ny-a-quun-seul-authentique-camembert-de-normandie

Il n'y a qu'un seul authentique Camembert de Normandie

Victoire pour l'appellation d'origine

camembert-marianne-normandie

"Nous comptons bien entendu sur Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, sur lequel se fondent bien des espoirs, pour honorer à la fois son patronyme et la parole de la République française."

© RIEGER Bertrand / hemis.fr
 
Par

Publié le 23/10/2020 à 22:12

C’est enfin au "Journal officiel". Les industriels accrochés au « fabriqué en Normandie » vont devoir lâcher prise. La mention qui induit volontairement le consommateur en erreur devra disparaître des étiquettes le 1er janvier 2021. D’ici là, le lobby va tout tenter pour faire plier le ministre.

Il est des clins d’œil du destin qui ne s’inventent pas, et celui-là vaut son pesant de beurre. Le ministre de l’Agriculture, sous l’autorité duquel va être mis un terme au scandale qui dure depuis plus de vingt ans, et fait prendre au consommateur un fromage industriel au lait pasteurisé pour du camembert normand, s’appelle… Denormandie. Bien qu’ancienne, souvent décryptée dans ces pages, l’affaire va connaître son épilogue grâce à une décision politique exigeant enfin l’application de la loi. Celle-ci interdit en effet à un produit industriel d’user d’une dénomination géographique déjà associée à une appellation d’origine protégée. Le terme de « protégée » prend ici tout son sens et implique que le terme « Normandie », en tant qu’origine territoriale définie dans un cahier des charges officiel, est réservé au seul camembert au lait cru provenant de vaches élevées sur l’aire d’appellation concernée.

Cette loi repose sur plusieurs textes, notamment l’article 13 du règlement (UE) n° 1151/2012 du 21 novembre 2012 relatif aux systèmes de qualité applicables aux produits agricoles et aux denrées alimentaires, lui-même appuyé par le règlement (UE) n° 1169/2011 du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires, autant de dispositions validées par le Conseil des ministres de l’Union européenne et par le Parlement européen. Longtemps tolérée par commodité, la formule « fabriqué en Normandie » contrevient en effet aux principes de l’appellation d’origine en ce sens qu’elle indique le lieu de fabrication du produit sans jamais garantir la provenance des éléments le composant.

Combat de longue date

Que l’usine où est fabriqué le fromage soit installée dans le Calvados, l’Orne ou la Manche ne prouve en rien que le lait servant à son élaboration provient de ces territoires-là. Et c’est là que le bât blesse, puisque, en faisant figurer sur l’étiquette d’un camembert au lait pasteurisé de provenance indéfinie le label "fabriqué en Normandie", les industriels veulent faire croire que ce camembert est normand...

(Lire la suite sur le site de l'hebdomadaire Marianne)

Posté par : Collectif BEN à - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Guerre du camembert: la dénomination commerciale fallacieuse "fabriqué en Normandie" est désormais interdite!

  • On aimerait bien la même chose avec la dénomination " nationalité Française ", quand ce sont des ennemis de la République, de notre Culture, de notre Civilisation !

    Posté par Luc, 25 octobre 2020 à 07:53 | | Répondre
    • À bas la Gueuse ! Vive la Normandie !

      Posté par Asketill, 25 octobre 2020 à 15:48 | | Répondre
      • A bas la Haine morveuse! Vive la Normandie!

        Posté par Collectif BEN, 26 octobre 2020 à 10:36 | | Répondre
  • Lactalis anticiperait-elle une baisse de vente de ses camemberts ?
    Concernant le site de Domfront: "Le groupe Lactalis a décidé de moderniser son site de production actuellement tourné sur la fabrication du camembert pour répondre aux nouvelles attentes de consommation".
    https://actu.fr/normandie/domfront-en-poiraie_61145/economie-pour-produire-davantage-de-camemberts-la-societe-fromagere-de-domfront-en-poiraie-se-modernise_36921619.html
    Exemple chez moi en Anjou où le rayon camembert se réduit d'année en année (de plus, le mot "Normandie" n’étant pas un critère d'achat ici, ils s'en tamponnent le coquillard, préférant "le bon mayennais") pour laisser place à des "spécialités fromagères "(sic).
    Démarche commerciale très agressive de la part de paysan breton (promo chaque semaine) et connivence patriotique: naturellement, chez l'épicier de Landerneau, grande place est faite pour Madame Loïk.

    Posté par barreau, 25 octobre 2020 à 10:06 | | Répondre
    • Ce dynamisme commercial nous manque car il est plus facile d'affabuler commercialement sur des réalités qui n'existent pas que de promouvoir une évidence!

      Posté par Collectif BEN, 25 octobre 2020 à 10:15 | | Répondre
      • quand on a un bon produit adapté à la demande et correctement promu il se vend.
        aujourd'hui, des camemberts au lait produit en Normandie mais fait avec du lait pasteurisé, quelle que soit la race des vaches n'aura droit à aucune valorisation, et c'est idem à l'export, sauf que beaucoup de pays n'apprécient pas les fromages fermentés au lait cru pour des raison sanitaires plus ou moins valables, sur le marché intérieur par exemple, les pâtes non chauffées sont déconseillées aux femmes enceintes comme aux déficients immunitaires...
        Le lait des vaches normandes dont les embryons ont été subventionnés par la région se retrouvera dans les tanks avec les autres et ne sera pas valorisé correctement, Il restera une diffusion confidentielle de petits camemberts délicieux qui feront le bonheur de quelques bobos qui se caresseront le nombril parce qu'ils auront acheté un truc pas forcément très bon mais produit en toute petite quantité et ne dépassant pas la zone de production hormis quelques fromagers des beaux arrondissements parisiens.

        Posté par Guérin, 25 octobre 2020 à 11:41 | | Répondre
  • un mot dans un commentaire récent et qui n'a rien à voir avec le camembert m'a fait "tilter", un mot avec une majuscule que l'on avait que trop entendu dans les années sombres, a-t-il échappé au contrôle de BEN ???

    Posté par bodrumo, 26 octobre 2020 à 08:16 | | Répondre
    • Des insultes et des slogans très marqués passent plus facilement que la,création de 350 emplois dans l'éolien au Havre, ça doit être un filtrage particulier

      Posté par Guérin, 26 octobre 2020 à 14:00 | | Répondre
Nouveau commentaire