En ce jeudi 10 mars 2016, nous avons pu enfin prendre connaissance du logo définitif de la région Normandie. Les léopards sont, bien évidemment, de retour avec les couleurs héraldiques normandes rouges et or bien pétantes! De retour, surtout, sur une voile gonflée par le vent de la renaissance et de l'avenir. Un beau symbole pour rappeler la maritimité normande, l'épopée des Hommes du Nord des IX et Xème siècles et, bien entendu, la formidable flotte de Guillaume Le Conquérant partie à l'assaut de l'Angleterre il y a 950 ans...

Accueil

 

On devrait donc voir ses léopards dans le vent prochainement sur toutes les déclinaisons possibles, à commencer par les panneaux routiers aux portes de notre belle région mais surtout, enfin!!! sur les plaques d'immatriculation de nos automobiles: Alain Le Vern a perdu. Définitivement. Même s'il aura fait collectivement perdre du temps à tous les Normands!

BON VENT à la Normandie!

https://www.normandie.fr/sites/default/files/images/region/conseil-regional/logo-region-normandie-rvb.jpg

Explication officielle du logo:

Le logo de la Région Normandie, conçu à l’occasion de la fusion des anciennes Régions Basse et Haute Normandie début 2016, doit être présent sur tous les supports de communication et tous les événements dont elle est partenaire. Le visuel du logo illustre la dimension historique, dynamique et maritime de la région Normandie par la reprise du blason normand, avec les deux léopards d’or sur fond rouge, et par sa forme évoquant la voile gonflée d’un drakkar viking, symbole de conquête.

Faire une demande de reproduction du logo

Toute utilisation du logo de la Région Normandie doit faire l'objet d'une demande auprès de la Direction de la Communication. Vous menez une action en partenariat avec la Région ou votre projet a bénéficié d'une subvention et vous souhaitez apposer notre logo sur vos supports de communication (publications, sites internet...) ?

Adressez votre demande à la Direction de la Communication communication@normandie.fr puis téléchargez le logo de votre choix.


 

  • Voir aussi le compte rendu donné par Ouest-France:

http://www.ouest-france.fr/normandie/un-nouveau-logo-pour-la-normandie-4086540

  • Mais voir surtout l'article de la Manche Libre avec une nouvelle mauvaise polémique du mauvais perdant, Mayer-Rossignol:

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-157423-normandie-la-region-offre-nouveau-logo-mais-a-quel-prix-.html#commentaire

La Région Normandie a dévoilé ce jeudi 10 mars son "nouvel emblème". Un logo qui allie "modernité" et "respect de l'identité normande" pour le président Hervé Morin, mais qui "n'apporte rien de plus" pour l'opposition socialiste.

Exit, le logo provisoire de la Région Normandie, confectionné à la veille des élections régionales de décembre par les ex-présidents socialistes des deux Régions réunifiées en janvier 2016. "La Région Normandie a arrêté son emblème", annonce un faire-part de la collectivité présidée par le centriste Hervé Morin, ce jeudi 10 mars.

Hervé Morin : "Un symbole de ralliement de tous les Normands"

Un "emblème" qui incarnerait d’un côté "la modernité, à travers un design décidé et épuré. Il représente une Normandie ambitieuse, résolument en mouvement, conquérante et tournée vers l’avenir". Et de l’autre côté "le respect de l’identité car en forme de voile pour mieux renouer avec l’histoire de la Normandie, avec pour toile de fond les deux léopards".


"Chacun reconnaîtra notre blason normand, avec ses deux léopards d’or sur fond rouge. Nous lui avons insufflé une touche de modernité", a relevé Hervé Morin, président de la Normandie. "Nous souhaitons que cet emblème revisité construise un symbole de ralliement de tous les Normands et qu’il porte la future marque Normandie avec succès".

Trois pattes posées, la queue recourbée…

Selon l'entourage d’Hervé Morin, "un travail avec des Historiens spécialisés dans l'histoire de notre région a été réalisé". Et la confection de ce logo n’aurait pas été une mince affaire, tant les variantes du blason normand sont nombreuses… "Il y a eu des centaines de représentations des léopards". Mais le travail avec les historiens aurait permis de fixer plusieurs contraintes : "Il fallait deux léopards jaunes, identiques, l’un au dessus de l’autre, sur fond rouge, avec une tête de face et la gueule ouverte, trois pattes posées, une patte levée et la queue recourbée".

