Croasser ou coasser?

Résultat de recherche d'images pour

Si le corbeau croasse, la grenouille coasse avec pour seul horizon, le bord de l'eau borné par de hauts roseaux... A moins qu'il ne s'agisse, dans les cas les plus téméraires, de la rive d'en face ou du tour de la mare s'il elle n'est pas trop grande.

Aux dernières nouvelles, les grenouilles départementalistes voudraient penser un fleuve entier!

Belle ambition pour ceux qui sont à la tête de territoires qui portent depuis deux siècles les noms charmants des rivières qui accroissent le débit du grand fleuve qui n'est pas une rivière puisqu'il ose courir jusqu'à la mer. Mais des grenouilles de haute mer on n'en a jamais vu et les grenouilles de bénitier ont semblé même plus audacieuses: comment des gens habitués à grenouiller localement pourraient-ils soudainement prendre l'altitude nécessaire et voir l'intérêt général du bassin versant?

Surtout lorsque l'on sait que la décision de vider le bassin sans prévenir les grenouilles concernées est toujours prise ailleurs et plutôt loin en amont.

La Fontaine nous a déjà conté la fin de cette histoire dans la fable de la grenouille qui voulait être plus grosse qu'un boeuf!

http://www.tendanceouest.com/actualite-189249-normandie-deux-departements-adherent-a-une-association-pour-promouvoir-axe-seine.html

Normandie : deux départements adhèrent à une association pour promouvoir l'Axe Seine

Normandie : deux départements adhèrent à une association pour promouvoir l'Axe Seine

17h36 - 07 juillet 2016 - par L.D

Les présidents des départements de Seine-Maritime et de l'Eure, Pascal Martin et Sébastien Lecornu, ont cofondé ce jeudi 7 juillet 2016 l'association des Départements de l'Axe Seine, en compagnie des présidents des Conseils départementaux du Val d'Oise, des Yvelines et des Hauts-de-Seine. Objectif : promouvoir et fédérer les actions autour de l'Axe Seine.

Ils sont cinq présidents de Conseils départementaux (CD), à cheval entre l'Ile-de-France et la Normandie, à unir leurs efforts. Jeudi 7 juillet 2016, Pascal Martin et Sébastien Lecornu, présidents des CD de Seine-Maritime et de l'Eure, ont cofondé avec leurs homologues du Val d'Oise, des Yvelines et des Hauts-de-Seine, l'association des Départements de l'Axe Seine. La signature a eu lieu dans les Yvelines. L'objectif général poursuivi est simple : tirer parti des atouts de la Seine pour le développer. Pascal Martin évoque une association qui permettra "des mutualisations entre les cinq départements pour porter des projets économiques, touristiques ou environnementaux et valoriser cet Axe Seine".

Tourisme fluvial et déplacements doux

Deux thèmes particuliers devraient être développés en priorité ces prochains mois : le développement du tourisme fluvial et l'amélioration des liaisons douces (randonnée et vélo) le long de la Seine. La Seine-Maritime a eu une carte à jouer dans ces deux domaines : les navires de croisière sont de plus en plus nombreux à s'arrêter dans le département (de 7 en 2011 à 16 en 2014), avec Rouen comme escale majeure. Cela représente 62 800 passagers en 2014 selon Voies navigables de France.
Quant aux voies cyclables ou piétonnes, une avenue verte existe déjà, menant de Paris à Dieppe. En Seine-Maritime, elle représente 45 km, depuis Forges-les-Eaux jusqu'à Dieppe.
La présidence de l'association sera tournante. Sébastien Lecornu en sera le premier président.

Voir aussi l'article plus complet proposé par Paris -Normandie:

AXE SEINE grenouilles départementales


Commentaire de Florestan:

On notera que la grenouille départementaliste du Calvados n'a pas été invitée à la conférence: passer outre l'eau d'une rive à l'autre ou considérer les deux rives de l'estuaire de la Seine reste très difficile à concevoir pour nos batraciens. Aux dernières nouvelles, Jean-Léonce Dupont pourrait obtenir le droit de sauter sur un petit nénuphar de la rive... droite!

Au delà de la métaphore aquatique et animalière, vous aurez compris qu'en tant que régionaliste normand on ne pourra trouver cette initiative départementaliste aussi inutile, vaine (dans quel état sont les finances des départements en ce moment?) que dangereuse car le sujet de la valorisation et du pilotage de la vallée de la Seine est un sujet stratégique pour le président de la région Normandie... Car il ne faudrait pas retomber dans les errements de l'effet tunnel séquanien qui a fait le grand échec de l'ex Haute Normandie et dont le développement prioritaire pour le seul profit de la région parisienne avait justifié dans les années 1960 la division de la Normandie!

Résultat de recherche d'images pour

 

Le logo de l'ex région Haute Normandie symbolise l'échec d'une vision strictement séquanienne et donc francilienne: on y voit un demi-léopard en train de se noyer dans la Seine en tentant de nager vers Paris... contre le courant!

 

Hervé Morin qui s'active à recréer en tout domaine l'unité de la Normandie appréciera-t-il ces cuisses de grenouilles en forme de croc-en-jambe?

En tout cas la Grenouille qui voudrait être plus grosse que le boeuf s'appelle Sébastien Lecornu qui semble atteint lui aussi de... macronisation!

Le sujet a forcément été abordé lors de la dernière réunion du G6 Normand avec Hervé Morin à Caen le 11 juillet 2016:

http://www.paris-normandie.fr/actualites/coalition-des-cinq-departements-et-de-la-region-le-g6-normand-se-reunit-ce-lundi-a-caen-XK6268451#.V4YsC6IUmM9