MARDI 28 MAI 2013, 18h00 à l'auditorium de l'abbaye aux Dames à Caen, siège du Conseil régional de Basse-Normandie, (entrée libre) aura lieu la dernière séance du séminaire "Normandie" de l'année 2012/2013 dans le cadre de l'Université populaire de Caen. Le collectif citoyen et républicain "Bienvenue en Normandie" présentera une conférence intitulée:

"La NORMANDIE, une région douce pour un ENJEU national"

pourtant c'est le Printemps! - Le Bec-Hellouin, Haute-Normandie

http://www.trekearth.com/gallery/Europe/France/North/Haute-Normandie/Le_Bec-Hellouin/photo1206599.htm


Pourquoi parler de la Normandie comme une "région douce"?

Parce que la Normandie en 1944 a subi des choses dures et qu'ici des expériences et des valeurs universelles sont appréciées pour la Paix et la réconciliation

Parce que l'identité régionale normande fut celle qui, après la Révolution, permit en France la recréation de l'idée même de région ou de province sur un principe non identitaire ou non nationalitaire: la contemplation esthétique et intellectuelle du patrimoine historique et naturel normand a compté bien plus que l'attachement à une ethnie ou une langue au point que la Normandie a joué un rôle considérable dans la création du regard esthétique contemporain (le paysage, la mer, le ciel, le patrimoine architectural, la peinture, la photo, le roman, le cinéma...)

Parce que la Normandie c'est la région "between": entre France et Angleterre, entre Paris et la Province, entre Terre et Mer; à la fois à la ville et à la campagne (la région d'Alphonse Allais), entre Nature et Culture, entre territoires et métropolisation, entre Traditions et Modernité, Agriculture et Industrie... C'est la région de tous les équilibres. Le climat normand en témoigne: ne dit-on pas en Normandie que "le mauvais temps est le temps qui dure trop longtemps?"

En terme de valeur, la Normandie c'est la région douce (parfois douce-amère) car il faut prendre son temps pour discuter parfois âprement pour convaincre: c'est la démocratie réelle du "pt'êt ben qu'oui pt'êt ben qu'non" qui est le temps de la discussion pour convaincre des individus qui ont des droits individuels...

La géographie humaine normande a donc un mode d'emploi: équilibre, réseaux, coopérations, polycentralité, complémentarités... Il est donc dommage qu'il soit autant ignoré parmi la classe politique régionale: chaque cas d'école a ses cancres!