Nicolas Mayer-Rossignol : "Je ne vois pas ce qu’il apporte de plus"

Ce nouveau logo n’est pas vraiment du goût de Nicolas Mayer-Rossignol, chef de file socialiste à la Région : "Je viens tout juste de recevoir un message du cabinet du président, comme quoi il y avait un nouveau logo, alors qu'Hervé Morin n'avait pas répondu quand on lui avait posé la question… Donc je ne sais pas d'où il sort !" Et l’ex-président de la Haute-Normandie de s'étonner : "Avec Laurent Beauvais, nous avions établi un logo commun avant les élections (élaboré en interne, il aura donc vécu officiellement deux mois et neuf jours, NDLR). Je ne vois pas ce que celui-ci apporte de plus, ni même ce qu’il a de différent… Ce sont deux léopards sur fond rouge ! Donc j’espère qu’il n’a rien coûté, car ce serait un comble : faire un nouveau logo pour faire un nouveau logo… Normalement, il doit y avoir un appel d’offres et je n’en ai pas vu passer”. Se montrant "interrogatif", le rival d’Hervé Morin aux dernières régionales tacle : "Je préférerais que la Région se préoccupe des Normands plutôt que de son logo. Mais l'image et la communication sont visiblement très importantes pour le nouveau président".

Il aurait coûté "quelques milliers d'euros"

Dans son communiqué, la Région affirme que "la réalisation de cet emblème a été supervisée par la direction de la communication de la Région, à budget constant". Qui a créé ce visuel et à quel prix ? L'entourage d’Hervé Morin répond à demi-mots : "On ne donne pas le prix exact, car c’est une prestation globale. Il va falloir rhabiller toute la région avec ce nouveau visuel : les lycées, CFA, salles de sport, associations, car-podium…" Toujours selon le staff du président, "sa création a été confiée à une agence qui traite la totalité des demandes de la Région, dans le cadre d’un appel d’offres lancé par l’ancienne majorité". Il s'agirait de Médiapilote, une agence de communication basée dans le Maine-et-Loire et qui a une antenne à Caen. "Un marché nous lie à elle jusqu’à épuisement d’une enveloppe de plus de 100 000 €". Au final, ledit logo aurait coûté "quelques milliers d’euros. Un travail de qualité et franchement pas cher".


 

Commentaire de Florestan:

Au titre du collectif "Bienvenue en Normandie", j'ai participé en janvier dernier à cette fameuse réunion de conseil avec la direction de la communication de la région. C'était à l'abbaye aux Dames à Caen. Avec les spécialistes de l'histoire normande présents, nous avons conseillé de concentrer l'impact visuel du logo sur le code couleur héraldique de base qui signale, de loin, la Normandie: le rouge et l'or. Quant aux léopards, nous avons rappelé qu'ils fallaient qu'ils soient dans la même posture, qu'ils aient la même taille, qu'ils nous regardent ("passant et guardant") la queue en "s" signalant l'alerte et l'activité de nos deux matous préférés.

Le lampassé d'azur n'étant pas une obligation, il a disparu car la reproduction en bichromie coûtera moins chère qu'en trichromie. Quant au coût total de cette opération, il eut été dix fois plus élevé s'il s'était agi d'une création totale avec des droits d'auteur à payer: avec la reprise de l'emblème héraldique normand qui est dans le domaine public depuis plus de 800 ans, il n'y a eu donc aucun surcoût de ce genre.

Enfin, je déplore que Nicolas Mayer-Rossignol engage, une fois de plus, une polémique totalement stérile en affirmant que ce logo n'apporterait rien de plus...

Bien au contraire! Je préfère de loin voir mes matous normands préférés embarqués dans la voile de la reconquête de l'avenir (bel emprunt, au passage, à l'ancien logo de l'ex région Basse Normandie dont l'ancien président, Laurent Beauvais, a toujours défendu l'unité normande) que de les voir faire une grimace bleue sur un bout de chiffon rouge!

En revanche, on trouvera plutôt signifiant que nos nouveaux léopards normands officiels aient été "désignés" par une boîte de com angevine: un retour aux origines Plantagenêt de nos léopards normands?